© Fotolia.com

Provence 7

Céramiste en Provence

 

 

L’art du feu et de la terre.

 

Le mot « céramique » est issu du grec ancien κέραμος, kéramos, qui signifie « terre à potier », « argile ». Un quartier d’Athènes, le Céramique, porte son nom.

 

Dans plusieurs villes et villages de Provence où l’argile abonde, la céramique s’est développée notamment depuis le 16e s.

 

La Provence profite de la proximité de l’Italie et de l’Espagne, pour être à la pointe de technique et de la créativité.

 

 

Céramiste : métier d’art

 

Communément appelé « potier« , le céramiste est un professionnel.

 

  • Il fabrique des objets usuels et décoratifs à partir de terre cuite.
  • La céramique représente toutes les productions à base d’argile
  1. Faïence
  2. Grès
  3. Porcelaine
  4. Raku.
  5. Terre vernissée
  • Ces matières sont durcies par cuisson entre 600 et 1.350 °C.

 

Les étapes du travail de céramiste

 

  • Choisir la terre à travailler.
  • Faire prendre à la terre un forme correspondant à l’objet final. Plusieurs techniques :
  1. Tournage.
  2. Modelage.
  3. Moulage.
  • Cuisson avant ou après l’émaillage.
  1. Four à bois.
  2. Four à gaz.
  3. Four électrique.

 

 

Formation de céramiste

 

 

L’apprentissage du métier de céramiste est long.

 

Il réclame des qualités  délicates à acquérir.

 

  • Très grande habileté manuelle.
  • Minutie.
  • Créativité.
  • Sens artistique.

 

Le travail s’apprend de deux manières complémentaires :

 

  •  Des formations
  1. Niveau V, CAP tournage en céramique.
  2. Niveau IV. BMA céramique. BT dessinateur en arts appliqués, spécialité céramique.
  3. Niveau III. BTS concepteur en art et industrie céramique. DMA arts textiles et céramiques, option céramique artisanale. DNAP option design ou art de l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Art) de Limoges. DNAT design de produit mention céramique de l4ESAC (Ecole Supérieure d’Art et de Céramique) de Tarbes.
  4. Niveau II. ESDA Strasbourg, ESMAA d’Arras, ESAC de Tarbes, ENSA de Limoges.

 

  • Des cours, stages, séminaires et autres formations non diplômantes.

 

Le travail du céramiste se fait plutôt en solitaire mais également en petit groupe dans un atelier.

 

 

Modes et tendances de la céramique

 

Comme tous les arts, la céramique connaît des tendances et des modes en articulation avec les grands mouvements graphistes ou coloristes.

 

Ces mouvements évoluent avec les techniques, les couleurs, les thèmes.

 

Ces modes et tendances sont également le reflet de la demande des donneurs d’ordre.

 

 

La demande : les clients  de la céramique

 

  • Des particuliers.
  • Les entreprises, les administrations, les associations.
  • La demande internationale est importante.

 

Les ventes de céramique se font par différents canaux :

 

  • Dans le commerce de gros ou de détail.
  • Dans des foires et des salons.
  • Directement dans l’atelier.
  • De plus en plus par internet.
  1. Provence 7 constitue à cet égard un excellent moyen pour se faire connaître d’un large public et de vendre en ligne ses productions.

 

 

Céramiste : un métier très ancien

 

  • – 6500 / – 5700 av. J.-C. . Apparition de la céramique à Çatal Hüyük, en Anatolie (Proche-Orient).
  • – 6500/- 5700 av. J.-C. Très vite, elle gagne la Mésopotamie. Sites de Hassuna et Samarra.
  • -5500 av. J.-C. Des céramiques rouges à bord noir apparaissent en Egypte.
  • Les progrès s’enchaînent avec la découverte du tour au Proche-Orient et en Europe.
  • Les potiers grecs popularisent la pose de vernis noir à base d’oxydes métalliques qui permet de créer des décors.
  •  La technique de la céramique sigillée se développe dans le sud-ouest de la Gaule avec le centre de production de La Graufesenque.
  • Antiquité romaine. La céramique romaine, est influencée par la céramique étrusque.
  • 10e s. Développement du décor vitrifié  (à base d’eau, de silice et d’oxydes métalliques).
  • Le Français  Bernard Palissy  se distingue dans des techniques dominées par les Italiens et les Espagnols.
  • Italie, nouvelles créations avec les bas-reliefs en terracotta invetriata des Della Robbia.
  • Italie. Nombreuses innovations : le sgraffiato (une des techniques décoratives de la céramique. Le terme de sgraffiato en italien signifie « gratter ou graver »), les majoliques (nom de faïences italiennes), le décor à istoriato (Florence et Faenza)…
  • 16e s. – 18e s. Les faïenciers provençaux se distinguent notamment à Apt, Aubagne, Marseille et Moustiers-Sainte-Marie.

 

 

Céramiste en Provence

 

 

Hauts lieux de production en Provence

 

  • Apt (84).
  • Aubagne (13).
  • Biot (06).
  • Marseille (13).
  • Moutiers-Sainte-Marie (04).
  • Vallauris (06).
  • Varages (04).

 

Céramistes célèbres en Provence

 

  • Artistes et céramistes
  1. Jean Cocteau.
  2. Jean Marais (Cabris, Vallauris).
  3. Picasso (Vallauris)
  • Céramistes.
  1. Antoine Bonnefoy
  2. Famille Clerissy.
  3. Veuve Perrin.
  4. Joseph-Gaspart Robert.
  5. Honoré Savy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Céramistes et ateliers réputés en Provence

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.