© Verlinden

 

 

Provence 7

Vergons à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Vergons (04)

 

 

Communes limitrophes de Vergons

 

 

Accès à Vergons

 

 

Distances de Vergons

 

 

 

La Nature à Vergons

 

 

Reliefs, sols

 

  • Une belle clue sépare Vergons du lac de Castillon.
  • Vergons occupe un site montagneux boisé proche du col de Toutes-Aures.
    1. Entre le pic de Chamatte (1879 m) et le sommet de la Bernarde (1941 m).
    2. Autre montagne : sommet de la Gourre (1878 m).
    3. Point de passage entre les bassins du Var et du Verdon.
    4. Le village est à environ 1024 m d’altitude.

 

Forêts, arbres

 

  •  Collines boisées.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.

 

 

Histoire de Vergons

 

 

Antiquité

 

  • Agglomération préromaine.
    1. Le territoire de Vergons pourrait avoir été occupé par le peuple gaulois des Vergunni. L’autre hypothèse est que les Vergunni se soient rattachés au peuple voisin des Suetrii qui occupait la moyenne vallée du Verdon .
  • Présence gallo-romaine attestée.
    1. 2313 av. J.-C. Conquête romaine.
    2. L’éboulement d’une partie de la montagne de Chamatte aurait détruit des vestiges.
    3. 5 kgs de pièces de bronze et une statuette en bronze romaines trouvés.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 814. Villa Vergonis est cité.
  • 12e s. Prieuré de Lérins et des Baux.
  • 13e s. et 14e s. Période de crise.
  • 1245. L’évêque de Senez, Sigismond, abandonne à l’abbaye la part des dîmes qu’il perçoit sur le village.
  • Fief des Roumoules, d’Agoult, des Rabasse et des Glandèves.
    1. 1309. Guillaume de Roumoules est seigneur de Vergons ainsi que de Beaujeu, Bédejun, Bras-d’Asse, Entrages, Estoublon, Majastres, Roumoules.
    2. 14e s. Les d’Agoult
  • Ap. 14e s. L’élevage du mouton relance l’économie locale.
  • 1454. Le Prieuré est réuni à celui d’Angles.
  • 16e s. Transfert de la paroisse à l’église Saint-Ferréol.
  • Guerres de religion. L’église Saint-Ferréol est détruite et remplacée par l’église Saint-Sébastien.
  • 17e s. Des officiers, les banniers sont chargés de surveiller les biens communaux (le défens) et d’empêcher le bétail d’y paître.
  • Milieu 17e s. La communauté doit vendre ses fours et ses moulins afin rembourser les dettes entraînées par  les guerres de religion.
  • Dernier tiers du 17e s. La communauté n’a pas réussi à étancher sa dette. Elle doit  faire mettre en culture les défens et les terres communales.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1830. La création d’une fabrique de tissage de laine stimule l’activité locale. L’activité s’arrête toutefois après le Second Empire.
  • 1851. 2 décembre. Le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République provoque un soulèvement dans les Basses-Alpes.
    1. La répression est sévèrement punie par Napoléon III. 4 habitants de Vergons sont jugés.
  • 1863. Il existe deux écoles à Vergons et à L’Iscle.
  • 1939. Passage à Vergons de la 19ème Compagnie des Travailleurs Etrangers, composée essentiellement d’Espagnols réfugiés en France après la Guerre Civile.
  • 1944. 6 juin. Importante embuscade réussie au col de Toutes Aures par les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) qui réussissent à abattre quatre gradés de la Gestapo.

 

 

Monuments chrétiens de Vergons

 

 

  • Remarquable patrimoine chrétien pour un village d’un peu plus de 100 habitants !
  • Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption.
    1. Dans le village.
    2. 1897. Reconstruction dans le style gothique .
    3. Nef avec trois travées voûtées sous croisées d’ogives, donnant dans une travée de chœur.
    4. Abside à trois pans voûtée d’une croisée d’ogives à branches rayonnantes.
    5. Fonts baptismaux  en fonte de fer. Classés aux Monuments historiques.
    6. Une des cloches date de 1483, l’autre de 1779. Elles sont en bronze. Toutes les deux sont Classées aux Monuments Historiques.
  • Superbe chapelle Notre-Dame-de-Valvert.
    1. Avant l’entrée est du village, en venant de Nice et d’Entrevaux. A côté du  cimetière paroissial.
    2. 12e s. et 13e s. Ancien prieuré de l’abbaye de Lérins.
      1. 1245. Sigismond, évêque de Senez, en fait don à  l’abbaye de Lérins avec l’ensemble des biens et droits qu’il possède à Vergons.
    3. Ses lignes austères et puissantes épousent le terrain.
    4. Modeste ouverture en forme de croix que l’on rencontre parfois dans cette région.
    5. 4 travées.
    6. Nef prolongée par une sorte de transept.
  • Belle chapelle romane Saint-Ferréol.
    1. Au sommet d’un promontoire rocheux. A l’entrée de la vallée en venant de Digne-les-Bains.
    2. La chapelle passe pour avoir été un ermitage.
    3. La dédicace de la chapelle fait référence à saint Ferréol de Vienne.
  • Eglise Sainte-Anne.
    1. Dans le hameau l’Iscle.
    2. 1769 et 1855. Il y avait alors deux paroisses: Vergons et L’Iscle.
  • Cimetière.
    1. A proximité de la chapelle Notre-Dame-de-Valvert.
    2. 12e s. Création.
    3. Classé aux Monuments Historiques.
  • Oratoire Notre-Dame.

 

 

Célébrités liées à Vergons

 

 

  •  Elzéard Bouffier. L’Homme qui plantait des arbres. Héros fictif créé par Jean Giono.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Vergons

 

 

  •  Août. 15. Fête patronale.

 

 

Bonnes adresses de Vergons

 

 

  • Le Bistrot La Chamatte porte le label Bistrot de pays.
  • L’atelier Amabati (peintres, sculpteurs, tourneurs sur bois), adhère à une charte ayant pour but de  contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.