Village de Cairanne perché sur une bute © nat 84 – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Cairanne à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 84290.
  • Habitants. Cairannais, Cairannaises.
  • Superficie. 22,51 km2.
  • Altitude. 98 m – 339 m.
  • Population. 1 046 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N 44° 14′ 02″ – E  4° 56′ 03″. Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune de Cairanne.
  • Nom de Cairanne. Il est vraisemblable que le nom soit issu de celui d’une personne nommée Carus auquel le suffixe -ana a été rajouté.

 

 

Situation de Cairanne (84)


 

 

 

Communes limitrophes de Cairanne

 

 

Accès à Cairanne

 

 

Distances depuis Cairanne

 

 

 

La Nature à Cairanne


 

 

Cairanne-1A-Fotolia_1083901

La butte villageoise entourée de vignes. © Marc Lobjoy – Fotolia.com

 

 

Reliefs, sols

 

  • Large plaine dominée par quelques collines et les falaises de Hautes-Rives.
  • Vieux village perché au sommet d’un butte rocheuse qui domine les terrasses de la vallée de l’Aigues.
  • Le Belvédère des Côtes-du-Rhône culmine à 320 m d’altitude.

 

Rivières, eau

 

  • L’Aygues.
    1. Rivière torrentueuse qui marque la limite des communes de Cairanne et de Ste-Cécile-les-Vignes.
    2. L’Aygues s’étale nord/sud et forme de nombreux bras sans la plaine.
  • Nombreux ruisseaux secondaires.

 

Forêts, arbres

 

  • Les collines sont boisées.
  • Vignobles et vergers.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • La production de vins est au centre des activités de Cairanne.
    1. 1953. Obtention de la dénomination Côtes-du-Rhône.
    2. 1967. Classement du terroir en AOC « Côtes-du-Rhône Villages Cairanne ».
    3. Les vins ne recevant pas le titre d’AOC peuvent obtenir or agrément le label de « Vins de Pays de la Principauté d’Orange« .
    4. Les vignerons de la commune sont représentés au sein de la Commanderie des Costes du Rhône.
      1. Cette confrérie bachique a pour siège le château de Suze-la-Rousse, siège de l’Université du Vin.
    5. 2016. 10 février. Cairanne obtient la dénomination Cru.
      1. Sur les 1350 ha « Côtes-du-Rhône Villages Cairanne« , 1088ha sont désormais classés Cru.
  • Cultures maraîchères.
  • Lavande.
    1. Voir articles Routes de la Lavande Villes et Villages de La Lavande.
  • Raisin de table.

 

Activités dans la nature

 

 

Histoire de Cairanne


 

 

Préhistoire

 

  • Vestiges néolithiques.
    1. Ossuaire et mobilier funéraire (vases; pointes de flèches, poteries…) au quartier des Echaffins.

 

Antiquité

 

  • Cairanne a certainement été un oppidum.
    1. Cet oppidum pourrait être celui d’Aeria cité par le célèbre géographe latin Strabon mais 120 autres communes de Vaucluse et de la Drôme revendiquent également cette origine.
  • Importants vestiges gallo-Romains.
    1. Fûts et bases de colonnes d’un temple au quartier Saint-Martin, au lieu-dit des Plantades.
    2. Débris d’amphores, monnaies, ustensiles domestiques, statuette en bronze de Jupiter Dispater qui proviennent d’une villa gallo-romaine.
    3. Cassius Severianus, intendant de la Narbonnaise, sous l’autorité de l’empereur romain Probus, a fait élever un monument à son fils Infantus.
      1. Ce fait est à rapprocher de la date de 280, lorsque l’empereur Probus avait annulé le décret de Domitien sur les vignes. Cassius Severianus avait alors ordonné de planter des vignes à grande échelle dans la Narbonnaise et dans l’Aquitaine.

.

Moyen-Âge – Révolution française

 

 

