Village perché de Le Broc  © Uolir – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Le Broc à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Le Broc est une commune du département des Alpes-Maritimes (06) sur la rive droite du fleuve Var.
  • Code postal. 06510.
  • Habitants. Brocois.
  • Superficie. 18,65 km2.
  • Altitude. 91 m – 1 024 m.
  • Population. 1 405 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43°48’27.5″ E  7°10’12.7″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Le Broc.
  • Nom. Le Broc est issu de Brec, lieu élevé.

 

 

Situation de Le Broc (06)

 

 

Communes limitrophes de Le Broc

 

 

Accès à Le Broc

 

  • M1 Route de Nice vers Bouyon, au nord-ouest, et vers Carros au sud.
  • M 901, le long du Var vers Gilette, au nord, et vers Carros, au sud.
  • M 2209 Route des Iscles, en boucle avec une ouverture vers Gilette, au nord, et vers Carros, au sud.

 

Distances depuis Le Broc

 

 

 

La Nature à Le Broc

 

 

Reliefs, sols

 

  • Le territoire communal s’appuie sur la ligne nord est – sud-ouest du massif des baous.
    1. Les plateaux calcaires des Baous constituent de vastes espaces naturels peu boisés qui représentent des terrains de parcours pour l’élevage ovin
  • Le Broc représente l’extrémité est des plans de Provence.
    1. Ce territoire de coteaux est marqué par une urbanisation grandissante aux dépens d’anciennes restanques d’oliviers et de jardins.
  • La plaine du Var représente un territoire plat d’origine alluvionnaire.
    1. Cette partie de la commune est largement occupée par le lotissement industriel départemental.
  • La plaine de l’Estéron.
    1. Site fermé, très encaissé par endroit.
  • Ancienne mine de charbon.

 

Rivières, eau

 

  • Le Broc se situe au confluent du Var et de l’Estéron à l’est, et au confluent du Bouyon et de l’Estéron au nord-ouest.
  • Le Var.
    1. Le plus important fleuve de Provence.
  • L’Estéron.
    1. Second plus important affluent — en rive droite — du Var après la Tinée.
    2. L’Estéron coule dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence (04) et des Alpes-Maritimes (06).
  • Le Bouyon.
    1. Affluent en rive droite de l’Estéron, donc un sous-affluent du fleuve le Var.
  • Lac artificiel.
    1. Superficie de 49 hectares.
    2. Le lac est formé par l’extraction de granulats et par des terres en friches.

 

Forêts, arbres

 

  • Belles collines étagées couvertes d’oliviers, un peu gagnées par l’habitat.
  • Chênes et pins.
  • Mimosas.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Agrumes.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades. Beaux panoramas.
  • Phénomène des 2 Soleils.
    1. Un rocher cache le Soleil pendant 2 heures en hiver.

 

 

Histoire de Le Broc

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Un territoire ancien dénommé Olive puis St-Pierre-d’Oliva se serait implanté très tôt sur le territoire.
    1. Son centre fortifié n’a pas été parfaitement identifié.
    2. Une église Saint-Pierre, devenue ensuite la chapelle Saint-Michel, laisse des ruines en contrebas du village actuel.
  • 13e s. Un habitat fortifié ou Castrum est formé.
    1. v.1200. de Braco est cité.
    2. 1235. de Broco est cité.
    3. Un château occupe le sommet du rocher.
    4. Un village se développe au sud du château.
      1. 1312. L’église Sainte-Marie-Madeleine est indirectement mentionnée au niveau du col.
  • Un second habitat fortifié dénommé Dos-Fraires constituait une unité indépendante qui a été rattachée à la commune de Le Broc.
    1. 13e s. Mention de ce site.
    2. 1388. Dos Fraires reste attaché à la Maison de Savoie.
    3. 15e s. Abandon du site.
    4. Des ruines sur le sommet situé au nord de la chapelle Sainte-Marguerite (dénommée à tort Château de Fougassière) subsistent.
  • 1391. Co-seigneurie des Giraud, puis des Lascaris-Vintimille.
  • 1396. Pierre Giraudi de Broco, juge de Barcelonnette (1364), de Grasse (13651366) et d’Aix (13661367) est coseigneur du Broc.
  • 1593. Une bande de Routiers s’empare du château.
  • Début 18e s. Exactions des Piémontais suivies d’une famine qui provoque l’exode d’une partie de la population.
  • 1760. Dos Fraires revient à la France par un traité.

