Château-Gombert, une riche histoire © Patrick Verlinden.

 

 

Provence 7

Château-Gombert quartier-village à visiter

Marseille 13ème

 

 

 

 

  • Guide de la visite du quartier Château-Gombert, à Marseille : situation, nature, histoire, monuments, célébrités, bonnes adresses, vie pratique…

 

 

 

 

 

Situation de Château-Gombert

 

 

  • Le quartier-village jouxte la commune de Plan-de-Cuques, dans la partie Nord de Marseille.
  • Le quartier s’est constitué à partir du village de Château-Gombert (Castèugombèrt ou Castèu-Goumbert).
  • Cette âme de village reste très vivante à Château-Gombert.
  • Le village est assis à 140 m d’altitude, à environ 9 km du Vieux-Port.
  • Pendant des siècles, le village a constitué un important terroir de Marseille.

 

 

Le 13ème Arrondissement de Marseille

 

 

 

 

Situation de Château-Gombert

Marseille 13ème

 

 

Quartiers limitrophes de Château-Gombert

 

 

Accès à Château-Gombert (Marseille 13ème )

 

  • Métro. M1. La Rose

 

 

La Nature à Château-Gombert

 

 

  • Massif de l’Etoile.
    1. A 18 km au nord-est du Vieux-Port, s’élève le Pilon-du-Roi sommet le plus haut de la chaîne (652 m).
    2. La chaîne sépare les communes de Marseille et de Simiane-Collongue.
    3. La chaîne doit son nom au mot Esteou, rocher, qui devient Estel et Etoile.
    4. Il se trouve également que depuis le centre de Marseille, le sommet pointe vers l’étoile polaire.
  • Grottes.
    1. Grotte Palama.
    2. Grotte ou baume Loubière.
  • L’eau le la Durance apportée par le canal.

 

 

Histoire de Château-Gombert

Marseille 13ème

 

 

Château-Gombert est l’un des plus anciens villages de Marseille, c’est aussi l’un des plus avant-gardistes.

 

  • Préhistoire. Peuplement attesté de la Chaîne de l’Etoile.
    1. 8e millénaire av. J.-C. Grottes de la Montade.
    2. v. 4000 av. J.-C. Grotte Loubière.
  • Antiquité romaine.
    1. Exploitations agricoles gallo-romaines.
    2. Entrepôts de dolia mis à jour sur le site du Pôle technologique.
    3. Vestiges d’un pressoir à huile, aux Paroyes.
    4. Découverte d’une lampe de cuivre munie de quatre lamperons et soutenue par quatre tiges de fer surmontée d’un croissant.
    5. La présence de la lampe et sa description peuvent laisser penser qu’il pouvait y avoir eu un temple de Diane, mais cela n’est pas attestée.
  • 1030. Le nom de famille Gombert (Gombertus etceleri comilites) est à l’origine du village comme l’indique la cartulaire de l’Abbaye Saint-Victor.
    1. L’archevêque d’Arles Raimbaud fait une donation à la famille Gombertus.
    2. L’existence d’une famille Gombert à Marseille est attestée par plusieurs documents.
    3. Ce nom est d’origine nordique cf Albert, Robert
    4. Il correspond à la période qui suit la Libération de la Provence de l’occupation sarrasine.
    5. Cette période de réorganisation suit un chaos de longue durée.
  • 1141. 18 mai. La bulle du pape Innocent II précise la possession de Château-Gombert « Podium Quod Castellum Gumberti Vocatur« .
  • 1148. Une bulle du pape Eugène III cite Château-Gombert.
  • 1153. 30 décembre. La bulle du pape Anastase IV cite Ecclesia Sancti Mitri ad Castrum Gumberti.
    1. Une église dédiée à saint Mitre est ainsi attestée.
    2. Le nom du château est indiqué pour la première fois.
  • Le château fort devait se situer sur la colline du Collet-Redon, mais aucune trace n’a été mise à jour.
  • 1230. Baldoin de Gombert, seigneur de Château-Gombert, est Syndic et Consul de Marseille.
  • Moyen-Âge. Château-Gombert appartient à la seigneurie ecclésiastique d’Allauch.
  • 1524 et 1536. Il est possible que le village ait subi les destructions consécutives au siège de Marseille par Charles Quint.
  • 1595. Les villageois rachètent les droits seigneuriaux au chapitre de la Cathédrale de Marseille.
  • 16e s. Le village occupe sa place actuelle.
  • Jusqu’à la Révolution française. La gestion du village est relativement autonome.
    1. 2 syndics sont élus tous les 3 ans pour la gestion.
    2. Un exacteur perçoit l’impôt.
  • 17e s. Construction de l’église.
  • 17901801. Château-Gombert est un chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône.
    1. Le canton intègre Plan-de-Cuques et s’étend jusqu’aux Chartreux.
  • 1801. Château-Gombert devient un quartier de Marseille à vocation agricole.
  • La construction du canal de Marseille qui achemine les eaux de la Durance entraîne un développement agricole.
    1. Le maraîchage est prospère.
    2. L’élevage prend 2 aspects : porcheries et production laitière.
  • 1928. Création du Musée des Arts et Traditions Populaires du terroir marseillais.
  • 20e s. La disparition progressive de l’activité agricole s’accompagne de phénomènes modernes.
    1. Urbanisation. La ville gagne la campagne.
    2. 1989. Implantation d’un Pôle Technologique de recherche et d’Enseignement de réputation internationale.
    3. Activités commerciales et artisanales.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Château-Gombert

