Chapelle Notre-Dame-de-Brue © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Brue-Auriac à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Brue-Auriac (83)


 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

 

 

Communes limitrophes de Brue-Auriac

 

 

Accès à Brue-Auriac

 

 

Distances depuis Brue-Auriac

 

 

 

La Nature à Brue-Auriac


 

 

  •  Le village occupe un site de plaine viticole creusé de de nombreux vallons.

 

Reliefs, sols

 

  • Modeste massif montagneux à l’ouest.
    1. Sommet de Louchon 471 m.
  • Belle plaine viticole entaillée de vallons :
    1. Cantarelle.
    2. Chemin de St-Martin.
    3. Des Derrots.
    4. Piégros.

 

Rivières, eau

 

  • Argens.
    1. Fleuve provençal qui rejoint la Méditerranée à Fréjus (83).
    2. Belle source de l’Argens.
    3. Cascade.
  • Font Taillade.
    1. Cours resserré à l’est.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • La viticulture est la principale activité.
  • Céréales.
  • Le pâté de gibier de Brue-Auriac est renommé.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades, excursions.

 

 

Histoire de Brue-Auriac


 

 

Antiquité

 

  • Présence gallo-romaine attestée par des vestiges trouvés à la Plaine de Bayle et à Cantarelle.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1033. Brusa et Auriacum cités.
  • 11e s. Brusa appartient à Rainulfus qui en fait don à l’abbaye de Saint-Victor (Marseille) en 1075.
  • St-Estève, fief et communauté médiévale, est rattachée à Auriac.
  • 1252. Brusa est un fief des comtes de Provence, tenu par les Pontevès.
  • 1417. Les Barras possèdent la seigneurie.
  • 1750. Le roi de France Louis XV élève la seigneurie de Brue en marquisat.
    1. A cette époque, la commune connaît une belle prospérité due à ses tanneurs, faïenciers, sériciculteurs.
    2. Georges Roux dit de Corse est le bénéficiaire de cette promotion. Il crée alors un nouveau bourg mais il meurt ruiné.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1840. La commune de Brue-Auriac naît de la réunion des communes de Brue et d’Auriac.
  • La viticulture est devenue une part essentielle de l’activité.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Brue-Auriac


 

 

  • Maison noble dite « Le Domaine ».
    1. Bel escalier à balustre.
    2. Quelques belles pierres.
    3. Des linteaux en plein cintre.
    4. Des fontaines.
  • Immense Pigeonnier
    1. Au Domaine, à la sortie nord de la commune.
    2. 22,50 m de hauteur. C’est le plus haut pigeonnier d’Europe.
    3. Le pigeonnier est l’un des plus beaux de Provence.
    4. Décor de pilastre soutenant et encadrant ses toits en retrait.
    5. Sa capacité potentielle est de 1500 pigeons !
    6. Le pigeonnier est construit par Georges Roux, dit de Corse.
      1. 1750. C’est en faveur de Georges Roux que le roi de France Louis XV élève la seigneurie de Brue en marquisat.
  • Vestiges du Vieux Bruc.
    1. Sur une colline au nord-est.
    2. Ruines d’un tour, d’un donjon et d’une enceinte polygonale.
  • Vestiges d’un château.
    1. A La Fare, à l’ouest.
  • Vieux pont.
    1. Sous la Bastide de La Cloche.
  • Ancien moulin.
    1. Le moulin servait à préparer l’émail blanc de la faïencerie.

 

 

Monuments chrétiens de Brue-Auriac


 

 

 

Brue-Auriac.-Eglise

Eglise Notre Dame © Verlinden.

 

 

  •  Eglise paroissiale Notre-Dame.
    1. Médiévale et 18e s.
    2. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. Portail roman.
    4. Contreforts robustes.

 

 

Brue-Auriac.-Chapelle-2.-P.-Verlin

Chapelle Notre-Dame-de-Brue © Verlinden.

 

 

 

Chapelle Notre-Dame-de-Brue © Verlinden.

 

 

Brue-Auriac.-Detail.-P.-Verlinden

Oculus de la chapelle Notre-Dame-de-Brue © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-Brue.
    1. Sur un mamelon, au sud, à gauche de la RD560 à la sortie du village.
    2. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. Pierre datée de 1155.
    4. Charmante chapelle avec une belle façade orientée ouest.
    5. Porte en plein cintre à larges claveaux.
    6. Bel oculus.
    7. Rare Christ sculpté sur un linteau.
    8. Cloche-arcade à 2 baies.
    9. Nef à 3 travées avec chapelle latérale voûtée en demi-berceau.
    10. Abside du chœur carrée à l’extérieur et pentagonale à l’intérieur.
    11. Sous l’autel, les restes de Georges Roux, marquis mort ruiné.
    12. La chapelle est voisine d’un prieuré ruiné du 16e s.
    13. Statuette dans la façade.
  • Chapelle Saint-Georges.
    1. Au nord.
  • Plusieurs oratoires.

 

 

Célébrités liées à Brue-Auriac


 

 

  • Roux de Corse (Georges). Corse, 1703Brue, 1792 .  Marquis de Brue. Armateur marseillais. Aventurier.
    1. 1727. De retour de la Martinique, Georges Roux de Corse s’installe à Marseille
      1. Il commerce avec les Antilles pendant une quarantaine d’années.
      2. Il pratique la traite des esclaves.
    2. 1730. Il contribue à introduire en France le café, qu’il redistribue en Méditerranée depuis Marseille
    3. 1744. Il est nommé 1er échevin de Marseille.
    4. 1746. Fortune faite, il rachète la terre de Brue sur laquelle il édifie une ville neuve, avec son château et son église. Le pigeonnier de Brue est le vestige le plus monumental d de ses utopies.
    5. 17461758. Georges Roux de Corse développe considérablement l’activité de son « village nouveau ».
      1. Il défriche, plante et fait venir des paysans.
      2. Il fonde un centre manufacturier qui comporte tuilerie, faïencerie, ateliers de tissage et de confection, magnanerie, commerces.
      3. Il crée son propre système monétaire : la monnaie est remplacée par des cartes et jetons de cuir à son effigie…
    6. 1749. Georges Roux de Corse est fait Chevalier de Saint-Michel.
    7. 1750. Il est ennobli avec le titre de marquis de Brue.
    8. 1765. Georges Roux de Corse est de nouveau nommé Premier échevin de Marseille dont il s’emploie à assainir les finances.Il devient Conseiller d’Etat.
    9. La perte, coup sur coup, de trois de ses navires, marque le commencement de sa décadence.
      1. Les courtiers de commerce dont il a cherché à réduire l’influence, se retournent contre lui, et font saisir ses biens qui incluent les terres de Brue.
      2. 1774. Les courtiers sont à leur tour entraînés dans la faillite .
    10. 1792. Georges Roux meurt ruiné, à Brue. Sa fortune, son faste, sa générosité avaient fait de lui un moment l’un des personnages phares de Marseille.
    11. L’héritage de Georges Roux de Corse est significatif à Brue et à Marseille.
      1.  A Brue, il reste le pigeonnier géant, une église et un cours qui porte son nom.
      2. A Marseille, l’hôtel de la rue Montgrand, construit par son frère André vers 1740, devient  le siège de la Préfecture des Bouches-du-Rhône (18051860), avant de devenir en 1890, le lycée Montgrand.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Brue-Auriac


 

 

  •  Mai. Fête de village (dernier dimanche).

 

 

Articles liés à Brue-Auriac à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

      

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.