© Nik Frey – Fotolia.com.

Provence 7

Rose à Lèvres

 

 

 

 

 

Pourquoi le « rose à lèvres » dans Provence 7 ?

 

 

  • « L’époque est grise. J’apporte de la couleur« , écrit avec entrain Jean-Marie Martin-Hattemberg, auteur de Lèvres de luxe, un  livre sur le rouge à lèvres.

 

  • Provence 7 est la Provence A Vivre, A Voir, A Visiter, A Connaître

 

  • La Provence à Vivre, c’est aussi la Provence de la Mode, de l’élégance, des cosmétiques et du luxe.
  1. C’est la Provence de la Femme qui fait du shopping, de la la femme qui est à la Mode et de la femme qui séduit ou cherche à être séduisante.
  • La Provence à Voir, c’est une Provence des couleurs, des fleurs, des jardins, de l’architecture, des textiles, des vins
  1. C’est une Provence où le rouge est très présent  et où le rose est encore plus présent qu’ailleurs.
  2. Le rose en Provence c’est d’abord le vin rosé dont elle est la championne dans le Monde, c’est le rose des flamants de Camargue mais c’est aussi le Rose des fleurs (jasmins, roses…), des tenues d’été, des maillots de bains et du maquillage.
  • La Provence à Visiter, c’est la Villa Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat (06), apologie du rose, les couleurs de murs roses des maisons des villages perchés, c’est aussi Cap d’Ail de Coco Chanel
  • La Provence à Connaître, c’est celle de l’histoire, de la vie des civilisations méditerranéennes, des Grecs et des Romains qui ont introduit et porté à un très haut niveau l’art du maquillage et de la beauté des personnes…

 

 

On le voit : très tôt, l’homme a mis en œuvre une ingéniosité infinie pour fabriquer ce rouge à lèvre si précieux !

 

 

Le Rose à lèvres est donc une invitation, un prétexte à se lancer dans toutes ces directions, à tisser des liens avec la Beauté, l’Art et le Bonheur.

 

 

Rose à lèvres, Rouge à lèvres, l’histoire

 

 

  • v. 3000 av. J.-C. Les archéologues ont trouvé la preuve de la première utilisation de rouge à lèvres en Mésopotamie.
  1. Le produit cosmétique est un mélange de pierres semi-précieuses broyées et mélangées à de la pâte ou à de la cire d’abeille.
  • La civilisation de l’Indus montre des femmes utilisant des rouges à lèvres teintés d’une couleur rouge.
  • Antiquité égyptienne. On trouve un rouge à lèvres avec une teinte violacée fabriquée à partir d’algues du type Fucus mélangées à 0,01% d’iode et à du brome.
  1. Les Égyptiennes recommandent  « les cils noircis ou épilés, les pommettes rosies, la bouche rosée ou carminée« .
  • Grèce antique. Les femmes utilisent de la mûre écrasée pour colorer leurs lèvres.
  • 1er s. av. J.-C. La reine Cléopâtre « Grecque d’Egypte » possède un rouge à lèvres carmin qui est constitué à partir de pigments fabriqués d’un mélange de cochenilles broyées et d’œufs de fourmis.
  • 16e s. La diffusion du rouge à lèvres devient très importante.
  1. L’influence italienne sur la Provence est incontestable avec le rôle des Médicis, mécènes éclairés de Florence qui unissent Catherine au futur Henri II de France. Le mariage est célébré à Marseille.
  2. Le 16e s., c’est le moment où Grasse (06) va connaître son essor et passer de la ganterie aux parfums.
  3. Le 16e s., c’est aussi le temps où la danse de salon et de cour fait son apparition.
  • 16e s. La Reine anglaise Elizabeth I et les dames de sa cour font sensation en colorant leurs lèvres avec un mélange de cire d’abeille et de sulfure mercurique rouge.
  • 1770. Le Parlement anglais vote une loi qui prévoit qu’une femme mettant du rouge à lèvres peut être poursuivie pour sorcellerie.
  • 18e s. La mode fait préférer les rouges à lèvres à base de moelle de veau, de pommade de concombre et de cire rouge.
  • 1870. Guerlain commercialise le premier tube de rouge à lèvres : le rouge automatique.
  1. Le produit est fabriqué à partir de cire de bougie parfumée.
  2. Il a pour nom Ne m’oubliez pas.
  3. Le bâton est proposé en étui-poussette. Il est rechargeable.
  • 1914-18. Pendant la guerre, l’usage du rouge à lèvres s’étend très curieusement au-delà des actrices, de semi-mondaines et des prostituées.
  • 1915. Maurice Lévy dépose, aux Etats-Unis, un brevet pour un bâton à système coulissant.
  • Années 1920. Coco Chanel met à la mode sa petite bouche rouge. La Côte d’Azur en plein développement touristique est à la pointe de la Mode.
  • 1920. Guerlain crée un nouveau modèle, Rouge d’Enfer. Il s’ouvre et se ferme en tirant sur un pompon.
  • 1922. Shiseido lance son premier beni ou rouge à lèvres.
  • Années 1920. Le chimiste Paul Baudecroux invente le rouge à lèvres indélébile « Rouge Baiser« .
  • 1932. Les frères Revson mettent au point un maquillage à lèvres assorti au vernis coloré.
  • Années 1930. Elisabeth Arden, Estée Lauder, Helena Rubinstein développent des gammes de cosmétiques dans le monde entier.
  • Après guerre. Les pin-up et les starlettes de la Côte d’Azur suivent la mode américaine.
  1. Cannes, St-Trop’, Nice, Monaco, Beaulieu, Antibes...voient se multiplier les boutiques de cosmétiques.
  2. Christian Dior lance « Rouge Baiser » avec deux couleurs qui seront vite déclinées. « Rose Baiser » sera un succès.
  • 1956. Guerlain sort son best seller Le Rouge G.
  •  KissKiss de Guerlain a pour slogan « le plus glamour de tous les rouges à lèvres« .
  • Shiseido lance son Rouge Parfait.

 

 

Citations

 

 

  • Coco Chanel. « Le rouge ourle les lèvres et arme les ongles, le rouge brouille les cartes passionnément ».
  •  Proverbe arabe. « Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave, celui que tu prononces est ton maître ».

 

 

Le saviez-vous ?

 

 

  • Une femme consomme en moyenne environ 4 à 6 livres de rouge à lèvres pendant sa vie en léchant ses lèvres.

 

 

 

Mots Clés : , ,
.