Vue sur le Ventoux depuis Crestet © Pierre Violet – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

Crestet à visiter (84)


 

 

 

Guide de la visite de la commune de Crestet dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84110.
  • Habitants. Crestelains, Crestelaines.
  • Superficie. 11,48 km2.
  • Altitude. Moyenne 300 m. Mini 199 m. Maxi. 567 m.
  • Population.  408 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 44°13’02.8″ E  5°05’04.5″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Crestet.
  • Nom. Forme masculine et dialectale du français crête, s’applique à une arête rocheuse.

 

 

Situation de Crestet (84)


 

 

Communes limitrophes de Crestet

 

 

Accès à Crestet

 

 

Distances de Crestet

 

 

 

Village de Crestet © travelview – Fotolia.com

 

 

La Nature à Crestet


 

 

  • Crestet est dans la zone de protection Natura 2000 « l’Ouvèze et le Toulourenc », sous l’égide du Ministère de l’Écologie, de la DREAL Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et du MNHN (service du patrimoine naturel).

 

Reliefs, sols, bois

 

 

Rivières, eau

 

 

Mistral

 

  • Le Mistral est le vent dominant.
    1. Vitesse pouvant dépasser les 110 km/h.
    2. Le Mistral souffle 120 et 160 jours par an, avec une vitesse moyenne de 90 km/h par rafale.
  • Voir articles Le MistralListe des Vents en Provence.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vins classés en AOC Ventoux et Vin de Pays de la Principauté d’Orange.
    1. Tourisme viticole.

 

Activités dans la nature

 

 

 

Histoire de Crestet


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Antiquité Pré-Romaine. La confédération des Voconces occupe le territoire actuel de Crestet.
  • Antiquité Gallo-Romaine.  Vestiges dans les parties basses de la commune.
    1. Important mobilier funéraire au quartier de Paban.
    2. Autel aux Nymphes Percenes.
    3. Stèle.
    4. Cippe funéraire épigraphique au quartier de Chabrières.

 

Moyen-Âge – Révolution française

 

  • Il est probable qu’un village sarrasin se soit établi sur la crête.
  • Seigneurie des Evêques de Vaison.
  • Raymond de Toulouse, comte de Provence, est en conflit avec l’évêque de Vaison dont il détruit le siège épiscopal.
    1. L’évêque se réfugie alors à Crestet où il possède un château.
    2. 1189. Raymond de Toulouse assiège le château et finit par s’en emparer.
    3. L’évêque se réfugie alors dans le château d’Entrechaux tandis que les troupes épiscopales brûlent le château comtal et massacrent sa garnison.
    4. 1238 et 1251. Raymond VI, puis Raymond VII attaquent à nouveau le palais épiscopal deVaison.
    5. L’évêque se réfugie une nouvelle fois dans son château de Crestet et décide d’y rester.
  • 1243Crestum est cité.
  • 1300. Castrum Crestii est cité.
  • 1563. Juillet. Les religionnaires (calvinistes) assiègent Crestet avec 1 500 fantassins, 500 cavaliers et 4 canons.
    1. La défense est bien organisée et répond avec une grêle de balles, des jets de pierres et des pots à feu.
    2. Les attaquants se retirent avec 150 morts et 300 blessés.
  • 1574. Nouvelle attaque des religionnaires alors que le roi Henri III séjourne en Avignon.
    1. Les attaquants réussissent à prendre le château de l’évêque par escalade.
  • 1585. La guerre terminée, les prélats de Vaison retournent dans leur cité.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’Avignon, Carpentras, Apt, Orange et du canton de Sault.
  • 1793. 367 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • Après la Révolution, le château sert de carrière de pierres aux habitants du village.
  • 2ème moitié du 19e s. Développement local de l’industrie liée à l’argile : briques et tuiles.
  • 1905. Le Pont du Moulin est construit afin d’assurer la liaison ferroviaire entre Orange et Le Buis.
  • 1906. 313 habitants.
  • 1930. Exposition du  peintre – sculpteur René Durieux dans les rues du village.
    1. Son célèbre Bacchus a été volé, sa Cérès reste célèbre.
    2. Crest abrite le Centre Régional d’Art et de Sculpture.
  • 1946. 314 habitants.
  • 1953. Cessation d’activité de la voie ferroviaire.
  • 1968.
  • 1999.
  • 2015. 408 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Crestet


