7 Dimensions de Saint Joseph


© Matches 21/ Pixabay.com – Verlinden

 

Accueil Provence 7

7 Dimensions de Saint Joseph


 

  • Peu de sources renseignent sur la vie de saint Joseph mais des travaux permettent de dresser un portrait par les contours.
  • 7 grands traits de contours de la personnalité de saint Joseph montrent la dimension exceptionnelle de Joseph.
  • Ce « portrait » par les contours met à jour la richesse et la profondeur des sens donnés par Joseph dans nos vies au quotidien et dans l’Humanité en mouvement.

 

1/ Joseph, le Père


 

  • Le Père « terrestre » de l’Enfant Jésus.
    1. Pendant 30 ans, Joseph a vécu avec Marie et Jésus.
    2. Marie et Joseph sont les êtres vivants qui ont passé le plus de temps avec Jésus et quel temps !
    3. Ils ont vécu une grande intimité, dans une petite maison du village de Nazareth dans la territoire de Gallilée.
    4. Jésus et Joseph ont travaillé ensemble. Jésus a appris de Joseph un métier, charpentier/architecte, avec des outils, des fournisseurs, des clients.
    5. Etre un artisan, un commerçant, c’est exercer son autorité pour servir par le travail, par l’attention aux autres, par la recherche de leur bien et de leur croissance.
  • Le Père, celui qui élève. L’éducateur.
    1. Dans la tradition antique romaine, le père « élève » son enfant les bras tendus au-dessus de sa tête pour signifier qu’il reconnaît l’enfant….
      1. Chez les Romains, le premier Empereur porte le nom d’Augustus.
        1. le nom Augustus entoure celui qui le porte de ferveur religieuse et fait d’Octave un nouveau fondateur de Rome à l’exemple de Romulus. Cet aspect lui confère une autorité (auctoritas) morale supérieure à celle de tous les autres Romains.
        2. Augustus est dérivé du verbe augere qui signifie faire croître, s’accroître.
        3. Le mot Auctoritas qui en dérivé signifie « faire croître, faire grandir« .
        4. L’éducation n’est pas un formatage, une propagande ou un élevage de perroquets ni de chiens savants… L’éducation (dux, conduire) vise à offrir à l’enfant la possibilité de déployer tous ses talents.
          1. Comment peut-on décréter que quelqu’un n’est pas bon pour la gymnastique ou le sport ?
            1. Haltérophile ? Sprinteur ? Coureur de Fond ? Alpiniste ? Cavalier ? Navigateur ? Pilote de moto ? Tireur à l’arc ou au pistolet ?….
          2. Comment peut-on décréter que quelqu’un n’est pas doué pour le dessin ou la musique ?
            1. Dessin, peinture, illustration, PAO ?…
            2. Musicien jouant de quel instrument ? Avec quel genre de musique ? Interprète ? Compositeur ? Fabricant d’instruments de musique ?…
    2. En hébreu, Joseph est associé à plusieurs sens : « Dieu ajoute« , « rassemble« , celui qui ajoute« , « qui augmente« , « celui au contact de qui on grandit« , « accroissement« , « celui qui veut grandir spirituellement« …
  • Le Père, celui qui protège le corps de l’Enfant.
    1. L’Esprit de l’Enfant lui appartient.
      1. Il reçoit, comme Jean-Baptiste, un prénom pour lui-même (et non comme référence à un parent).
      2. Le rôle premier des parents consiste à protéger le corps de l’enfant.
      3. Les Evangiles sont très précis sur ce point et Joseph est le support de tous les épisodes portant sur ce point : la Nativité, la Fuite en Egypte
    2. La crèche.
      1. Récit de saint Luc (2 1-7).
        1. « En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre — ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. — Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d’origine. Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David, appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. »
        2. Jésus est né dans une étable car ses parents n’ont pas trouvé d’espace approprié dans la καταλυματι (kataluma, « salle haute, salle de séjour »), terme qui ne se traduit par hôtellerieauberge ou relais de caravansérail mais qui désigne plus probablement la chambre prévue pour les hôtes, suggérant que la Sainte Famille pouvait loger chez des proches. L’évangile utilise le terme grec φάτνῃ, « phatnê », traduit en latin dans la Vulgate par praesepium qui désigne l’étable à l’étage inférieur d’une maison ou en plein air dans sa cour (une famille de condition moyenne y abritant la nuit un âne, une vache ou quelques moutons), mais aussi la stalle d’une étable, le râtelier ou la mangeoire. Marie a placé Jésus dans cet endroit probablement attenant à la kataluma sans que l’évangile précise s’il s’agit d’une auge de pierre surmontée d’un râtelier de bois destiné à porter le fourrage des bestiaux. L’étable devait fournir chaleur et discrétion nécessaires pour un accouchement alors que la chambre d’hôte était pleine ou trop petite La mangeoire pour les animaux est désignée par le francique krippia, le latin cripia, d’où est issu le mot crèche.

