Place Victorin-Bonhomme et Eglise © Verlinden

 

 

Provence 7

Andon à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06750.
  • Habitants. Andonnais – Thorencois.
  • Superficie. 54,3 km2. Grande commune.
  • Altitude. 911 m – 1 649 m.
  • Population. 561 habitants (2013)
  • Coordonnées et Carte. N  43° 46′ 27″  E  6° 47′ 14″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune d’Andon.

 

 

Situation d’Andon (06)

 

 

  • Andon est localisé au nord de Grasse et au nord de la montagne de l’Audibergue.
  • La commune d’Andon abrite de nombreuses résidences secondaires d’habitants du littoral ou de l’arrière-pays de Vence et de Grasse.
    1. Le calme, la beauté des sites et des petites stations de ski proches attirent et retiennent ces habitants.
  • Andon – Thorenc accueille de nombreux touristes occasionnels ou réguliers.
    1. Pour quelques jours, ou  seulement quelques heures, Andon offre un havre de paix et un plein de nature.
    2. Les artistes sont nombreux à apprécier le calme et la beauté d’Andon.

 

Communes limitrophes d’Andon

 

 

Accès à Andon

 

  • RD 2. La route traverse la partie nord de la commune sans passer par le village vers Valderoure, à l’ouest, et vers Gréolières, à l’est.
  • RD 5. Route vers le nord en direction de St-Auban, au nord-ouest, et de Le Mas, au nord-est.
  • RD  79 vers Gréolières, à l’est, et vers Caille, à l’ouest.
    1. L’accès à la RD 79 se fait par la Route Napoléon.
  • RD  81, vers Séranon, à l’ouest.
  • Route pittoresque du col de Bleine (Thorenc).

 

Distances depuis Andon

 

 

 

La Nature à Andon

 

 

  • La commune d’Andon est partagée entre 2 bassins versants.

 

Climat

 

  • Territoire de moyenne montagne, proche du littoral.
  • Climat Alpin avec des influences méditerranéennes.
    1. Hivers froids : – 4°C – 6° C.
    2. Etés tièdes, ensoleillés avec des nuits fraîches.
    3. Gelées possibles d’octobre à mai.
  • Micro-climat exceptionnel de Thorenc.

 

Reliefs, sols

 

  • Montagne de l’Audibergue.
    1. Point culminant à 1 642 m.
    2. Vue étendue jusqu’à la mer.
    3. 1960. Création de la station de ski.
  • Une barre rocheuse, le Pas-de-la-Mule barre le territoire d’est en ouest.
    1. Au nord, le bassin de Thorenc.
    2. Au sud, le bassin d’Andon, lui-même relevé au sud par le massif de l’Audibergue et la montagne de Thiey 1 552 m.
    3. Point culminant. 1 540 m.
  • Zone calcaire jurassique favorable à la formation de gouffres et de puits, plus de 20 sur le territoire.
    1. Gouffre de l’Audibergue.
    2. Gouffre des Ténèbres. – 406 m.
    3. Gouffre d’Andon. – 80 m.
    4. Gouffre de l’Olivier
  • Vallée verdoyante de la Lame.

 

Rivières, eau

 

  • Le Loup.
    1. Le fleuve côtier prend sa source sur le territoire d’Andon, non loin de la station de l’Audibergue.
    2. La Haute vallée du Loup est sur le territoire d’Andon.
    3. Voir article Le Loup fleuve de Provence.
  • La Lane.
    1. La Lane prend sa source au Haut-Thorenc.
    2. Rivière intégrée au système du Rhône par l’Artuby et la Durance.
  • Plan d’eau de l’Embut.
    1. A Thorenc.

 

Forêts, arbres, plantes

 

  • Bois de Thiey.
    1. Au sud.
  • Pinèdes.
    1. A Thorenc.
  • Exploitation forestière.
  • Pivoines sauvages (espèce protégée).
    1. A Canaux.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Réserve naturelle de bisons.
  • Elevage de chevaux. Ranch.
  • Ovins.
  • Cultures de fraises, framboises, champignons.
    1. A Thorenc notamment.

 

Activités dans la nature

 

  • Station l’Audibergue – La Moulière.
    1. Station de ski. Ecole de ski.
    2. Seule station permettant de skier avec la vue sur la Mer Méditerranée jusqu’à La Corse.
  • Ski de fond.
  • Randonnées, excursions.
    1. Chemin des Teilles.
    2. Visite des oppida.
    3. Parcours sportif autour du lac.
  • Trial.
  • Escalade.
    1. Ascension du Castellaras. Vue immense au sommet.
  • Spéléologie.
    1. Expéditions  de survie en profondeur.
  • Deltaplane.
  • Réserve de Pêche.
  • Chasse.
  • Colonies de vacances.

