Château des Commandeurs de Montfort-sur-Argens. © Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Montfort-sur-Argens à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Village perché sur un promontoire qui surplombe les rives de l’Argens.
    1. Depuis les hauteurs, beau panorama sur la plaine. Les ruelles du village cuisent à un joli panorama.
  • Habitants. Monfortais – Montfortaises.
  • Superficie. 11,92 km2.
  • Altitude.  129 m –  344 m.
  • Code Postal. 83570.
  • Population.  1.297 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 28′ 30″  E  6° 07′ 21″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.
  • Communauté de Communes Comté de Provence.

 

 

 

Situation de Montfort-sur-Argens (83)


 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Carte des Communes du Var © Verlinden.

 

 

 

Communes limitrophes de Montfort-sur-Argens

 

 

Distances de Montfort-sur-Argens

 

 

 

Nature à Montfort-sur-Argens


 

 

  •  La commune est traversée par le fleuve Argens qui y rencontre son affluent la Ribeirotte.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Montfort-sur-Argens


 

 

Montfort-P1120119

Village de Montfort-sur-Argens © Verlinden.

 

 

  • Vieille ville avec passages voûtés, fontaines et vestiges de remparts.
  •  Porte à herse.
    1. 13e s.
  • Tour de l’Horloge avec son campanile et une cloche (datée 1679).
  • Pont-aqueduc sur l’Argens à Pontfract et restes du canal sur la rive droite.
  • La Stèle de Robernier-Pontfort serait exposée au musée de St-Germain-en-Laye.
  • Ruelles pittoresques, notamment rue du Logis.
  • Porches ébrasés.
  • Passages voûtés.
  • Portes sculptées ou millésimées.
    1. 16e s.

 

 

Monuments Chrétiens de Montfort-sur-Argens


 

 

Montfort-3.-Verlinden

Tour du château © Verlinden.

 

 

  • Château des Commandeurs.
    1. Situé au sommet de la ville vieille.
    2. 12e s.13e s. 1ère construction
    3. 14e s. Destruction du château qui est reconstruit.
    4. 16e s. – 17e s. Transformations du château.
    5. Propriété des Templiers, puis des Hospitaliers de saint-Jean-de-Jérusalem et de l‘Ordre de Malte
    6. Toitures et façades inscrites Monuments Historiques (IMH).
    7. Le château est une propriété privée.
    8. Fresques d’époque Renaissance.
    9. Etonnant cabinet d’Alchimiste du 16e s.
    10. Belle salle capitulaire avec plafond à caissons.
    11. Salle de garde avec cheminée gothique.
    12. Belle façade cantonnée de 2 tours carrées.
    13. Fenêtres à meneaux.
    14. Porte avec Croix de Malte.
    15. Des histoires de château hanté circulent depuis longtemps…
  • Chapelle Saint-Blaise.
    1. 12e s.-15e s

 

 

Montfort-2.-Verlinden

Eglise ND-de-la-Purification © Verlinden.

 

 

  • Eglise Notre-Dame-de-la-Purification.
    1. Paroissiale.
    2. Choeur orné de motifs floraux.
    3. Petit clocher carré.
  • Prieuré Notre-Dame-de-Spéluques.
    1. 13e s. – 18e s.
    2. Sanctuaire souterrain bâti sur un habitat gallo-romain.
    3. Intègre la chapelle saint-Blaise.
    4. 5e s. Epitaphe paléochrétienne.
    5. 2 oratoires.
  • Château de Robernier avec ses pigeonniers.

 

 

Histoire de Montfort-sur-Argens (83)


 

 

  •  Antiquité.
    1. Occupation attestée avec des vestiges gallo-romains aux Spéluques, aux Christous et à Robernier.
  • Débuts du Moyen-Âge.
    1. Création du Castrum de Montfort attaché au prieuré de Notre-Dame-de-Spéluque.
    2. On trouve des citations sous le nom de Mons Fortis  (1204) et de Monte Forti .
    3. Butte fortifiée.
  • 1197. Foulques de Pontevès, seigneur de Montfort, donne sa seigneurie aux Templiers de la Commanderie du Ruou.
  • 1207. Alphonse II de Provence donne le château de Montfort aux Chevaliers du Temple. Il pourrait bien avoir été le seul château possédé en Provence par les Templiers.
  • 1319. Après la dissolution de l’Ordre des Templiers (1308), les Hospitaliers-de-Saint-Jean-de-Jérusalem prennent le contrôle du site.
  • 1411. Les Hospitaliers font du château une Commanderie.
  • 16e s. L’ancien village de Spéluques qui pourrait avoir été construit au 15e s. est abandonné après le passage ravageur de Charles-Quint.
  • 1793. Sans discontinuité propriété des Hospitaliers et de l’Ordre de Malte depuis 1411, le château est transformé en prison par les Révolutionnaires.
  • 1904. La commune prend le nom de Montfort-sur-Argens.
  • 1908. Création de la cave coopérative vinicole La Montfortaise.

 

 

Célébrités liées à Montfort-sur-Argens (83)


 

 

  • Joseph Lambot (Montfort  18141887). Inventeur du ciment armé.
  • Henri Sauvaire (Montfort 18311896). Photographe Orientaliste, numismate, épigraphe.
  • Octave Vigne (Montfort 1867Le Thoronet 1945). Homme politique.
    1. Etudes à Marseille, puis à Toulon.
    2. Viticulteur à Montfort-sur-Argens.
    3. 1895. Conseiller Général.
    4. 1908. Créateur  de  la première cave vinicole du Var La Montfortaise.
    5. 1901. Président du Conseil Général du Var.
    6. 19021919. Député du Var.
    7. 1914. Le Var  devient le premier département français par le nombre de coopératives, il le doit largement à l’action d‘Octave Vigne.
    8. L’école communale de Montfort-sur-Argens porte le nom d’Octave Vigne.

 

 

Activités économiques et tourisme à Montfort-sur-Argens (83)


 

 

  • La viticulture, l’artisanat et le tourisme (gîtes ruraux, chambres d’hôtes…) constituent les points forts de l’activité.
  • Vignobles, fruits (fraises, cerises, pommes), miel, huile, vins.

 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

Fêtes et manifestations de Montfort-sur-Argens


 

 

  • Février. Début. Saint Blaise.
  • Juillet-Août. Fête des Vendanges.

 

 

Livres liés à Montfort-sur-Argens à visiter (83)


 

 

 

  • 1988. Histoire de Montfort, village templier. Jean Seillé. Ed. Terre profonde.

 

 

La Provence Chrétienne. Verlinden

2005. La Provence Chrétienne. Patrick Verlinden. Editions les 7 Collines.

 

 

Autour de Montfort-sur-Argens


 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

  

  

   

Mots Clés : , , , , ,
.