Les grès d’Annot sont parfaits pour l’escalade et la randonnée  © michass – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Annot à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 04240.
  • Canton. Castellane.
  • Habitants. Annotains.
  • Superficie. 29,8 km2.
  • Altitude. 599 m – 1638 m.
  • Population. 1 082 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°57’56.1″  E  6°39’59.4″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune d’Annot.

 

 

Situation d’Annot (04)

 

 

  •  Annot est un village du département des Alpes-de-Haute-Provence (04)
    1. A l’ouest d’Entrevaux.
  • Station Verte.
  • Labellisée « Village et cité de Caractère« .

 

Communes limitrophes d’Annot

 

  • Allons
  • Braux
  • Le Fugeret
  • Saint-Benoît
  • Ubraye
  • Vergons

 

Accès à Annot

 

  • RD 10 vers Ubraye, au sud.
  • RD 908 vers Le Fugeret, au nord.
  • RN 202 vers Saint-Benoît, à l’est, et vers Vergons, à l’ouest.
    1. Le passage des gorges de la Galange se fait par le pont vertigineux de Saint-Joseph (753 m d’altitude).
  • Haltes sur la ligne du Train des Pignes.
    1. Gare d’Annot.
    2. Arrêt facultatif des Scaffarels.

 

Distances depuis Annot

 

 

 

La Nature à Annot

 

 

  • Annot est une Station Verte.

 

Reliefs, sols

 

  • Annot est réputée pour ses grès millénaires.
    1. Blocs monumentaux de formes tourmentées.
    2. Les grès d’Annot filtrent les eaux et sont devenus des sites d’escalades réputés.
    3. Les Portettes sont des arcs naturels.
    4. Défilé des Garambes.
    5. Autres groupes de rochers.
      1. La Dent du Diable.
      2. Les Cent Marches sur lequel un escalier est sculpté.
      3. Moulard…
  • Le village est entouré de montagnes dénudées et sauvages.
    1. La Colle Durand. 1.638 m.
    2. Le Roncheret. 1.617 m.
    3. Le Puel. 1.532 m.
    4. Les Roches de Rouaine. 1.438 m.
    5. Le Rocher de Pelloussis. 1.340 m.
  • Col de L’Iscle. 1.384 m.
  • Grottes.
    1. Grottes de Méailles.
  • Gorges de Scaffarels.

 

Rivières, eau

 

  •  La VaÏre.
    1. La rivière arrose Annot.
    2. Un vieux pont à becs d’origine romaine traverse la rivière.
  • La Béïte.
    1. Torrent affluent de la Vaïre avec une confluence à Annot.
  • Le Coulomp.
    1. Torrent.
  • Clues de la Romaine.
  • Cascades.

 

Forêts, arbres

 

  • 2712 ha de forêts.
  • Les châtaigniers tapissent la vallée au milieu des blocs de grès.
  • Nombreux bois.
    1. Bois de la Colle.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Annot a plusieurs spécialités gastronomiques :
    1. Sa charcuterie : pâtés de grives et de lièvre.
    2. Son fromage de chèvre qui porte l’appellation fromage d’Annot ou tomme d’Annot.
    3. Sa tourte aux blettes.
    4. Miel de lavande.
  • Production d’essence de lavande.
  • Coopérative laitière.

 

Activités dans la nature

 

  • Escalade.
  • Randonnées.
  • Chasse.
  • Pêche à la truite.
  • Kayak.

 

 

Histoire d’Annot

 

 

Antiquité

 

  • Les Ligures occupent le site.
    1. Le nom du peuple n’est pas certain, il pourrait s’agir des Nemeturii.
    2. L’arrivée des Celtes au 4e s. ne semble pas avoir eu beaucoup d’impact sur ce territoire.
  • Les Romains développent Annotum sur la voie prétorienne entre Cimiez et Apt.
    1. v. 36 av. J.-C. Débuts de la romanisation.
    2. Annot occupe alors le quartier de Vers-la-Ville.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1042. Le village du Moyen-Âge change d’emplacement et se bâtit autour de l’église Saint-Pons, entre les torrents de la Vaïre et de la Béite.
    1. La localité apparaît alors dans les chartes sous la forme Anoth, lorsque son seigneur Ermerincus d’Anoth en fait don à l’abbaye Saint-Victor de Marseille.
  • Maison succursale des Templiers au Fugeret et à Annot.
    1. Après la dissolution de l’Ordre du Temple, ses biens passent à l’abbaye Saint-Pons de Nice.
  • 1388. Annot devient place de foire sur décision de la reine Marie de Blois.
    1. La cité est prospère.
  • 14e s. Construction d’une ceinture de fortifications dont il reste la Porte de La Grand’Rue et la Porte de la rue Notre-Dame.
  • 15e s. et 16e s. La famille Saint-Pons possède les droits de seigneurie.
  • 16e s. Ville royale.
  • Annot développe une administration autonome avec ses coutumes et ses lois.
  • Fief catholique incendié lors des Guerres de Religion.
    1. 1574. Annot est saccagée.
  • 1626 et 1670. Annot est épargné par les épidémies de peste qui touchent pourtant Castellane et Entrevaux.
  • 18e s. Chef-lieu de viguerie.

