Village de Villars © cmfotoworks – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Villars à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Villars dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84400.
  • Habitants. Villarsois, Villarsoises.
  • Superficie. 30,05 km2.
  • Altitude. Moyenne 300 m. Mini 247 m. Maxi 1184 m.
  • Population. 774 habitants (2016).
  • Coordonnées et Carte. N 43°55’25.9″ 5°24’18.4″ Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Villars.
  • Nom. La présence de plusieurs Villae romaines sur le site serait à l’origine du nom de Villars.

 

 

Situation de Villars (84)


 

 

Village avec son haut clocher sur une petite butte © cmfotoworks – Fotolia.com.

 

 

  • Village légèrement perché sur petite une butte dominant une plaine étroite.
  • Territoire allongé nord-sur.

 

Communes limitrophes de Villars

 

 

Accès à Villars

 

 

Distances de Villars

 

 

12 Quartiers de Villars

 

  • Villars.
  • Grands Cléments.
  • Petits Cléments.
  • Saint-Pons.
  • Les Athenoux.
  • Les Baups.
  • Les Benoîts.
  • Les Eymieux.
  • La Fumeyrasse.
  • Les Gays.
  • Les Joumillions.
  • Les Marchands.

 

 

La Nature à Villars


 

 

Ressources naturelles de Villars © cmfotoworks – Fotolia.com.

 

 

  

Territoire du LuberonVilles et Villages du Luberon © Verlinden.

 

 

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine centrale autour du village.
  • Reliefs s’élevant au nord vers le Plateau de Vaucluse.
    1. Relief coupé verticalement par la Combe Saint-Pierre.
    2. Petites collines des Puits.
    3. Rocher des Masques (404 m).
  • Ancienne exploitation importante de l’ocre.
  • Carrière de Pierre calcaire et de granula.

 

Forêts, arbres

 

  • Territoire majoritairement boisé.
  • Bois de la Grêle.

 

Rivières, eau

 

  • L’eau est rare sur le territoire de Villars.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Dès le Moyen Âge, la rareté de l’eau impose aux paysans de sélectionner des cultures adaptées à ce terroir : amandiers et vignes..
  • Vergers.
  • Vigne. Vins.
    1. Vins AOC Ventoux et Vins de Pays d’Aigues.
  • Oliviers.
  • Lavande.
    1. Culture et distillation.
  • Miel.

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions, promenades.
    1. Vues sur le Colorado Provençal  (ocre) de Rustrel.
    2. Passages du GR 6 et du GR 9.
  • Vélos et BMX.
    1. Villars accueille chaque année une étape ou la finale du WRT (Wall Ride Tour).
    2. Un Bike Park est situé dans l’ancienne carrière de Villars.
  • Paintball.
    1. Villars dispose de 4 terrains de paintball.
  • Golf.
  • Camping.
  • Chasse.

 

 

Histoire de Villars


 

 

Lavande à Villars  © cmfotoworks – Fotolia.com.

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

⇒ Voir portail Provence Romaine.

  • Paléolithique et Néolithique. Vestiges.
  • Antiquité Gallo-Romaine.
    1. Traces romaines et mobilier à Couvrefac et Trécassals.
    2. Sépulture au Serre.
    3. Pierre gravée Mercurii dans un mur de l’Hôtel de Ville
    4. Nombreuses villæ liées aux  patriciens gallo-romains d’Apta Julia / Apt.
      1. Ces villae seraient à l’origine des 12 hameaux de Villars.Elles ont ensuite donné naissance aux douze hameaux de Villars.
      2. Le sous-sol de Villars est riche en vestiges de cette intense colonisation.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1122. Villaribus est cité.
  • 12e s.  L’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon est propriétaire de l’église Saint-Pierre-de-Baignols dont elle perçoit les revenus.
  • 12e s. Villarium est cité.
  • 1209. Le comté de Forcalquier perd son indépendance à la mort de Guillaume II.
    1. Guillaume de Sabran, l’un des neveux de Guillaume II tente de relever le Comté.
    2. Une guerre d’une dizaine d’année oppose Guillaume de Sabran à Raymond Bérenger IV, Comte de Provence qui est aussi héritier du Comté de Forcalquier.
    3. 1220. 29 juin. L’accord de Meyrargues met fin au conflit.
      1. Guillaume de Sabran conserve ainsi Villars jusqu’à sa mort vers 1250.
  • Fief des d’Agoult jusqu’au 14e s., puis des Astorg de Peyre.
    1. 1391. Charrier de Montjardin, lieutenant de Raymond de Turenne, investit avec les troupes du vicomte le village de Villars qu’il occupe pendant 6 ans.
    2. Charrier de Montjardin revend Villars à Delphine de Sabran, l’épouse de Guiraud VII de Simiane, avec comme condition expresse qu’elle en rende hommage à Louis II d’Anjou, Comte de Provence.
    3. Delphine rétrocède ensuite ce fief à sa cousine Huguette de Forqualquier.
    4. 1400Isabelle, fille d’Huguette et de Raymond d’Agoult, apporte en dot le fief  de Villars à Astorg de Peyre, de la famille des barons du Gévaudan.
    5. Leurs descendants conservent Villars jusqu’en 1503, date à laquelle Antoine de Peyre vend son fief à Gaucher II de Brancas.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 1627. Le fief de Villars est érigé en Marquisat puis en Duché en faveur de Georges de Brancas.
  • 1716. Transformation du Duché en Duché-Pairie pour Louis-Antoine de Brancas.
  • 1793. 1043 habitants.

