© jusep – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Portail Politique en Provence

 

 

 

 

 

 

 

  • Cet article décrit l’approche spécifique de la politique dans Provence 7.
    1. Ligne éditoriale.
    2. Ethique.
    3. Prise de position sur la nature de l’information politique sur internet et dans ce support.

 

 

Pourquoi le Portail Provence 7 Politique ?

 

 

  • Chaque média (télévision, radio, presse magazine, presse quotidienne, affichage… ), chaque titre a ses spécificités.
    1. La télévision à ses J.T., des grands débats, ses soirées électorales, ses dimensions »people » et sensationnelles de l’information.
    2. La radio a la force du direct, des réactions à  chaud, des « petites phrases »…
    3. Les news hebdomadaires prennent du recul avec des dossiers, des zooms…
  • La politique a de nouveaux enjeux et réclame d’autres traitements de l’information.
    1. Après avoir envahi tous les domaines de la vie, après avoir ponctionné des ressources financières considérables, après avoir soulevé des débats colossaux pour accoucher de souris, après avoir attisé les divisions, les concurrences et les haines, le champ du « politique » atteint des seuils très bas de crédibilité, d’efficacité, d’éthique.
    2. Le « bi-partisme »  allant jusqu’à se fondre dans les « cohabitations » semble bafouer la Démocratie et les intérêts vitaux des citoyens.
    3. Les « sondages« , les « professions de foi« … se sont vidés de sens.
    4. Le niveau d’information des citoyens et surtout le niveau d’écoute de leurs besoins sont descendus très bas cédant le pas à des élus autistes et « pères fouettards »  qui vivent à l’écoute de leurs propres communications transformées en gémissements, coups de mentions, esbroufes faisant le régal des imitateurs et des amuseurs.
    5. Les experts dans tous les domaines n’arrivent plus à se faire entendre car tout prend une dimension partisane que la politique domine, enveloppe et recrache : les généraux, les évêques, les chefs d’entreprises, les chirurgiens, les architectes, les urbanistes, les juristes, les pilotes, les ingénieurs, les agronomes… sont écrasés par le Politique. Un politique retrace en un week-end les contours des régions, les stratégies d’entreprises, les liens internationaux, les contrats sociaux, le travailler ensemble, le vivre ensemble, la pensée, les écoles, la retraite… et la vie de millions de personnes se trouve engagée par des textes de lois non lus, non compris, inutiles, non opérationnels… sauf lorsqu’il s’agit de prélever très vite plus d’argent ou d’accroître les prérogatives de la Politique et des politiciens.
    6. Hommes – Femmes, Parents – Enfants, sens de la Vie... le Politique absorbe tout et redéfinit tout lui-même :  le Politique redéfinit pour nous les mots et voudrait nous les expliquer en mettant en place les compagnes dites de communication pour les faire avaler en force avec des armées de consultants, sociologues, psychologues… qui pensent pouvoir agir sur les pensées et les comportements des citoyens pour les « former » et leur faire accepter les changements voulus pour eux « pour leur bien ».
    7. Pendant que les fabricants d’ordinateurs et de logiciels, les agriculteurs, les artisans (pour ne citer que quelques exemples)  produisent chaque année mieux  et moins chers… le « Politique » ne cesse d’envahir des domaines qu’il paralyse pour des productions moins performantes et plus coûteuses : l’Ecole et la Justice en sont les exemples les plus dramatiques.
  • Internet a ouvert d’autres types de communication notamment les réseaux sociaux, pour le meilleur et pour le pire.
    1. Le meilleur, c’est une information plus fraîche, moins manipulée, venant « d’en-bas », gratuite, abondante, ouverte aux discussions, plurielles…
    2. Le pire, c’est le déchaînement de délations et de menaces qui pourrait avoir pour effet de voir un jour le Politique entrer dans cet univers pour le « recadrer », c’est-à-dire le vider de sa substance et de ses libertés.
  • Au sein d’internet, Provence 7 définit sa propre forme d’informations.

