Citations Marseille © Jusakas – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Citations de Marseille

 

 

 

 

 

Citations liées à Marseille

 

 

 

 

Citations à propos de Marseille….

 

 

 

Blaise Cendrars

 

  • « Marseille est une ville selon mon cœur. C’est aujourd’hui la seule des capitales antiques qui ne vous écrase pas avec les monuments de son passé. Elle a l’air bon enfant et rigolarde. Elle est sale et mal foutue. Mais c’est néanmoins une des villes les plus mystérieuses du monde et des plus difficiles à déchiffrer»

 

Châteaubriand

 

  • « On sait que Marseille du temps de Cicéron et d’Agricola, était appelée l’Athènes des Gaules. » 

 

 

André Chénier

 

  • « Marseille est une ville… dans son port tout hérissé d’une forêt de mâts, on trouve le Musulman, l’Indien, etc… Marseille est tout l’univers… elle a toujours été florissante. »

 

 

Emil Michel Cioran

 

  • « Si Napoléon avait occupé l’Allemagne avec des Marseillais, la face du monde eût été tout autre. »

 

 

Joseph Conrad

 

  • « Il est de certaines rues qui jouissent à la fois d’une atmosphère qui leur est propre, d’une sorte de renommée universelle et de l’affection particulière des habitants de la ville. La Canebière est une de ces rues. Pour moi, la Canebière était une rue qui menait vers l’inconnu. »

 

 

Alphonse Daudet

 

  • « Tartarin rayonnant, marchait, regardant de tous ses yeux ce merveilleux port de Marseille qu’il voyait pour la première fois, et qui l’éblouissait. »

 

 

Gustave Flaubert

 

  • « On y sent je ne sais quoi d’oriental, on y marche à l’aise, on respire content, la peau se dilate et hume le soleil comme un grand bain de lumière. » 
  • « Marseillais : tous gens d’esprit. »

 

 

Jean-Claude Izzo

 

  • « Naître à Marseille n’est jamais un hasard. Marseille est, a toujours été, le port des exils, des exils méditerranéens, des exils de nos anciennes routes coloniales aussi. Ici, celui qui débarque un jour sur le port, il est forcément chez lui. D’où que l’on vienne, on est chez soi à Marseille. Dans les rues, on croise des visages familiers, des odeurs familières. Marseille est familière. Dès le premier regard. »

 

 

Joseph Joffo

 

  • « Bleue, blanche et rose. Il s’en faut de peu que la ville soit de la couleur du drapeau national. »

 

 

Alphonse de Lamartine

 

  • « Et toi, Marseille, assise aux portes de la France, comme pour accueillir ses hôtes dans tes eaux. »

 

 

Gaston Leroux

 

  • « Quand on est de Marseille, on est condamné à ne plus croire à rien ! ». Histoires épouvantables.

 

 

Albert Londres

 

  • « C’est un port, l’un des plus beaux du bord des eaux. Il est illustre sur tous les parallèles. A tout instant du jour et de la nuit, des bateaux labourent pour lui au plus loin des mers. Il est l’un des grands seigneurs du large. Phare français, il balaye de sa lumière les cinq parties de la terre. Il s’appelle le port de Marseille. « 

 

 

Mirabeau

 

  •  » Je seconderai Marseille de tous mes efforts dans la grande impulsion qu’elle va donner. « 

 

 

Montesquieu

 

  • « La république de Marseille n’éprouva jamais ces grands passages de l’abaissement à la grandeur. »

 

 

Gérard de Nerval

 

  • « C’est à Marseille que je m’arrêtai d’abord. Tous les matins, j’allais prendre les bains de mer au Château-Vert, et j’apercevais de loin en nageant les îles riantes du golfe. » 

 

 

Marcel Pagnol

 

  • « Dans le monde entier, mon cher Panisse, tout le monde croit que les Marseillais ont le casque et la barbe à deux pointes, et qu’ils se nourrissent de bouillabaisse et d’aïoli, en disant « bagasse » toute la journée. »

 

 

George Sand

 

  • « Marseille est une ville magnifique qui froisse et qui déplaît au premier abord par la rudesse de son climat et de ses habitants. On s’y fait pourtant, car le fond de ce climat est sain et le fond de ses habitants est bon. » 

 

 

Madame de Sévigné

 

  • « J’ai une idée si agréable de Marseille que je suis assurée que vous n’avez pas pu vous y ennuyer. »
  • « Vous y verrez (aux états de Provence) l’effet des protestations de M. deMarseille ; je les trouve bien sophistiquées et avec de grandes restrictions. » 20 sept. 1671

 

 

Arthur Shopenhauer

 

