© Patrick Verlinden

 

 

Provence 7

Isola à visiter (06)

 

 

 

 

 

 

  • Ce joli bourg mérite un arrêt, il ne saurait être qu’un lieu de passage vers une station de sports d’hiver.
  • Code postal. 06420.
  • Habitants. Isoliens.
  • Superficie. 97,98 km2.
  • Altitude. 719 m – 2 930 m.
  • Population. 722 habitants.
  • Coordonnées et Carte. N  44°11’10.7″  E  7°03’04.1″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune d’Isola.
  • Nom. Le nom d’Isola serait né d’une erreur.
    1. 1097. Leudola est cité. Le mot pourrait avoir une origine ligure, leu signifiant « pente herbeuse« .
    2. 1200. Lensola est cité.
    3. 1296. Leuzolan est cité.
    4. 1333 et 1562. Lieusola est cité.
    5. 17e s. La déformation de Lieusola par les cartographes aurait donné par erreur Isola.

 

 

Situation d’Isola (06)

 

 

  • Joli bourg montagnard situé au nord de Nice, au fond de la haute vallée de la Tinée.

 

 

Communes limitrophes d’Isola

 

 

 

Accès à Isola

 

 

 

Distances depuis Isola

 

 

 

La Nature à Isola

 

 

  • Le village se situe au confluent de la Tinée et de la Guerche, à 870 m d’altitude.
  • La station de ski d’Isola 2000 se trouve à 17 km du village d’Isola.
  • Parc National du Mercantour.

 

 

Reliefs, sols

 

  • Magnifique territoire montagneux.
  • Cimes élevées de la frontière italienne, au nord. Plus de 20 sommets de plus de 2 400 m.
    1. Mont Malivern. 2 939 m.
  • Mont St-Sauveur.
    1. Sommet du sud-est. 2 711 m.
  • Barre du Mounier.
    1. Sommet du sud-ouest. 2 600 m.
  • Table d’orientation à la Table de la Roubine (2 423 m).
  • Vallées des 2 grandes rivières :
    1. La Tinée.
    2. La Guerche.
  • Débuts des gorges de Valabre.

 

 

Rivières, eau

 

  • La Tinée.
    1. Affluent du Var.
    2. La rivière marque un clivage entre la haute et la moyenne montagne.
  • La Guerche.
    1.  Le Torrent de la Guerche » ou Guercha est un affluent secondaire du « vallon de Chastillon ».
    2. L’origine du nom raconte une partie de l’histoire des lieux.
      1. 18601947. La partie amont de la Guerche est dans le vallon de Castiglione qui est alors en territoire italien. La frontière  traverse la partie amont de la Guerche.
      2. Les Français connaissent la Guerche qui se jettent dans la Tinée, pas la Castiglione italienne…
      3. 1947. Castiglione devient Chastillon en français.
  • Nombreux torrents.
    1. Ces torrents coupent les massifs.
  • Lacs de Montagne.
    1. Colle-Longue.
    2. Laufer.
    3. Terres Rouges.
  • Cascade de La Louch.
    1. 100 m.

 

 

Forêts, arbres

 

  • Forêts de mélèzes et de pins Cembro, rares à cette altitude.
  • Belles châtaigneraies.
  • Pâturages et prairies.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Bovins.
  • Ovins.
  • Productions laitières.
    1. Fromages.
    2. Lait.
  • Châtaignes.

 

 

Activités dans la nature

 

  • Sports d’hiver.
    1. Station d’Isola 2000.
    2. Patinoire naturelle.
  • Randonnées – Excursions de Haute Montagne.
  • Escalades.
  • Equitation.
  • Tennis.
  • Tir à l’arc.
  • Pêche.
  • Réserve de chasse.
  • Campings.
  • Caravaneige.

 

 

Histoire d’Isola

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Présence humaine attestée avant la période gallo-romaine.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Lieusola est une seigneurie des Faucon-de-Glandevès dépendant du comté de Provence.
  • 1382. 27 juillet. L’assassinat à Naples de la reine Jeanne 1ère provoque une crise de succession à la tête du comté de Provence.
    1. Les cités de l’Union d’Aix (1382 – 1387) soutiennent Charles de Duras contre Louis 1er d’Anjou.
  • 1384. 20 septembre. Louis 1er d’Anjou  meurt en Italie, près de Bari.
    1. Sa mère Marie de Blois assure la régence.
    2. 1388.  Le comté de Provence perd ses terres orientales dont Isola fait partie au profit de la Maison de Savoie.
      1. C’est Jean de Grimaldi, baron de Beuil, gouverneur de Nice et sénéchal dans le comté de Provence et de Forcalquier qui négocie avec Amédée VII de Savoie, comte de Savoie, d’Aoste et de Maurienne, la dédition de Nice à la Maison de Savoie sous le nom de Terres Neuves de Provence.
  • 1526. Les Terres Neuves de Provence deviennent le comté de Nice.
  • 1700. le fief est inféodé aux Ribotti.
  • 1702. Les habitants d’Isola rachètent leurs droits qui devient une commune libre.
  • 1792. Isola devient française après l’arrivée des troupes de la France révolutionnaire. Isola est intégrée au nouveau département des Alpes-Maritimes en 1793.
    1. Les Piémontais prennent la ville qui est reconquise par les soldats français.