 

 

Château Crestet © Pierre Violet – Fotolia.com

 

  • Village fortifié médiéval d’un grand caractère bâti sur une crête rocheuse du château.
    1. Vieilles demeures en petit appareil.
    2. Rues pavées.
    3. Arcades. Passages sous voûtes.
    4. Bonnes restaurations.
    5. Anciens remparts et 2 portes : Porte de Salles et Porte Notre-Dame.
  • Château Crestet.
    1. 9e s. L’un des plus vieux châteaux de Provence.
    2. 11e s. et 12e s.
    3. 14e s. Restauration.
    4. 1984. Rénovation.
    5. 1 500 m2 au sol.
    6. Façade avec belles fenêtres, 2 sont bilobées.
    7. 2 demi-tour rondes au-dessus d’un à-pic.
    8. Admirable appareil roman primitif.
    9. Puits rupestre profond de 62 m à l’origine. Citerne.
  • Fontaine octogonale surmontée d’une croix de fer.
  • Puits Communal.
    1. 16e s.
  • Grange Ganichot, ancienne viguerie.
  • Atelier de Claude et François Stahly.
    1. Inscrit aux Monuments Historiques.
    2. Aire d’expression artistique dans un site boisé.
  • Ancienne ferme de la Verrière. Une partie est très ancienne.
    1. 3 km au sud-ouest.

 

 

Monuments chrétiens de Crestet


 

 

Eglise Saint-Sauveur de Crestet © richard matéo – Fotolia.com

 

  • Eglise Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte.
    1. 890. Construction.
    2. 11e s. Style Roman.
    3. 138014851563. 3 chapelles sont ajoutées style Gothique et Renaissance.
    4. 16e s. 2 évêques ensevelis sous l’autel. 3 religieuses ensevelies sous la chaire.
    5. 1790. Eglise dédiée au Saint Sauveur.
    6. Inscrite aux Monuments Historiques.
    7. Nef unique ogivale.
    8. Clocher-porche.
    9. 17e s. Baptistère sculpté.
    10. 19e s. Chaire sculptée et boiseries.
  • Chapelle de l’Annonciade.
    1. 1545. Près de la Porte Notre-Dame.
  • Chapelle du Château.
  • Chapelle Saint-Etienne.
    1. 1855. Au cimetière. La chapelle contient un Christ archaïque.
  • Plusieurs chapelles désaffectées et nombreux oratoires.

 

 

Célébrités liées à Crestet


 

 

  • Anger (Roger).Paris – 
    1. Architecte d’Auroville en Inde. Projet  imaginé par Mirra Alfassa et parrainé par l’Unesco.
    2. Propriétaire du château de Crestet que sa compagne Jacqueline a restauré.
  • Cortès (Jacques).  1570, mort et enterré au Crestet.
    1. Evêque de Vaison.
  • Durieux (René – Auguste). Bordeaux, février 1898 Crestet, juillet 1952. Peintre. Sculpteur. Décorateur.
    1. L’artiste contribue à révéler le village et à lui donner un nouvel essor.
  • Plantevin (Jean-Bernard). 1950. Naissance à Mazan où il vit. Auteur, chanteur et interprète d’expression provençale.
  • Schmitt (Charles). Historien du village et de son environnement.
    1. Une plaque rappelle son nom sur la place du château.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Crestet


 

 

  • Lundi de Pâques. Pèlerinage à Notre-Dame de Prébayon.
  • Juin. 30. Fête communale.
  • Août. 6. Fête patronale saint Sixte.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.