 

© Vittore Carpaccio (1500) – Domaine public.

 

    1. La fuite en Egypte et l’installation en Galilée.
      1. L’Evangile selon Mathieu (Mt2, 13-23) rapporte les faits relatifs à la Fuite en Egypte.
      2. Le roi Hérode Ier, informé par les mages de la naissance du « Roi des Juifs » à Bethléem, envoie tuer tous les enfants de moins de deux ans qui se trouvaient dans la ville.
      3. Joseph, prévenu par un songe, s’enfuit avec Marie et l’Enfant en Égypte, où ils restent jusqu’à la mort d’Hérode.
      4. Le fils d’Hérode, Archélaüs, règne alors  à la suite de son père sur la Judée.
      5. Prudent, lors de son retour en Terre Sainte, Joseph s’installe avec sa famille à Nazareth en Galilée.
    2. Le ministère de Jésus.
      1. Jésus attend le décès de Joseph, son père terrestre, pour commencer son Ministère.

 

Joseph d’Arimathie – Linceuldeturin.net

 

    1. L’autre Joseph : Joseph d’Arimathie.
      1. Au début de la vie de Jésus, il y a Joseph… à la fin de sa vie, après sa mort, il y a un autre Joseph, Joseph d’Arimathie (ou d’Arimathée selon les traductions).
        1. Ἰωσήφ ἀπὸ Ἀριμαθαίας, en grec ancien
      2. L’un et l’autre prennent soin du corps de Jésus.
      3. Les auteurs des 4 Evangiles évoquent Joseph d’Arimathie dans la péricope ou mise au tombeau.
        1. Joseph d’Arimathie serait un notable juif, membre du Sanhédrin.
        2. Il aurait procédé à la Descente de Croix et à l’inhumation de Jésus.
      4. Joseph d’Arimathie est aussi présent dans les évangiles apocryphes.
        1. Considéré comme saint chrétien dans les calendriers.
          1. Fêté dans le Martyrologe romain occidental le 31 août et le 31 juillet en Orient.
          2. Sa renommée gagne en ampleur avec les romans du Graal et la communication de l’abbaye de Glastonbury.
  • Le père a pour vocation de soutenir l’enfant en vue de la réalisation de sa vocation propre.
    1. La Mère aide l’enfant à découvrir ce qu’il veut faire de sa vie.
    2. Le Père forme les qualités de l’Enfant en vue de cette finalité.
    3. Joseph a transmis à l’Enfant Jésus son métier, ses valeurs (goût de l’effort, de la tâche bien accomplie, force, persévérance, prudence) et son savoir-faire.
    4. A Nazareth, Jésus était désigné comme le fils du tekton.
      1. « N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie ? » (Mc. 6,2-4).
      2. « Le fils du charpentier ? » (Mt 13,54-57).
  • Les théologiens décrivent Joseph comme le représentant de Dieu sur Terre.
    1. Dieu le Père, « mandate » pour le représenter sur Terre parmi les humains.
    2. Jésus est le Fils de Dieu. Sur Terre, il est le Fils de Joseph.

 

2/ Joseph, l’Epoux


 

© Giotto v. 1303-1305.

 

  • Joseph, l’époux de Marie.
    1. Aux côtés de Marie.
      1. Dans leur vie.
      2. A Cotignac où ils apparaissent ensembles et dans 2 sites différents distants de 3 km.
    2. Dans le Mystère de Marie.

 

3/ Joseph, le Charpentier


 

Saint Joseph Charpentier © George de la Tour (v. 1645). Musée du Louvre. Domaine Public.

 

  • Joseph travaille le bois.
  • Le bois charpente des maisons et des navires.
  • Le bois, charpente de la Vie et charpente des civilisations.
  • Le bois dans la Vie du Christ.
    1. De la naissance au Saint Sépulcre.
    2. La barque de Pierre.
    3. Le Mont des Oliviers.
    4. La Croix.
  • Le bois dans le message chrétien : les Ecritures, le papier, le Livre.,.
  • Le mot araméen signifiant artisan ou charpentier désigne aussi un homme instruit, un savant.
  • Le Talmud de Babylone dit « Il n’y a pas de charpentier, ni de fils de charpentier qui ne puisse expliquer cela« .