 

 

Période contemporaine

 

  • 1896. 651 habitants.
  • 1944. Villars est un bastion de la Résistance.
    1. Juillet. Fusillade de partisans.
  • 1946. 330 habitants.
  • 1968. 421 habitants.
  • 1999. 686 habitants.
  • 2015. 774 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Villars


 

 

  • Village bien groupé autour de son haut clocher.
  • 13e s. Vestiges au sol d’un donjon.
  • Quelques rues pittoresques.
  • Passage voûté sous une maison.
  • Château de Royas.
    1. 1,5 km au nord-est.
  • Monument de la Résistance.
    1. A Berre, au nord.
  • Pigeonniers.
  • Ancien lavoir communal.
    1. Au pied du village.

 

 

Monuments chrétiens de Villars


 

  • Eglise paroissiale.
    1. Située en dessus de l’école, au sud du village.
    2. 1382. Notre-Dame de Clastres est connue.
    3. 1863. Un nouveau lieu de culte dédié à Notre-Dame et à saint Jacques le Mineur est construit.
    4. 1867. 7 avril. . Consécration de l’église.
    5. Façade et clocher à flèche et pyramidons Néo-Romans.
  • Chapelle votive Saint-Roch.
    1. 1720. La Grande épidémie de Peste  qui commence à Marseille gagne toute la Provence.
    2. 1721. Avril. Les habitants décident d’ériger une chapelle dédiée à saint Roch, réputé pour lutter contre la Peste.
      1. Style Classique. Une seule nef à chevet plat.
    3. 1721. 9 octobre – 31 décembre. L’épidémie de Peste atteint Villars où elle fait 14 victimes.
  • Chapelle Romane Saint-Pierre-de-Bagnols.
    1. Sur un site antique : fanum gallo-romain.
    2. Au-dessus du hameau des Fumeyrasses, à l’entrée de gorges étroites.
    3. Ancien prieuré.
      1. Nef voûtée en plein-cintre.
      2. Abside semi-circulaire couverte d’un cul-de-four.
      3. Dans les murs de la nef, plusieurs inscriptions votives ont été utilisées en réemploi.
        1. A noter celles en l’honneur de Jupiter et de Sylvain, le dieu au maillet Vigilia Purificacio Sca Maria Dedicacacio Eclesie.
      4. 1160. Une charte indique que Guillaume, évêque d’Apt confirme la possession de ce prieuré à l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon.
      5. On estime que le site a été l’objet d’un culte agreste de l’eau il, y très longtemps.
    4. 1763. Agrandissement.
    5. Restauration relativement récente.
  • Pierres de réemploi avec inscription latine.
    1. 3 km au nord-est.
  • Eglise au hameau des Grands.
    1. 18e s.
  • Oratoires
    1. Saint-Joseph. 19e s.
    2. De la Vierge. 19e s.

 

 

Célébrités liées à Villars


 

 

  • Brancas (Georges de). 1565Maubec, 1657.
    1.  Troisième fils d’Ennemond, baron d’Oyse et de Villars, et de Catherine de Joyeuse.
    2.  Obtient l’érection du Marquisat de Villars en Duché simple en 1627, et en Duché-Pairie en 1652 (être reconnu Pair de France).
  • Broutchoux (Laurence). Plasticienne.
  • Guigou (Paul). Villars, 15 février 1834Paris, 21 décembre 1871. Grand Peintre de Provence.Illustrateur. Poète.
  • Parent (Francis). 1943- . Critique d’art, membre de l’AICA.
  • Pellegrin (Daniel). Villars, 9 août 1945 – Raseteur.
    1. Vainqueur de la Cocarde d’Or.
  • Romeny (Edlef). Peintre suédois d’origine hollandaise.
  • Taillefer (Christian).  29 août 1970 – .Sportif de haut niveau.
    1.  Coureur cycliste, pionnier dans la descente VTT.
    2. Egalement connu pour ses records de vitesse sur neige.
  • Vassiliu (Pierre).  Villecresnes, 23 octobre 1937Sète, 2014. Musicien.
    1. 1970. Vassiliu ouvre dans le centre-ville d’Apt une salle de concert baptisée L’Usine.
      1. Les artistes qui s’y produisent touchent un pourcentage de la recette.
    2. 1990. Il fonde avec des amis un festival consacré aux musiques du monde, qui se tient à Mèze.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Villars


 

 

  • Juillet. 1er dimanche suivant le 14. Fête votive.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.