 

 

  • Ancien Chemin de Château-Gombert.
    1. Classé 9/7/59.
    2. 2550 m de long. 13m de large.
  • Avenue de Château-Gombert.
    1. Classée 9/7/59.
    2. 332 m de long. 10 m de large.
  • Château.
    1. 1928. Construction.
    2. Le château abrite le Musée du Terroir Marseillais.
  • Fontaine.
    1. Place des Héros. 13013.
    2. 1870. Dessin par Henri-Jacques Espérandieu.
    3. La fontaine est alimentée par le canal et symbolise l’arrivée de l’eau de la Durance bien que le canal soit inférieur à la place.
      1. Une machine commandée par le baron de Gombert et desservant sa villa dite Carry, achemine l’eau.
  • Hôtel Technoptic.
    1. Rue Marc Donadille. 13013.
    2. 2012. Architectes JL. Corriol – E. Letessier. Lumières EOL.
    3. L’immeuble évoque les raies spectroscopiques d’émission afin de communiquer la vocation de la pépinière d’entreprise dans le secteur optique et photonique.
    4. Mise en lumière précise.
  • IMT – Institut Méditerranéen de Technologie.
    1. Rue Henri Becquerel. 13013.
    2. 1989. Architectes. Atelier 9 – R. Dottelongue – JJ. Letellier.
    3. L’Institut a vocation de recherche et de passerelle de transfert de technologies avec les entreprises.
    4. Bâtiment pionnier sur la Technopôle de Château-Gombert.
    5. Architecture audacieuse et innovante avec modules autour d’un axe de circulation centrale.
  • Index Education.
    1. 10 Rue Marc Donadille. 13013.
    2. 2012. Architecte H. Sylvander.
    3. Bâtiment conçu à l’horizontale avec une immense dalle posée sur des poteaux-pilotis.
    4. L’aire couverte sert de parking et de hall d’où part l’escalier.
    5. La dalle de béton est couverte d’une bande de vitrages.
    6. L’édifice est couvert de longs combles de zinc avec un chapeau de gendarme sur une face pour rompre les lignes horizontales.
  • Laboratoire d’Astrophysique de Marseille.
    1. 38 Rue Frédéric Joliot-Curie. 13013.
    2. 2009. CCD Architecture.
    3. L’impression de secret bien gardé se dégage de l’architecture avec une paroi uniforme en trompe-l’œil.
    4. Jeux de couleurs subtil avec des bleus, proches du ciel, des rouges, proches du sol et du blanc en touches.
  • Monument aux morts des deux guerres.
    1. 1957. Louis Botinelly.
  • Musée des Arts et Traditions populaires du Terroir Marseillais.
    1. 5, Place des Héros. Parking.
    2. 1928. Œuvre du félibre Jean-Baptiste Julien-Pignol.
    3. Incontournable pour ses collections sur la vie locale et ses connaissances sur les Pénitents en Provence.
    4. Restaurant La Table marseillaise, associé.
  • Noria de De Gombert.
  • Technopôle de Château-Gombert.
    1. Centre de Mathématiques et Informatique (CMI) de l’Université de Provence.
    2. CFA Propreté PACA INHNI de Marseille. L’un des 9 de France Métropolitaine.
    3. Ecole Centrale de Marseille. Formation d’ingénieurs.
    4. Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille.
    5. Institut Méditerranéen de Mécanique de Marseille.
    6. Laboratoire d’astrophysique de Marseille.
    7. Industries.
    8. Commerces.
  • Théâtre Athéna Niké.
    1. Rue Albert Einstein. 13013.
    2. 1906. Architecte ingénieur J. Boët.
    3. Le théâtre est dans un parc.
    4. Théâtre en plain air dans un site en amphithéâtre.
    5. Scène décorée de la copie du tetrastyle du Temple Athéna Niké situé sur l’Acropole d’Athènes.
    6. Construction commandée par Paul Barlatier, patron du Journal le Sémaphore et mécène.
    7. L’architecte. J. Boët, réalisera le théâtre Sylvain de Marseille en 1923.
  • UFR Mathématiques Informatique.
    1. Rue Frédéric Joliot-Curie. 13013.
    2. 1995. Architectes M. Dalband – JP. Manfredi – A. Mathieu – M. Salvo.
    3. L’Unité de Formation et de Recherche est lové dans un écrin de nature.
    4. Les salles d’enseignement sont au niveau le plus bas dans un bâtiment couvert d’une large toiture métallique percée de deux patios.
    5. Le bâtiment bibliothèque-ressource occupe un long bâtiment aux larges baies horizontales.
    6. Au plus haut, se situe le bâtiment des chercheurs qui s’ouvre en arc-en-ciel sur le paysage.
  • Vieux moulin de la Montézane.
    1. La tour est conservée.
    2. Le moulin n’a plus d’ailes.