 

 

Histoire d’Andon

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • 2500 av. J.-C. Des tumuli sont visibles à l’ouest du hameau de Canaux.
  • Depuis 1000 av. J.-C. Occupation ligure dans des camps retranchés. Plusieurs oppida sont répartis sur le territoire communal.
    1. Castallaras de La Selle d’Andon. Site occupé ensuite par les Romains.
  • Nombreux vestiges de la période gallo-romaine.
    1. Cimetière, à La Selle.
    2. Nombreux sites : la ferme du château, la Moulières, les Teilles, La Selle de Caille, la Baisse, la Haute-Valette, le Collet de la Serre.
    3. Vestige de tombeau et petite nécropole au Castellaras.
    4. Ruines d’un grand tombeau romain près du prieuré du Clos de Bourges.
    5. Bornes miliaires installées sur la Via Vintiana.
      1. Route romaine partant de Vence.
      2. Son parcours se fait sur le territoire d’Andon entre Séranon et Gréolières.
      3. Les milliaires portent les noms de l’empereur Marc Aurèle et du procurateur Julius Honoratus.
      4. La voie romaine longe la vallée du Loup.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1200. Castrum de Torenc ou Torenc est cité dans les textes comme village puis seigneurie de Grasse et ensuite seigneurie de Boniface de Castellane.
  • 1230. Romée de Villeneuve reçoit la seigneurie d’Andon du comte de Provence. Les seigneurs successifs seront :
    1. La famille de Grasse-Bar.
    2. Les Russan.
    3. Les Théas.
    4. M. de Fanton, lieutenant général au siège de Grasse, est le dernier seigneur.
  • 1235. Romée de Villeneuve reçoit la seigneurie de Thorenc.
    1. Les seigneurs de Thorenc possèdent le château des Quatre-Tours dans lequel ils ne résident que quelques mois par an.
  • 1251. Apparition dans les écrits de Canals, qui deviendra Canaux.
  • 13e s. Création d’un village perché au col de Castellaras.
  • 1348. La peste décime la population.
  • 1382. 27 juillet. L’assassinat à Naples de la reine Jeanne 1ère provoque une crise de succession à la tête du comté de Provence.
    1. Les cités de l’Union d’Aix (13821387) soutiennent Charles de Duras contre Louis 1er d’Anjou.
    2. 1385. Après la mort de Louis 1er d’Anjou, le seigneur d’Andon, Florent de Castellane, se rallie à la Maison d’Anjou.
    3. La guerre entre Duras et les Angevins aura beaucoup coûté.
  • 1384 ou 1385. Le chef de bande, Vita de Blois, qui s’empare de la seigneurie de Thorenc au nom du comte de Savoie.
  • 1388. 3 novembre. La Trêve de Nice avec la Maison de Savoie précise que « Vita de Blois, entré au service d’Amédée VII avec 25 lances, s’engage à ne pas attaquer jusqu’au mois de mai suivant la duchesse d’Anjou et ses partisans à partir de son castrum de Thorenc ».
  • 15e s. Nouvelle épidémie de peste.
  • 1421. La seigneurie de Canals est donnée à Bertrand de Grasse par la comtesse de Provence.
  • v. 1515. Les Russan originaires de Grasse sont coseigneurs de Thorenc. Ils possèdent une terre au Bas-Thorenc.
    1. Simosse dit de Russan sont marchands juifs convertis.
    2. Les Russan représentent la 3e fortune de la ville de Grasse au 15e s.
    3. La famille est probablement originaire de Russan à proximité de Nîmes.
  • 1520. 26 août. Un acte  enregistre l’accord de partage des terres de Thorenc entre Antoine de Villeneuve (Haut-Thorenc) et Antoine de Russan (Bas-Thorenc).
  • 16e s. Claude 1er de Villeneuve-Thorenc  crée la branche de Villeneuve-Thorenc.
    1. Ses descendants sont seigneurs de Saint-Jeannet et gouverneurs de Saint-Paul-de-Vence.
  • 1623. L’évêque de Grasse renonce à se rendre à Canaux dont on l’assure que le chemin est « raboteux et mauvais« .
  • 1624. Antoine III de Russan, sieur de Thorenc, marie sa fille Gasparde « acte, faict et publié audit lieu de Thorenc et dans la salle de la maison et chasteau du Sieur de Thorenc ».
  • Antoine de Grasse hérite des terres des de Russan.
    1. La lignée des Grasse-Thorenc posséde désormais une part des terres de Bas-Thorenc, l’autre part appartenant aux Grasse-Saint-Cézaire.
  • 1632. Les Lombards d’Amirat achètent le fief des Grasse-Thorenc.
  • 1708. Paul de Théas, seigneur de Caille, achète le fief des Lombards D’Amirat.
  • 1746. Le mariage d’Anne-Marie, sœur de François de Théas-Thorenc, avec Albert de Durand de Sartoux fait entrer le château de Baraque dans la famille Durand de Sartoux.
  • 18e s. Un incendie détruit de village médiéval de Castellaras entraînant la construction du village actuel.