  • « Je suis convaincu que Marseille est la plus belle ville de France. Elle est tellement différente de toutes les autres. »

 

 

Stendhal

 

  • « Le séjour à Marseille m’a formé le caractère. Je suis disposé à prendre tout en gai et je guéris de la mélancolie. »
  • « En face de moi, je voyais cette magnifique Marseille, cette ville du Midi par excellence. Elle est placée au fond d’un amphithéâtre formé par des rochers arides comme tous ceux de la Provence. »

 

 

Jules Supervielle

 

  • « Marseille sortie de la mer, avec ses poissons de roche, ses coquillages et l’iode,
    Et ses mâts en pleine ville qui disputent les passants,
    Ses tramways avec leurs pattes de crustacés sont luisants d’eau marine,
    Le beau rendez-vous de vivants qui lèvent le bras comme pour se partager le ciel. »

 

 

Van Gogh.

 

Voir articles Vincent Van Gogh en Provence et Van Gogh 1888.

 

  • « Je suis en train de peindre avec l’entrain d’un Marseillais mangeant la bouillabaisse, ce qui ne t’étonnera pas lorsqu’il s’agit de peindre de grands tournesols. »

 

 

de Villeh

 

  • « Et s’en alerent passer à Marseille, dont il reçurent grant honte et moult en furent durement blasmé« .

 

 

Voltaire

 

  • « Là, sur des bords couronnés d’oliviers,
    On voit les tours de Marseille l’antique,
    Beau monument d’un vieux peuple ionique. »
  • « Tout le monde sait à Marseille par quelle inadvertance la peste fut apportée du Levant, et on s’en préserve« .

 

 

Emile Zola

 

  • « Il lui rappela joyeusement, quand les rougets grillés parurent, un déjeuner qu’ils avaient fait ensemble à Marseille, autrefois. Ah Marseille, la seule ville où l’on mange ! »

 

 

 

Citation de Marseillais

 

 

Eric Cantona

 

 

  • “Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l’idée de perdre.”
  • “Un artiste, c’est celui qui a le don d’éclairer une chambre noire.”
  • “Quand les gens parlent de toi, c’est que tu existes.”
  • “Quand on ne sait pas, on a peur.”
  • “Quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines.”

 

 

Fernandel

 

Voir article Fernandel

 

  • “Le pastis, c’est comme les seins. Un c’est pas assez et trois c’est trop.”
  • “Je ne te dis pas que tu es un bon à rien, je te dis que tu es mauvais en tout ! ” (film Le Schpountz  ).

 

 

Jean-Pierre Foucault

 

 

  • Ne dormez pas sur vos deux oreilles : gardez-en une pour regarder ce qui se passe autour de vous !” ( TF1, 1989).

 

 

 

Marcel Pagnol

 

Voir articles Marcel Pagnol et Personnages créés par Pagnol.

 

 

  • “Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique.” (Critique des Critiques).
  • “De mourir, ça ne me fait rien. Mais ça me fait de la peine de quitter la vie.” (César)
  • “L’honneur est comme les allumettes : ça ne sert qu’une fois.” (Marius)
  • “Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n’achetez pas un bateau : achetez une île !” (Fanny)
  • “Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n’est plus la peine de jouer aux cartes.” (Marius)
  • “Pour le bouc, ce qu’il y a de plus beau, c’est la chèvre.”
  • “Quand le rideau se lève, la question est : baiseront-ils ? S’ils baisent, c’est une comédie ; s’ils ne baisent pas, c’est un drame.”

 

 

Edmond Rostand

 

  • “C’est très bien. J’aurai tout manqué, même ma mort.” Cyrano.
  • “Chacun de nous a sa blessure : j’ai la mienne – Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne – Elle est là, sous la lettre au papier jaunissant – Où on peut voir encore des larmes et du sang !” Cyrano de Bergerac.

 

 

Jean Roucas

 

Les Roucasseries Tome 1

 

  • Ce sont deux messieurs au café qui parlent d’un troisième en disant :

    – Il est fou. Il a quatre-vingt-cinq ans, et il va épouser une fille de dix-neuf ans ! – Oh, c’est pas encore fait ! Il y a peut-être un père qui va s’y opposer…

    – Et quel père ?

    – le Père-Lachaise !!

 

Vincent Scotto

 

  • “Mon âge, même si je le savais, je ne le croirais pas.”

 

 

Plus Belle La vie

 

 

  • « Il a intérêt à ce que ce soit du provisoire qui dure ! »
  • « Elle a un popotin comme une couscoussière… « 
  • « Les femmes c’est comme les appartements il faut en visiter un bon paquet… pour trouver le bon !  »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.