 

4/ Joseph, l’Architecte


 

  • Joseph, Architecte.
    1. Les évangiles décrivent Joseph comme un tektōn (τέκτων, en grec).
      1. La tradition a interprété le mot  τέκτων dans le sens restrictif de charpentier.
      2. Le terme grec a une signification plus large : il désigne un artisan travaillant le bois en général (charpente, meubles, outils), mais aussi les métaux ou la pierre, c’est-à-dire capable de participer comme maçon, voire comme architecte, à la construction d’édifices assez importants.
        1. Le mot est composé de αρχι, archi, « chef de » et de τεκτων, tekton, « charpentier ». …
        2. Le mot tekton apparaît chez Homère ou chez Sophocle où il désigne un sculpteur.
        3. Tous les premiers architectes de l’époque archaïque grecque ont laissé leur nom dans l’Histoire par les prouesses techniques de leurs constructions.
    2. Joseph arrive d’Egypte où la double tradition, égyptienne et grecque, est associée à l’excellence de l’architecture.
    3. Joseph arrive en Galilée, territoire sous forte influence grecque depuis 300 ans dans lequel l’arrivée des Romains est associée à un développement considérable des constructions publiques et privées.
      1. Entre Césarée et Damas, les routes maritimes et routières favorisent l’émergence de multiples villages.
      2. Les besoins en construction sont également importants à Jérusalem (Temple notamment…).
  • Architecte de la Maison.
  • Architecte du Temple.
  • Architecte de la Cité.

 

Les dix livres d’architecture de Vitruve.

 

  • Joseph est contemporain du fondateur de l’architecture « moderne », le Romain Vitruve.
    1. Marcus Vitruvius Pollio, connu sous le nom de Vitruve, est un architecte romain.
      1. Naissance vers 81 av. J.-C. – Mort vers 15 av. J.-C.
    2. Son traité, De architectura, apporte l’essentiel des connaissances sur les techniques de construction de l’Antiquité classique.
    3. Les travaux de Vitruve portent sur de très nombreux sujets.
  • Jésus bâtit une nouvelle Maison.
    1. Le travail du charpentier vise à construire des demeures.
    2. Le Christ construit une demeure éternelle…

 

5/ Joseph le Galiléen


 

The Historical Atlas by William R. Shepherd (1923).

 

  • Joseph, Grec, Romain et Juif comme Paul.
    1. La Civilisation Grecque dans la vie de Joseph et de sa famille.
    2. La Tradition Juive.
    3. La Civilisation Romaine.
      1. Les valeurs de la Paix portées au plus haut niveau par Auguste.
      2. Le tissage de la toile romaine.
  • Le territoire de la Galilée.
    1.  Large région située dans le nord  de la Terre Sainte.
    2. Entre les ports de la Méditerranée (Césarée, notamment) et la Syrie de Damas.
    3. Un territoire qui a de nombreux points communs avec la Tarce de saint Paul.
    4. Un territoire proche de celui de la conversion de saint Paul.
    5. Une influence grecque majeure.
    6. Une certaine distance de Jérusalem.
      1. Pour les Juifs de Jérusalem, la Galilée est littéralement le territoire des non-juifs.
      2.  L’historien juif Flavius Josèphe évoque son histoire, son peuplement sa géographie, et lui donne deux parties : la Galilée supérieure, en grande partie peuplée de Gentils, et la Galilée inférieure, en grande partie peuplée de Juifs.
        1.  Les Galiléens sont décrits comme étant de bons cultivateurs, plantant des figuiers, des oliviers, des noyers, des palmiers. La population de Galilée compte d’habiles artisans et de bons pêcheurs.
  • Les Villages de Galilée.
    1. La Galilée était prospère avec 400 villages, certains très peuplés.
      1. Un monde joyeux.
      2. Des « villages nouveaux » qui s’élèvent réclamant les talents d’architectes, de charpentiers…
    2. Nazareth est l’exact opposé du monde mondain : c’est le lieu des vraies valeurs, du silence, du travail, de la famille..
  • La Nature dans la Galilée.
    1. Massif montagneux rocailleux dont le point culminant est le mont Méron, à plus de 1 200 m.
    2. Températures douces.
    3. Pluviosité alimentant quelques cours d’eau et propre à l’agriculture.
    4. Lacs et rivière avec des poissons alors que plus au sud, on n’en trouve pas ou peu.
  • La Vie dans la Galilée.
    1. Les Evangiles de Mathieu, Marc et Luc situent en Galilée la grande majorité des événement du ministère de Jésus.
    2. L’expression Galilée des Nations / Galil haGoyim (Matthieu 4, 15, reprise d’Isaïe 8, 23) laisse penser qu’elle évoque une région à convertir, face à la Judée et au Temple de Jérusalem