 

Période contemporaine

 

  • Après la Révolution, le territoire de Thorenc est intégré à la commune d’Andon.
  • v. 1880. Thorenc devient une station climatique pour les aristocraties de France, de Russie et d’Angleterre.
    1. Les souverains et leurs cours qui séjournent sur la Côte d’Azur apprécient cette « Suisse Provençale« .
    2. Un casino, un hippodrome, des grands hôtels s’installent.
    3. Le tennis naissant y devient une pratique à la mode.
    4. L’architecture des résidences a conservé cette influence à la fois anglo-saxonne et russe.
  • 1903. Thorenc est l’une des premières stations de pratique des sports d’hiver.
    1. On y pratique la luge, le bobsleigh, le ski de fond et le patinage sur le lac.
  • Années 1920. La station de Thorenc connaît un déclin et sombre dans l’oubli.
    1. Le phénomène est accéléré par la Seconde Guerre Mondiale.
  • 1928. Ouverture du sanatorium du clergé de France sur l’emplacement du château des abbés de Lérins et de 20 hectares de terrains rachetés en 1926.
  • 1960. Création de la station de ski de l’Audibergue.
  • 1968. Le Centre Hospitalier de Grasse rachète le sanatorium du clergé pour en faire  la maison de retraite de l’hôpital.
    1. Sa bibliothèque est alors réputée pour son fonds d’ouvrages de divertissement, romans policiers, livres de poche, textes romanesques,qui s’ajoute au fonds religieux initial.
    2. 1978. Le bâtiment est abandonné.
    3. 1981. L’intégralité du fonds de la bibliothèque est donné à la bibliothèque municipale de Grasse.
  • 1982. Avec 249 habitants, la commune est à son minimum historique depuis 1800.
  • 2013. Reprise démographique : 561 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Andon

 

 

  • Le village d’Andon est allongé le long de la route.

 

Plusieurs « hameaux » à forte personnalité

  • Thorenc.
    1. Au nord-est.
    2. Prononcer Toran.
    3. 3 groupes d’habitations éparpillées dans la pinède.
    4. Site bien abrité et ensoleillé.
    5. Château des Quatre-Tours.
  • Thorenc Station.
    1. Au nord-est.
  • Haut-Thorenc.
    1. Au centre Nord.
    2. Château du 19e s.
    3. Vestiges 12e s. et 14e s. du village fortifié et du château du Castellaras.
      1. Tours, courtines, chapelle, bergerie…
  • Bas-Thorenc.
    1. Au nord-est.
    2. Ancien sanatorium du clergé de France et vestiges du château des abbés de Lérins (16e s.).
  • Le Combaron.
    1. Au centre-ouest.
  • Font-Freye.
    1. Au centre.
  • La Selle d’Andon.
    1. Au centre-est.
  • Canaux.
    1. Au sud-est.
    2. Oppida et tumuli.
    3. Village primitif à environ 1 km, à l’ouest du village actuel.
    4. Hameau actuel composé de quelques maisons sur un petit plan.
    5. 14e s. Château rustique transformé en copropriété.
    6. Joli site avec une plaine fertile avec le hameau au bout de la route d’accès.
  • Saint-Hubert.
    1. Au sud-est.

 

Monuments d’Andon

  • Oppidum de Font-Frey.
    1. A l’altitude de 1 211 m.
    2. Le site domine la route conduisant au Pont-du-Loup.
  • 3 Oppida de Barlet dont 2 sur éperon barré.
    1. A Canaux.
    2. Appareil cyclopéen et double enceinte.
  • 7 tumuli.
    1. A Canaux. 2 km à l’ouest.
  • Le « Castellaras » concentre les ruines du château et de l’ancien village du 13e s. sur un éperon rocheux.
    1. 1991. Site inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.
  • Château des Quatre-Tours.
    1. A Thorenc Station.
    2. Privé.
    3. 15e s. Beau manoir fortifié.
  • Belle demeure.
    1. Au hameau des Canals.
    2. 14e s. Construction.
  • Thorenc conserve un cachet de ses constructions héritées de la Grande Période de 18801920.
  • Hameau de Canaux.
    1. 5 camps celto-ligures.
    2. Ruines du vieux village abandonné au 14e s.
    3. Avens du vallon de la Moulière.

 

 

Monuments chrétiens d’Andon

 

 

  • Eglise.
    1. A Andon village.
    2. 1820. L’église est refaite.
    3. Cul-de-four peint en blanc.
    4. 13e s. Cuve baptismale décorée d’orants; reposant sur un socle triangulaire.
    5. Bénitier orné de crocs sculptés.
    6. 17e s. Christ espagnol.
  • Eglise.
    1. A Thorenc.
    2. Origine médiévale.
    3. 1820. Entièrement reconstruite.
    4. Petite chapelle attenant au clocher pyramidal.
  • Chapelle Saint Allari.
    1. Au bout du chemin des Teilles.
    2. L’édifice est précédé d’une borne miliaire romaine fichée d’une croix.
  • Toute petite chapelle rurale.
    1. Au hameau des Canaux.
    2. Remaniée.
  • Ruines de la chapelle Saint-Hilaire.
    1. 1746. Abandon à la suite de la guerre de Succession d’Autriche.
  • Chapelle aux Barraques.
    1. Proche du château des Quatre-Tours.
  • Oratoire Saint-Antoine.
    1. Ancien lieu de pèlerinage.

 

 

Célébrités liées à Andon

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Andon

 

 

  • Mai. 3. Foire.
  • Juillet. 12. Fête communale.
  • Août. 15. Fête patronale.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.