 

Monuments religieux

 

  • Eglise Saint-Mathieu.
    1. Place des héros.
    2. v. 1600. Construction d’une première église dédiée à saint Mathieu.
    3. 1688. Achèvement de la construction de la nouvelle église Saint-Mathieu (église actuelle).
      1. Style baroque.
    4. 1707. Création de la Paroisse.
    5. 1712. Le clocher est terminé.
    6. 1757. Pose de l’horloge.
    7. 18e s. Campanile en fer forgé.
    8. Belles collections d’ex-voto.
    9. Œuvres d’artistes provençaux peintres et sculpteurs.

      1. 1613. Louis Finsonius (Finson). Résurrection de saint Lazare.
      2. 1717. Albert Duparc (Père d‘Antoine). Buste reliquaire de saint Mathieu en bois polychrome.
      3. François Puget. Fils du sculpteur Pierre Puget. La Vocation de saint Mathieu.
      4. Michel Serre.
  • Chapelle des Pénitents.
    1. Proche de l’église Saint-Mathieu, c’est l’ancienne paroissiale.

 

 

Bonnes Adresses à Château-Gombert

 

 

  • La Table Marseillaise.

 

 

Loisirs à Château-Gombert

 

  • Comité d’Animation de Quartier des Prairies.
  • La Ballerine.
  • Stade de la Rose Rollandin.
  • Nombreuses activités équestres. Voir article Palama à visiter.

 

 

Vie du Quartier-Village de Château-Gombert

 

 

  • Les traditions provençales sont particulièrement vivantes à Château-Gombert dans la vie associative, les manifestations et le musée.
    1. Fêtes de la Saint-Eloi.
    2. Festival International de Folklore.
      1. Organisation. Le Roudelet felibren.
  •  Associations
    1. Le Roudelet felibren.
    2. Œuvres Sociales et Régionalistes de Château-Gombert.
    3. Les Amis du Musée du Musée de Château-Gombert et de sa Bibliothèque.
    4. Trésor d’Etoffes.
    5. Commerçants et artisans.

 

 

Loisirs

 

  • La Pédale gombertoise.
  • L’Etoile sportive gombertoise.

 

 

Vie pratique à Château-Gombert

 

 

  • Mairie.
  • Allo Mairie. 0810 813 813.
  • Samu. 15.
  • Pompiers. 18.
  • SOS Médecins. 04 91 52 91 52.
  • Commissariat.
  • Centre Municipal d’Animation de quartier (CMA) : centre aéré, club senior, danse, gymnastique, etc.
  • Office National des Forêts. 04 42 82 18 85.
  • RTM Info. 04 91 91 92 10.
  • Sécurité Gaz. 04 91 08 08 08.
  • Sécurité Eau. 04 91 83 16 15.
  • Bureau de Poste.
  • Crèche collective municipale.

 

 

Education à Château-Gombert

 

 

  • Ecoles.
    1. Ecole maternelle Château Gombert.
    2. Ecole maternelle Parade.
    3. Ecole primaire Parade.
    4. Ecole primaire Château Gombert.
    5. Ecole primaire privée Saint Mathieu.
  • Collège.
    1. Collège André Malraux.
  • Enseignement Supérieur – Formations.
    1. Aix-Marseille Université Institut Supérieur du Bâtiment et des Travaux Publics.
    2. Aix-Marseille Université Ecole polytechnique Universitaire de Marseille.
    3. Aix-Marseille Université IUFM site de Château-Gombert.
    4. Aix-Marseille Université UFR de Mathématiques informatique mécanique.
    5. CFA de la propreté INHNI PACA.
    6. Ecole centrale Marseille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>