 

6/ Joseph, le Silencieux


 

  • Joseph agit.
    1. Joseph Travaille.
  • Joseph ne juge pas, ne commente pas.
  • Joseph laisse l’Enfant s’épanouir.
  • Joseph est insensible aux vanités du Monde ; ses illusions, ses bruits, ses mirages…
  • Joseph n’a pas peur du Silence, il n’est obsédé par la Communication, il ne se disperse pas; il n’a pas de Vanités.et ne recherche pas les honneurs
  • Les Evangiles sont discrets à propos de Joseph qui est à peine cité par Luc et MatthieuJoseph n’a laissé aucun écrit.
  • Joseph est 100% dans l’Ecoute et le Silence.
  • Les Evangiles, les Saints et Saintes valorisent le Silence. Il y a une véritable Ecole du Silence dont Joseph est le parfait « porte-parole silencieux ».
    1. Mets une garde sur ta bouche (Ps 141,3).
    2. Chacun doit être prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère… (Jc 1,19-26).
    3. Dans le silence « un ange passe« …
  • Les chercheurs montrent la vertu du Silence et de la mise à l’écart pour que les enfants puissent développer leur imagination et leur concentration.
  • Notre Société ne manque t-elle pas de Silence ?
    1. Les média, les écouteurs, les hauts-parleurs, les discours…
    2. La crise de Corona Virus s’accompagne d’un déluge de « prises de paroles »… Le Silence est décrit comme insupportable…
    3. Les médias modernes (ordinateurs, téléphones mobiles…) multiplient les messages, les interruptions et les injonctions…

 

7/ Joseph, le Religieux


 

  • Joseph est le seul Saint à représenter le Père.
    1. Le Dominicain Jean-Jacques Olier montre la force de ce lien.
    2. Il précise que « tous les autres saints représentent Jésus« .
    3. Joseph, représentant le Père éternel est donc caché, retiré, silencieux, incompréhensible et méconnu.
  • Un homme Religieux, c’est un homme Relié.
  • Joseph relié à Dieu.
  • Joseph relié à lui-même.
    1. Joseph a une vie intérieure forte, une morale, des valeurs…
  • Joseph relié à Marie, son épouse.
  • Joseph relié à l’Enfant Jésus.
  • Joseph relié à la vie quotidienne par son travail…
  • Joseph relié aux traditions d’Israël.
  • Joseph relié à l’Egypte.
  • Joseph relié à la culture Grecque.
  • Joseph relié au Monde Romain.
  • Joseph a justement été appelé la terreur des démons.
    1. Joseph cache, garde et protège le secret de Dieu du mal et de la curiosité.
    2. La mission de Joseph est complémentaire de celle des Apôtres :
      1. Joseph doit taire, cacher.
      2. Les Apôtres doivent révéler.
    3. Joseph est insupportable aux démons par ses vertus :
      1. Discrétion – Douceur – Fidélité – Force – Humilité – Obéissance – Vie cachée…
  • Dieu confie à Joseph ses plus grands trésors : Jésus, Marie, l’Eglise et chacun de nous.

 

Pourquoi mettre en Lumière Saint Joseph ?


 

  • N’ y a t-il pas une contradiction, voire une erreur ou un danger à vouloir mettre la Lumière sur Joseph alors qu’il est par essence caché ?
  • Le Dominicain Jean-Jacques Olier apporte un éclairage :
    1.  » Saint Joseph est un saint caché que Dieu a voulu tenir secret pendant sa vie, dont il s’est réservé à lui seul les occupations intérieures, sans les partager aux soins extérieurs de l’Eglise.« .
  • Le livre « Joseph, modèle de vie » répond à la question.
    1. « C’est sans doute une volonté de Dieu pour notre temps sans père et sans repère« .
    2. Les sociétés modernes souffrent en effet de l’image dégradée du père….

 

Livres liés à Joseph


 

  

P. Verlinden.  Editions les 7 Collines. 2005 La Provence Chrétienne – 2008 Cotignac – 2008 Actes 1er Symposium Saint Joseph.

 

Méditerranée-1--330 Méditerranée-100-330 

P. Verlinden.  Editions les 7 Collines. 2010 Le Bois Charpente de nos Vies – 2009 Méditerranée An 1 – 2009 Méditerranée Siècle 1.

 

Articles liés à 7 Dimensions de Joseph 


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

   

Translate »