© Stephan Sühling – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Monaco : Catholicisme Religion d’Etat


 

 

 

 

 

 

 

Monaco Chrétienne

 

  • Par son histoire et par sa Constitution Monaco est Chrétienne.
  • Les liens entre la Principauté et le Vatican son étroits.
  • Monaco affiche un riche patrimoine architectural et artistique chrétien.

 

 

Catholicisme : Religion d’Etat

 

  • L’expression Religion d’État désigne une religion officiellement adoptée par un État.
    1. La législation, principalement la Constitution, du pays précise que telle religion est la religion de l’État.
  • Histoire de la Religion d’Etat.
    1. Dès l’origine de Rome, la religion romaine est une religion civique placée sous l’autorité de la Cité.
    2. Auguste, Empereur est élevé au rang de dieu.
      1. Le système religieux évolue vers une véritable religion d’État.
      2. Le culte de l’empereur devient symbolique de l’adhésion à l’Empire romain.
    3. 380. L’Edit de Thessalonique désigne le Christianisme comme la religion officielle de l’Empire Romain.

 

 

Liberté de Culte

 

  • 1972. 17 décembre. La liberté de culte est garantie par la constitution de Monaco.

 

 

Origines du Christianisme à Monaco

 

  • 3e s. Légende de sainte Dévote.
    • 4e s. Pratique du Christianisme probable à Monaco.
    • Cette période correspond à la reconnaissance du Christianisme sous l’Empereur Constantin 1er.
  • 9e s. Présence de la religion chrétienne attestée par des recherches archéologiques.
  • 1061. Chapelle Saint-Martin.
  • 1297. 8 janvier. Le génois François Grimaldi qui appartient au groupe des Guelfes, partisans du Pape, contre les Gibelins, partisans de l’Empereur, s’empare de la forteresse génoise du rocher de Monaco au nom de son cousin Rainier.
    1. François Grimaldi qui n’a jamais été Prince est considéré comme le fondateur de la Principauté.
    2. Les armoiries de Monaco le présentent comme deux moines franciscains brandissant l’épée de part et d’autre de l’écu.

 

 

Les Papes et Monaco

 

 

Les liens entre la Principauté et le Vatican sont très étroits.

 

  • 1251. Monaco accueille le pape Innocent IV.
  • 1406. Monaco accueille l’antipape d’Avignon Benoît XIII.
  • 1538. Le pape Paul III est accueilli à Monaco.
  • 1802. Sur le chemin de Rome, le corps embaumé du pape Pie VI (mort en Espagne, à Valence en 1800), fait halte dans l’ancienne église Saint-Nicolas, sur le Rocher.
    1. Une inscription dans l’actuelle Cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée Conception lui rend hommage.
  • 16991701. Le Prince Louis Ier de Monaco (16421701) est l’ambassadeur du roi de France Louis XIV à Rome, auprès du Saint-Siège.
  • 1814. 12 février. Le pape Pie VII, de retour de Fontainebleau, fait halte à Menton.
    1. Monaco est alors partie du département des Alpes-Maritimes.
    2. 30 mai. Les Grimaldi restaurent leurs droits sur l’ensemble de l’ancienne Principauté (Monaco, Menton et Roquebrune).
  • 1869 (?) – 18791883. Le futur prince Albert Ier est reçu à Rome, par le Pape Pie IX (1869 ?) et par le Pape Léon XIII.
  • 1916. Le prince  Albert Ier rend visite au pape Benoît XV.
    1. La discussion porte sur la façon de mettre fin à la Première Guerre Mondiale.
  • 1947Angelo Giuseppe Roncalli, nonce apostolique à Paris et futur Pape Jean XXIII, est accueilli au Palais Princier par le Prince Rainier III.
    1. Le prélat est fait Grand-Croix de l’Ordre de Saint-Charles.
  • 1950. Rome. Le Prince Rainier III rend visite au pape Pie XII.
  • 1957. Rome. Le Prince Rainier III et la Princesse Grace sont reçus au Vatican par le pape Pie XII.
  • 1959. Jeudi 18 juin. Le Prince Rainier III et la Princesse Grace sont reçus au Vatican par le pape Jean XXIII.
    1. Dans son discours aux Princes Souverains de Monaco, le Pape rappelle son séjour au Palais de Monaco.
  • 1974. Le Pape Paul VI reçoit au Vatican le Prince Rainier III, la Princesse Grace et leurs trois enfants.
  • 1978. Le Prince Rainier III et la Princesse Grace rendent visite au pape Jean-Paul Ier, puis au pape Jean-Paul II.
  • 1997. Le Pape Jean-Paul II reçoit en audience privée le Prince Rainier III, le Prince héréditaire Albert et la Princesse Caroline.
  • 2005 et 2009. Le Prince Albert II est reçu par le Pape Benoît XVI.

