Château Rimat dans la plaine © Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

La Martre à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  •  La Martre est une commune de l’extrême nord-est du département du Var (83).
  • Code postal. 83840.
  • Habitants. Martrois – Matroises.
  • Superficie. 20,37 km2.
  • Altitude. 876 m – 1589 m.
  • Population. 205 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 46′ 20″  E  6° 35′ 56″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de La Martre (83)


 

 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden

 

 

 

Communes limitrophes de La Martre

 

 

Accès à La Martre

 

  • RD 52 vers La Bastide, au sud, et vers Châteauvieux, au nord.
  • RD 6085Route Napoléon. Elle passe à l’est de la commune entre Séranon, au sud, et La Garde, au nord.

 

Distances de La Martre

 

 

 

La Nature à La Martre


 

 

 

La-martre-Chalet.-P.-Verlin

Chalet de Château-Rimat © Verlinden

 

 

 

Reliefs, sols

 

  • La Martre occupe le dernier plan avant la montagne.
  • Castellas.
    1. Rocher du vieux village.
    2. Beau point de vue.
  • Plateaux.
    1. Plateau de Brouis. 1.595 m.
  • Vallon de l’Artuby.
    1. Couvert de prairies et de forêts.

 

Rivières, eau

 

  •  Artuby.
    1.  Rivière 53,7 km de long.
    2. Sous affluent du Rhône par le Verdon et la Durance.
    3. Traverse 3 départements : les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83).
    4. Défilé pittoresque.
    5. Barrage en gabions et piles de bois et enrochement sur l’Artuby.
      1. Le barrage est fait pour alimenter le bief du moulin et de l’ancienne scierie.
      2. 1831. Avril. Mentionné sur le cadastre napoléonien.
    6. Sentier accidenté sur la rive droite.
    7. Saut de « Moussu de la Gardo« .
      1. 1821. Le site est témoin du désespoir du jeune Paulin de la Garde-Figanière.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Blé.
  • Fruits.
  • Gentiane.
  • Framboises.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.
  • Golf sur l’un des  plus beaux Greens français.

 

 

Histoire de La Martre


 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 10e s. Ugo Bertus habite le Castrum de Petra Longa, au sommet de la colline.
    1. Ugo cède une partie de sa propriété aux Moines de Lérins.
  • 1200. Martha est cité, puis De Martro.
  • 12e s. – 17e s. Seigneurie des Castellane.
  • 1342. Le comte de Provence rattache La Martre à la viguerie de Castellane, actuel département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • Le château est détruit lors des Guerres de Religion.
  • Anne de Lamanon décide de reconstruire le village et du Casteu-Rimat dans la plaine.
    1. Voir article Prénom Anne en Provence.
  • 17e s. La seigneurie passe aux Forbin, puis aux comtes de Luc.
  • 1755. Les Pellicot sont les derniers seigneurs de La Martre.

 

Période contemporaine

 

  •  1992. Ouverture du complexe hôtelier du Château Teulade.

 

 

Village, patrimoine, monuments et bâtiments remarquables de La Martre


 

 

 

La-Martre---Fontaine.-P.-Ve

Fontaine du village © Verlinden

 

 

  •  Ruines du Castellas.
    1. Les ruines dominent le village.
    2. Uniques vestiges de l’agglomération primitive du castrum de Petra Longa.
  • Le village est reconstruit dans la plaine après la Guerre de religion en même temps que le château Rima.
  • Château Taulane.
    1. Au Logis-du-Pin, sur la Route Napoléon.
    2. 18e s. Construit par l’amiral De Grasse avec le concours de la chiourme de Toulon dont il est le grand maître.
    3. Pur style Louis XVI.
    4. Superbes charpentes construites avec les bois de l’Arsenal du roi.
    5. Meubles. Armes.
    6. Tapisserie des Gobelins.
    7. Tableaux.
    8. 1992. Ouverture du Domaine de Taulane, situé sur la route Napoléon, avec l’un des plus beaux golfs de France dessiné par Gary Player, Hôtel de luxe et spa.
  • Relais de Poste.
    1. Sur la RD 6085, Route Napoléon, avant le château de Taulane.
    2. 18e s.

 

 

La-Martre-Château-Rima.-P.-

Château Rimat © Verlinden

 

 

  • Château Rima ou Rimat.
    1. Robuste demeure à flanc de coteau.
    2. Pendant la Révolution, les prêtres réfractaires viennent y célébrer la messe.
    3. Une communauté religieuse anime le site.
  • Pont sur l’Artuby.
    1. Surnommé « de Madame La Martre » car construit par Thérèse Isnard de la Martre en 1735.
    2. Jolie construction.
  • Hameaux abandonnés.
    1. Plan d’Anelle.
    2. Mauvasque.

 

 

Monuments chrétiens de La Martre


 

 

 

La-Martre.-Eglise.-P.-Verli

Eglise paroissiale Saint-Blaise © Verlinden

 

 

  •  Eglise paroissiale Saint-Blaise.
    1. 11e s. Inscription à son constructeur Ugo Bertus.
    2. 17e s. Restauration.
    3. Abside semi-circulaire.
    4. Fenêtres latérales romanes.
  • Ruines de la chapelle Notre-Dame-de-Pierre-Longue.
    1. Dans le Castellas, au dessus du village.
  • Chapelle de Plan d’Anelle.
  • Chapelle rustique du château de Taulane.
  • Château Rimat. Communauté chrétienne.
  • Oratoires.
    1. L’oratoire de Notre-Dame-de-Petralonga est daté de 1579.

 

 

Célébrités liées à La Martre


 

 

  •  Abbé Chaperon. Saint-Georges-d’Espéranche, 1877Grasse, 14 juin 1951. Religieux.
    1. Aumônier militaire.
    2. Curé du village de La Martre.
    3. 1903. Sa cousine Émilie Morel vient l’aider. Ensemble, ils fondent l’orphelinat Notre Montagne pour enfants des grandes villes, tuberculeux et sans ressources. Cet orphelinat est inauguré officiellement le 1er avril 1913.
    4. A La Martre où il réside, il fonde également un hôpital militaire auxiliaire.une des premières colonies de vacances en France, un syndicat agricole, un asile pour les vieillards indigents et les personnes délaissées.
    5. 1932. L’abbé invente l’appellation Route Napoléon.

 

 

Articles liés à La Martre à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article concerné.

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.