 

Période contemporaine

 

  • 1800. 1 072 habitants.
  • Début 19e s. La filature et le tissage créent plusieurs dizaines d’emplois.
  • 1896. 1 015 habitants.
  • 1908. Arrivée du chemin de fer.
  • 1ère partie du 20e s. Annot possède un vignoble destiné à la production locale.
  • Début 20e s. Lieu de villégiature estival grâce à son micro-climat.
  • 1954. 920 habitants.
  • 1982. 1 035 habitants.
  • 1999. 988 habitants.
  • 2012. 1 082 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Annot

 

 

  • Oppidum ligure.
    1. La Chambre du Roi.
    2. Cirque de rochers fortifiés.
  • Vieux pont romain à becs.
    1. Le pont traverse la Vaïre.
  • Vestiges des remparts du 12e s.
    1. Portail à l’entrée de la Grand-rue.
    2. Donjon du 12e s. qui fait plus tard office de chœur à l’église.
  • Vieille ville médiévale et Renaissance.
    1. Bâtie sur une butte de grès.
    2. La cité a gardé son aspect original.
      1. Ruelles caladées et tortueuses.
      2. Ponts.
      3. Fontaine datée de 1894.
      4. Passages d’escaliers couverts.
      5. Maisons à arcades des 16e s. et 17e s.
        1. Belles portes au linteau sculptés.
        2. Balcons saillants en bois.
  • Maison templière à Vérimande.
  • Vaste place des Platanes.
  • Hôtel-Dieu.
    1. 17e s. Construction.
  • Hôtel de Ville.
    1. 17e s.
  • Hameau de Rouaine.
    1. Jolies rues et maisons.
    2. Pierre avec hache sculptée en façade d’une maison.
    3. Un ancien relais de poste, est encore utilisé par un hôtel-restaurant.
  • Musée Regain.

 

 

Monuments chrétiens d’Annot

 

 

  • Eglise Saint-Jean-Baptiste (anciennement Saint-Pons).
    1. Dans la partie haute du village, sur l’éperon rocheux en grès.
    2. Style romano-gothique.
    3. Mentionnée dès le 10e s. Plusieurs fois agrandie.
    4. De sa période romane, elle conserve l’abside voûtée en cul-de-four.
    5. L’église est accolée à une ancienne tour crénelée à meurtières (12e s.).
    6. Joli clocher Renaissance avec clocheton et  les statues des 4 évangélistes.
  • Eglise Saint-Pierre-aux-Lens de Rouaine. 17e s.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Vers-la-Ville
    1. 12 e s. et 13 e s.
    2. La chapelle appartient au bourg de l’époque romaine avant que la cité ne se déplace au Moyen-Âge.
    3. Ancien prieuré, la chapelle est située au-dessus du village. Elle est accessible par un sentier.
    4. A noter l’ouverture cruciforme de sa façade et la décoration intérieure assez hétéroclite avec un arc-de-triomphe en trompe l’œil.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Vérimande.
    1. Rive droite.Inscrite aux Monuments Historiques.
    2.  av. le 13e s. Construction.
    3. 2ème partie du 17e s. Reconstruction probable.
    4. mi-18e s. et fin 19e s. Importantes restaurations.
    5. Auvent, et lunettes au-dessus des baies.
    6. Tableau de la Vierge à l’Enfant avec les saints Martin et Pons, Classée Monument Historique au titre objet.
    7.  Tableau représentant les saints Prosper, Fortunat, Innocent et Sécure, également classé.
  • Croix romane couverte et tréflée.
    1. A l’entrée du village.
    2. Magnifique objet des 13e s. et 14e s.
  • Hameau de Rouaine.
    1. Eglise Saint-Pierre-aux-Liens. 17e s.
    2. Chapelle Sainte-Anne. Style roman. Ancien pèlerinage.

 

 

Artisanat, art à Annot

 

 

  • Annot est souvent nommée « Paradis des peintres« .
  • Août. Journées artisanales.

 

 

Bonnes adresses, activités, loisirs

 

 

  • Cinéma de Pays.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Annot

 

 

  •  Pentecôte. La Bravade fait la réputation d’Annot.
  • Mardi matin. Marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.