 

 

Pratique Chrétienne à Monaco

 

  • 2012. 83 % de la population serait chrétienne.
    1. Près de 78% appartiendrait à l‘Eglise Catholique Romaine.
    2. Le Protestantisme serait la 2ème religion avec deux temples.

 

 

Autres pratiques religieuses à Monaco

 

 

Judaïsme

  • 1948. Création de l’Association Culturelle Israélite de Monaco (ACIM).
  • Population juive estimée à 2%.
    1. Principales origines estimées :  France, Royaume-Uni, Afrique du Nord, Turquie
  • Une synagogue dans la Principauté.

 

Islam

  • Pratique de l’Islam par quelques résidents.
  • Aucune mosquée.

 

 

Archidiocèse de Monaco

 

  • Le Diocèse est une circonscription territoriale de l’Eglise Catholique Romaine.
    1. Le mot latin diocesis vient du grec ancien διοίκησις / dioíkêsis qui signifie administration, gouvernement.
    2. Le Diocèse est d’abord une circonscription territoriale de l’Empire romain conçue sous Dioclétien, à la fin du 3e s.
    3. L’Eglise Chrétienne adopte le terme diocèse pour désigner le territoire canonique d’un évêché, qui avait été initialement appelé paroisse.
      1. Ce territoire est donc placé sous la responsabilité d’un évêque.
      2.  325. Le Concile de Nicée (premier concile œcuménique) confirme le principe territorial que les apôtres avaient établi aux premiers temps de l’Église.
  • L’Archidiocèse est une circonscription territoriale de l’Eglise Catholique Romaine.
    1. Plusieurs diocèses forment une province ecclésiastique ou encore une province métropolitaine, sous la primauté d’un archevêque.
    2. L’archidiocèse est directement rattaché au Saint-Siège (Rome).
    3. Territoire – La Principauté de Monaco – placé sous la responsabilité d’un archevêque.
      1. 1868. Abbaye territoriale des Saints-Nicolas-et-Benoît (abbatia Sanctorum Nicolai et Benedicti).
      2. 1887. Elévation au rang de Diocèse (dioecesis Monoecensis).
      3. 1981. Elévation au rang d’Archidiocèse.
        1. Par la bulle Apostolica haec, du 30 juillet, qui prend la forme est d’un Traité International —  le Pape Jean-Paul II élève le siège épiscopal de Monaco à la dignité de siège archiépiscopal.
        2. Cette élévation se fait en compensation de la renonciation du Prince au droit de patronat et de collation qu’il exerçait jusqu’alors.
  • Abbés nullius de Monaco.
    1. 18681871. Romaric Flugi. Frère du père putatif du poète Guillaume Apollinaire.
    2. 18711874. Léandre de Dou. Administrateur de l’abbaye.
    3. 18741875. Hildebrand Marie Dell’Oro di Giosuè.
    4. 18751877. Laurent Biale. Administrateur de l’abbaye et évêque de Vintimille.
    5. 18771878. Émile Viale.
    6. 18781887. Charles Theuret.
  • Évêques de Monaco.
    1. 18871901. Charles Theuret.
    2. 19031915. Jean-Charles Arnal du Curel.
    3. 19161918. Gustave Vié.
    4. 19201924. Georges Bruley des Varannes.
    5. 19241936. Auguste-Maurice Clément.
    6. 19361953. Pierre Rivière.
    7. 19531962. Gilles Barthe.
      1.  préside au mariage du prince Rainier III avec Grace Kelly.
      2. L’évêque baptisera leurs trois enfants.
    8. 19621971. Jean Rupp.
    9. 19721980. Edmond Abelé.
  • Les Archevêques de Monaco.
    1. 19811984. Charles-Amarin Brand.  Mulhouse
      1. 1971. 28 décembre.  Evêque titulaire d’Uthina et évêque auxiliaire de Fréjus-Toulon.
    2. 19852000. Joseph Sardou. Marseille – Rome
    3. 2000– . Bernard Barsi Nice
      1. 2005. Mgr. Barsi préside aux offices du décès du Prince Rainier III, de l’avènement et de l’intronisation du Prince Albert II.
      2. 2011. 2 juillet. Mgr. Barsi célèbre le mariage du prince Albert II de Monaco et de Charlène Wittstock.
      3.  baptise le prince héréditaire Jacques de Monaco, et sa sœur jumelle, la princesse Gabriella.
      4. Mgr. Barsi est Grand-Aumônier du Prince de Monaco.
      5. L’archevêque de Monaco n’appartient pas à la Conférence des Evêques de France, mais il en suit régulièrement les réunions et les travaux.