 

 

Les bases de Provence 7 Politique

 

 

  • Il y a deux populations de politiciens » : les « Représentants »  ou « Mandataires » et « Le personnel politique ».

 

 

Les « Représentants » ou « Mandataires »

 

  • Nous ne voulons plus utiliser le mot « élu » qui renvoie abusivement à Dieu (« El ») et le remplacer par « Représentants » ou « Mandataires« .
  • Le mot « élection » peut être conservé faute de mieux.
  • Le politique « représente » les électeurs par rapport à d’autres instances politiques.
  • Le politique est mandaté pour agir dans l’intérêt de ses mandants.
    1. Le « Mandataire » reçoit un mandat pour atteindre des objectifs.
    2. Le « Mandataire » doit agir avec des contraintes strictes de temps (durée du mandat), d’argent (budget), d’éthique et de respect des lois.
    3. Le « Mandataire » doit rendre compte à ceux qu’il représente. Produire un magazine avec 15 photos de « l’élu » en 18 pages s’appelle de l’abus de bien sociaux et du narcissisme pas de la communication et de l’information.

 

Le Personnel politique

 

  •  Directeurs de cabinets, chefs de cabinet, chargés de mission, secrétariat, huissiers, chauffeurs, gardes du corps…

 

 

Le contenu de Provence 7 Politique

 

 

La « communication politique » dans Provence 7 porte sur les points suivants :

 

  • Qui  et Quoi ?
    1. Faire savoir le nom des Représentants et de ceux qui les ont précédés dans le mandat.
    2. Fournir des listes  de noms de Représentants pour les différents mandats.
    3. Citer les actions, les comportements et ignorer les discours, déclarations...
    4. Des « citations » (Verbatim) peuvent être rassemblées si elles permettent de comprendre un engagement clair ou si elle révèlent une confusion forte.
    5. Mieux faire connaître les « fruits » du mandat : les actions, les résultats.
    6. Suivre et mieux faire connaître le CV des mandataires.
      1. Enfance et jeunesse.
      2. Formation.
      3. Centres d’intérêts.
      4. Carrière politique et non politique.
      5. Verbatim.
      6. Prises de positions : lois votées, publications, engagements,
      7. Bilan : actions réalisées, actions non réalisées dans le cadre du mandat.
  • Comment ?
    1. Les ressources humaines mobilisées : le personnel politique, ses coûts de fonctionnement, ses effectifs, des réalisations, ses leaders , ses agents les plus performants…
    2. Les ressources matérielles engagées : locaux, logistique, traitement des données…
    3. Les ressources financières mobilisées avec un niveau de lecture clair et fiable pour des variables clés :
      1. Le taux d’endettement par citoyen.
      2. Les valeurs des budgets.
      3. Les rémunérations totales.
  •  Quand ?
    1. Les calendriers fixés aux actions principales.
    2. Les calendriers des élections.
  • Où ?
    1. Bien comprendre le champ géographique et le champ de compétences du mandat.
    2. Les nouvelles « métropoles », « communautés »… tendent à apporter plus de confusion que de clarté.
  • Utopies
    1. Identifier des objectifs, des stratégies ou des outils qu’il serait intéressant d’explorer dans la champ politique.

 

 

Tisser des liens

 

 

  • La définition de Provence 7 est « Tisseurs de liens ».
    1. Retisser des liens entre les responsables politiques et la population.
    2. Chercher les facteurs de mobilisation plutôt qu’accentuer les divisions.
    3. Faire connaître les « Trains qui arrivent à l’heure » et ceux qui permettraient de voyager dans de meilleures conditions de coût, de sécurité, de respects de l’environnement…
  • Il ne s’agit jamais ici de « changer le Monde » mais de connecter Ici et Maintenant les personnes et les idées.
    1. Ici, c’est en Provence, dans une Provence  hyper-connectée sur elle-même et sur le Monde qui l’entoure.
    2. Maintenant c’est en étudiant passionnément Hier (l’histoire) et Demain (Les Utopies, Les Sciences…).

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.