 

 

Période contemporaine

 

  • 18141860. Isola est sous l’autorité de la Maison de Savoie.
  • 1860. Par le Traité de Turin, le comté de Nice est cédé à la France.
    1. Les territoires du nord-est, parmi lesquels Isola, restent dans l’orbite du Royaume de Piémont-Sardaigne (1861) qui deviendra le Royaume d’Italie.
    2. 1860. Avril. Par scrutin les habitants d’Isola décident de rester rattachés à la France et seulement une partie de la commune devient italienne.
  • 19311935. Un ouvrage d’infanterie est construit  par la main d’œuvre militaire (MOM) dans les abrupts rocheux de Gratuse en surplomb de la Tinée et du village d’Isola.
    1. Sa mission est d’interdire aux soldats italiens l’accès au village d’Isola.
  • 1940 25 juin – 1942 11 novembre. Le village d’Isola est situé en zone non occupée militairement, en limite sud de la nouvelle frontière avec l’Italie de Mussolini.
  • 1942 11 novembre – 1943 8 septembre. Les troupes italiennes occupent le Sud-est de la France et, par conséquent, Isola.
  • 1943 8 septembre – 1944 août. La capitulation de l’Italie envahie par les alliés entraine le remplacement des troupes italiennes par des soldats allemands en Provence.
  • 1947. Le Traité de Paris redéfinit le tracé de la frontière franco-italienne notamment dans le secteur d’Isola.
  • 1968. 223 habitants.
  • 1971. Création de la station de sports d’hiver.
  • 2013. 722 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Isola

 

 

  • Le village est serré en arc de cercle autour de la confluence des rivières (Tinée et Guerche).
  • Maisons anciennes.
    1. Construite en schiste.
    2. Toits en bardeaux.
  • Ancienne tour.
    1. Erigée sur un bloc rocheux.
    2. 11e s. Construction.
  • Beffroi.
    1. Elevé au Moyen-Âge.
    2. Forme rectangulaire.
    3. Couvert de bardeaux.
  • Moulin à blé.
  • Four communal.
    1. Le bâtiment sert de salle d’exposition de vieux outils et d’objets divers.
  • Maison Gibert.
    1. 1942. Inscription aux Monuments Historiques.
  • Fontaine.
    1. Place de l’église.
  • Ouvrage fortifié de la ligne Maginot Alpine.
    1. À Gratuse, sur la rive droite de la Tinée.
    2. Face au village,
    3. Ouvrage d’avant-poste camouflé et à créneaux pour mitrailleuses ayant participé à l’arrêt des troupes d’invasion en 1940.
  • Granges de montagne traditionnelles.

 

 

Monuments chrétiens d’Isola

 

 

  • Superbe clocher roman lombard.
    1. Clocher isolé à l’entrée du village.
    2. 12e s. Classé Monument Historique en 1908.
      1. Seul vestige de l’église Saint-Pierre, victime des inondations.
    3. Style Roman-Lombard.
    4. Trois étages avec pyramide.
    5. Appareillage régulier.
    6. Percé de baies géminées.
  • Eglise Saint-Pierre-ès-Liens.
    1. Dans le village. « ès-liens » signifie « de la Délivrance ».
    2. 1682. Construction en remplacement de l’abbatiale romane lombarde détruite par les inondations et dont il reste le remarquable clocher.
    3. 2003. Importante restauration.
    4. L’église est bâtie sur le modèle de l’église niçoise de Gésu.
    5. Tableaux des primitifs niçois.
    6. Façade classique ornée de niches avec statues.
    7. 17e s. Belles portes sculptées sur le thème de la Bible.
  • Chapelle Sainte-Anne des Pénitents.
    1. 1465. Construction.
    2. Ancienne église Saint-Antoine.
    3. Peintures murales.
    4. Bannières de Pénitents.
    5. 1985. Décoration de la façade.
    6. Voir articles Anne en ProvencePénitents en Provence.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Vie.
    1. Dans la station d’Isola 2000.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. 16e s. Construction afin de conjurer une épidémie de peste.
  • Sanctuaire Sant’Anna Di Vinadio.
    1. Aux limites de la frontière italienne.
    2. 14e s. Mentionné.
    3. L’un des sanctuaires les plus anciens et des plus élevés (2 010 m) d’Europe.
    4. Sanctuaire marial commémorant l’apparition de la Vierge à une bergère.
  • Plusieurs chapelles rurales.
    1. Ste-Eurosie, à Chastillon.
    2. A la Blache.
    3. Dans le vallon de la Louch.
  • 8 oratoires.

 

 

Célébrités liées à Isola

 

 

  • Fulcònis (Joan Francés). Mathématicien. Né à Isola en 1520.
    1. Auteur de la Cisterna Fuconicra. Traité d’arithmétique appliqué au commerce écrit en nissart (occitan-niçois) publié à Lyon en 1562.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Isola

 

 

  • Août. 15. Fête des châtaignes.

 

 

 

Liens internationaux

 

 

  • 2010. Castiglione di Garfagnana (Italie).

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.