Edmond Rostand et Cyrano de Bergerac – Gérard Depardieu © Jean Brun

 

 

Provence 7

Edmond Rostand En Provence


 

 

 

 

 

 

 

  • Marseille 1er avril 1868Paris 2 décembre 1918 (50 ans).
  • Ecrivain. Dramaturge. Poète. Essayiste. Académicien français.

 

 

Parcours d’Edmond Rostand

 

 

  • Son père Eugène Rostand était un économiste. Son arrière grand-mère Alexis-Joseph Rostand a été maire de Marseille de 1830 à 1832.
    1. La famille d’Edmond Rostand est de tradition commerçante et banquière.
  • 1868. 1er avril. Naissance d’Edmond Eugène Joseph Alexis Rostand au 14 de la rue Monteaux, rebaptisée rue Edmond Rostand.
  • 1880. 1er séjour familial à Bagnères-de-Luchon où le futur écrivain reviendra pour un total de 22 étés.
    1. La station thermale où il rencontre Henry de Gorsse avec lequel il partage le goût pour la littérature lui inspire Le Gant Rouge et Les Musardises.
  • Etudes à Marseille, puis au collège Stanislas à Paris, en 1884.
    1. Licence en Droit et inscription au barreau.
  • 1887. Présentation à l’Académie de Marseille d’un essai sur deux romanciers provençaux : Honoré d’Urfé et Emile Zola.
    1. Edmond Rostand reçoit le Prix du Maréchal de Villars pour ces travaux.
  • 1888. 1er avril. Edmond Rostand et son ami Maurice Froyez fondent le Club des Natifs du 1er avril.
    1. Les statuts du Club prévoient de nombreux privilèges :
      1. Entrée gratuites dans tous les établissements « publics » : champs de course, opéras, théâtres… et maisons closes.
      2. Autorisation de rire aux enterrements afin de les rendre moins sinistres.
      3. Parrainage à la naissance du chef de l’Etat.
      4. Attribution d’un appartement de fonction dans l’un des Palais nationaux avec une « domesticité jeune, accorte et complaisante ».
  • 1890. Edmond Rostand épouse la poétesse Rosemnonde Gérard, filleule de Leconte de Lisle et dont Alexandre Dumas est le tuteur.
    1. Le mariage est célébré en l’église Saint-Augustin, à Paris.
    2. Le couple aura 2 fils : Maurice et Jean.
  • 1891. Naissance de Maurice Rostand, fils aîné d’Edmond et de Rosemonde.
  • 1894. Naissance de Jean Rostand, fils d’Edmond et de Rosemonde, futur biologiste et académicien français.
  • 1894. 1ers succès avec Les Romanesques.
  • 1897. Triomphe de Cyrano de Bergerac.
  • 1900. Nouveau triomphe avec l’Aiglon.
  • 1901. Election à l’Académie française au fauteuil 31 qu’il occupera en 1903 pour raison de santé.
  • 1914. Edmond Rostand s’implique fortement dans le soutien des soldats français.
  • 1915. Edmond quitte Rosemonde pour l’actrice Mary Marquet, son dernier amour.
  • 1918. 2 décembre. A 50 ans, Edmond Rostand meurt, à Paris, de la grippe espagnole qu’il pourrait avoir contractée lors des répétitions d’une reprise de l’Aiglon.
  • Edmond Rostand repose au cimetière Saint-Pierre de Marseille, quartier de La Timone.

 

 

Œuvres d’Edmond Rostand

 

 

  • 1887. Essai. Deux romanciers de Provence, Honoré d’Urfé, Emile Zola, le roman sentimental et le roman naturaliste.
  • 1888. Vaudeville. Le Gant Rouge.
  • 1890. Poésies. Les Musardises.
  • 1890. Poésie. Ode à la Musique.
  • 1890. Pièce (refusée par la Comédie-Française). Les Deux Pierrots.
  • 1894. Comédie. Les Romanesques. Couronnée par l’Académie française.
  • 1895. Pièce en 4 actes, en vers. La Princesse lointaine.
  • 1897. Poème. Pour la Grèce.
  • 1897. Evangile en trois tableaux, en vers. La Samaritaine.
  • 1900. Drame en 6 actes. L’Aiglon.
  • 1902. Poésie, hommage à Victor Hugo (centenaire de sa naissance). Un Soir à Hernani.
  • 1903. 4 juin. Essai. Discours de Réception à l’Académie française.
  • 1908. Pantomime. Le Bois sacré.
  • 1910. Pièce. Chanteclerc.
  • 1911. Pièce. La Dernière nuit de Don Juan. La pièce sera créée en 1921, 3 ans après la mort d’Edmond Rostand.
  • 1915. Poèmes sur la guerre. Le Vol de la Marseillaise.
  • Le Cantique de l’Aile (Poésie publiée en 1922) et Faust de Goethe (Publié en 2007).

 

 

 

 

 

 

.