 

 

Paroisses, églises et chapelles à Monaco

 

 

Cathédrale-de-l’Immaculée-Conception

 

  • Voir article Cathédrale de Monaco.
  • 4 rue du Colonel Bellando de Castro.
  • Architecte. Charles Lenormand.
  • 1874. Destruction de l’église Saint-Nicolas.
  • 1875. Pose de la première pierre sous le règne de Charles III.
  • 1910. Inauguration.
  • Siège de l’archidiocèse de Monaco.

 

7 Eglises dont 5 églises catholiques

 

  • Eglise Saint-Charles
    1. Avenues Saint-Charles et Saint-Laurent, en aplomb du boulevard des Moulins.
    2. Quartier Monte-Carlo.
    3. Fin 19e s. Construction.
    4. Style Renaissance, cet édifice dont le clocher à campanile s’élève à 30 mètres de haut, fut inauguré en 1883.
    5. Dix-neuf vitraux éclairent la nef dont les lustres dorés proviennent de l’ancienne salle d’armes du Palais Princier.
    6. 1883. Inauguration du clocher à campanile massif dans le prolongement de la façade. 30 m de hauteur
  • Eglise Saint-Martin
    1. Avenue Frères Crovetto.
    2. Entre l’ancienne gare et le parc Princesse Antoinette.
  • Eglise Saint-Nicolas
    1. Place du Campanile St-Nicolas.
    2. Edifiée sur le nouveau quartier de Fontvieille gagné sur la mer.
    3. 1988. Messe de minuit de Noël. Inauguration.
    4. 1989. 22 octobre. Consécration.
  • Eglise du Sacré-Cœur
    1. Chemin de la Turbie. Les Moneghetti.
  • Saint-Paul’s Church.
    1. Avenue de Grande-Bretagne.
  • Eglise Réformée
    1. Rue Louis Notari.
  • Eglise Sainte-Dévote
    1. Voir article Sainte Dévote.
    2. Quartier La Condamine.
    3. 1870. Construction pour remplacer une très ancienne chapelle (11e s. remaniée).
    4. Eglise consacrée à sainte Dévote, la patronne de la Principauté.

 

7 Chapelles Catholiques

 

  • Chapelle de la Miséricorde
    1. Rue Basse.
    2. 1646. Edifiée à l’intention de la Confrérie des Pénitents Noirs dont le Prince Honoré II fut le premier prieur.
  • Chapelle de la Visitation
    1. Place de la Visitation.
  • Chapelle de l’Annonciade
    1. Avenue de l’Annonciade.
  • Chapelle des Carmes
    1. Boulevard d’Italie. Descente du Tenao.
  • Chapelle des Franciscains
    1. Rue de la Source.
  • Petite Chapelle de la Paix
    1. Avenue des Pins.
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste
    1. Dans le Palais Princier.
    2. 17e s. Le Prince Honoré II (1604-1662) ordonne la construction de la chapelle pour remplacer l’ancien oratoire situé dans l’aile du Palais qui surplombe la Condamine.
    3. 1656. La chapelle est bénie par l’évêque de Nice.
    4. Décoration intérieur de style baroque.
    5. Coupole et plafond ornés de fresques.

 

 

 

Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

    

© Verlinden – Fotolia.com

 

 

Mots Clés : , ,
.