 

Période contemporaine

 

  • 1954. 273 habitants.
  • 2013. 1 405 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Le Broc

 

 

  • Le village ancien de Le Broc est perché sur un éperon rocheux qui structure fortement le paysage.
    1. Le piton est une avancée de la montagne du Chiers.
  • Le vieux village de Le Broc, présente une grande unité architecturale.
    1. Caractère médiéval.
    2. Placettes et ruelles pittoresques. Passages et galeries sous voûtes.
    3. Maisons groupées autour d’une belle place à arcades. Blason sculpté de 1687.
  • Des petits jardins et des boisements donnent à Le Broc une qualité paysagère.
  • Moulin à huile.
  • Fontaine à colonne.
    1. 1812.
  • Ruines du château de Dos-Fraires, sur une hauteur, au nord de village.
  • Ruines de la chapelle Sainte-Marguerite nommées Château de Fougassière.
  • Importante activité artisanale.
    1. Antiquaire – Céramiste – Peintres – Verrier d’Art…

 

 

Monuments chrétiens de Le Broc

 

 

  • Église Sainte-Marie-Madeleine.
    1. 1563. Construction.
    2. Inscription romaine sur le mur dont les mots lisibles se traduisent par :
      1.  (À ..?), fils de Velabus, soldat de la (première ?) cohorte des Alpins, qui a servi en Pannonie vexillaire, Gemina, à son époux et à Ulatuna sa fille, a élevé (le monument) selon le testament.
    3. Plusieurs œuvres (toiles et statues) sont classées au titre des Monuments Historiques.
      1. 1938. Toiles de Guillonnet avec un Chemin de Croix.
    4. Haut clocher carré à pyramide et pyramidons.
    5. 15e s. Croix processionnelle.
  • Chapelle Saint-Antoine.
    1. Au sud.
    2. 17e s. Construction.
    3. 15e s. Statue de saint Antoine.
    4. 16e s. Retable de saint Antoine.
    5. Grande Croix en fer forgé à l’extérieur.
  • Petite chapelle Saint-Roch.
    1. Au cimetière.
    2. 18e s. / 19e s.
  • Chapelle Sainte-Marguerite.
    1. Chapelle rurale. isolée au nord.
    2. Reconstruite avec un petit clocher déporté et un porche avancé.
  • Chapelle Saint-Sébastien.
    1. Chapelle rurale.
    2. Au sud de la Route de Carros.
    3. 18e s. Construction.
  • Chapelle Saint-Germain.
    1. Chapelle rurale.
    2. Sur la Route de Bouyon.
    3. La source Saint-Germain était réputée guérir les maladies des yeux.

 

 

Célébrités liées à Le Broc

 

 

  • Fayssat (Jules). Le Broc 1855 Paris1936. Homme politique
    1. 1902. Février. Conseiller général de Vence jusqu’en juin 1914.
    2. 1910. Député des Alpes-Maritimes sous la IIIe République pour la 1ère corconscription de Grasse.
      1. Inscrit à l’Alliance Républicaine Démocratique (ARD).
    3. Père de René Fayssat, député des Alpes-Maritimes de 1932 à 1936.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Le Broc

 

 

  • Janvier. 17. Foire et fête.

 

 

Liens internationaux de Le Broc

 

 

  • Citerna (Italie).
  • 2002. Montone (Italie).
  • 2002. San Giustino (Italie).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>