  • La possibilité que Cairanne ait pu être le siège d’une Commanderie de Templiers a été fermement contesté par les recherches de Robert Bailly.
    1. Les archives municipales auraient été falsifiées afin d’établir ce lien fort avec les Templiers, fortement établis dans la région.
  • 1123. Cairanne est cité sous son vocable actuel Castri Cairanne.
  • 1150. Le nom Cairania est utilisé.
  • 1357. Cayranna est cité
  • La succession de seigneurs comprend les étapes suivantes :
    1. Comtes de Toulouse.
    2. Coseigneurs Fouras, Mormoiron, Mondragon et Mornas.
    3. 1177. Raymond de Mornas cède ses parts aux Hospitaliers de St-Jean.
    4. 13e s. Raymond Gaufridi de Castellane reçoit en dot une partie de Cairanne par son mariage avec Randonne de Mondragon.
    5. 1283. Septembre. Les deux époux cèdent leurs droits au Grand Prieur de Saint-Gilles.
    6. 1283. Octobre. Le Grand Prieur de Saint-Gilles se rend sur place pour « hisser l’oriflamme de l’Ordre en signe de Haute Seigneurie« .
    7. 1320. Les Hospitaliers de Saint-Jean cèdent leurs droits au pape Jean XXII.
    8. 1593. Antoine de Simiane achète la seigneurie avec tous ses droits de paréage.
    9. 1595. Antoine de Simiane reçoit de la Révérende Chambre ses directes sur Valréas contre des droits sur Cairanne.
    10. 1623. Antoine et son fils Louis de Simiane vendent leur fief de Cairanne à Paul de Cambis.Les Cambis deviennent les seigneurs jusqu’à la Révolution.
  • 16e s. Le village subit les Guerres de Religion.
    1. 1563. Les religionnaires de la voisine Sainte-Cécile prennent la place.
    2. La même année Fabrice Serbelloni et les troupes pontificales réinvestissent les lieux.
    3. 1588. L’armée de Lesdiguières s’empare de Cairanne.
  • 1765.  Le village se dote d’un hôpital suite au don fait par le prêtre Besson.
  • 1766. Délibération du Conseil de ville qui ordonne :  « Les aubergistes et cabaretiers ne pourront vendre aux particuliers que du vin du lieu et en bouteilles cachetées. Les messieurs de la police sont chargés de mettre le sceau aux dites bouteilles et les vendeurs devront justifier l’origine de leur vin ».
  • 1773. 23 février. Marie Joosèphe Sophie De Cambis apporte Cairanne en dot à Jean-Jacques Vidaud de La Tour.
    1. Le nouveau seigneur est condamné à mort par la Commission populaire d’Orange le (7 messidor an II).
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’Avignon, Carpentras, Apt, Orange et du canton de Sault.
  • 1793. 900 habitants.

 

Période contemporaine

  • 19e s. La population quitte le village médiéval en hauteur pour occuper le pied de la colline.
  • 19e s. Cairanne est réputée pour ses lièvres, ses vergers et ses fruits.
  • v. 1850. Forte demande de vin blanc de Cairanne.
    1. Le développement du chemin de fer permet de de consommer ce vin bourru à Lyon et à Saint-Etienne.
  • 1896. 804 habitants.
  • 1953. Obtention de la dénomination Côtes-du-Rhône Cairanne.
  • 1967. Classement AOC Côtes-du-Rhône Villages Cairanne.
  • Renouveau démographique des années 2000.
    1. 1901. 815 habitants.
    2. 1921. 695 habitants.
    3. 1936. 771 habitants.
    4. 1946. 782 habitants.
    5. 1962. 869 habitants.
    6. 1968. 871 jhabitants.
    7. 1975. 809 habitants.
    8. 1999. 850 habitants.
    9. 2010. 983 habitants.
    10. 2015. 1 062 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Cairanne


 

 

Cairanne-1B-Fotolia_1083901

Village perché. © Marc Lobjoy – Fotolia.com

 

 

  • Du haut du village, vue sur le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail, les contreforts des Alpes, les Alpilles, le Rhône et le Luberon.
  • Donjon des Hospitaliers.
    1. Appelé à tort, donjon des Templiers.
    2. 11e s. Le plus ancien bâtiment de Cairanne.
    3. Le bâtiment a servi d’Hôtel de Ville avec son campanile au sommet.
    4. Sa porte d’entrée est située en hauteur et n’était par conséquent accessible que par une échelle.
    5. Il se pourrait que la tour ait été plus haute, la tradition voudrait qu’elle ait été 3 fois plus haute.
  • Fontaine des Mourgues (escargots)
    1. A proximité d’un ancien monastère.
  • Remparts.
    1. 1123. 1ère construction de remparts.
    2. Remaniements des remparts à plusieurs époques.
    3. Quelques sections sont encore intactes.
    4. 2 tours circulaires, toujours en état, épaulent les remparts.
    5. Deux portes bien conservées : Porte Saint-Roch et Porte Notre-Dame.

 

 

Monuments chrétiens de Cairanne


 

 

Cairanne-2-Fotolia_10696559

© Avenuecom – Fotolia.com

 

 

  • Ancienne église Saint-Vincent.
    1. Au plus haut du village ancien.
    2. Style romano – gothique.
    3. Restaurée.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Excès.
    1. Entourée de vignes.
    2. Ancienne église paroissiale.
    3. 1631. Construction contre les remparts.
    4. 1979. Restauration.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. Chapelle votive liée aux épidémies de peste.
    2. 1726. Construction contre le rempart.
    3. 18e s. la chapelle était la paroissiale du village.
  • Chapelle Saint-Geniest.
    1. Au cimetière. Sortie nord-ouest.
    2. 11e s. Construction de style Roman.
    3. 17e s. L’édifice entre dans la manse du chapitre canonial de la basilique Saint-Pierre d’Avignon.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Vignes.
    1. 1962. Elevée suite à un vœu fait pendant l’Occupation.
    2. Architecture contemporaine.
    3. Vitrail moderne de la Crucifixion.
  • Plusieurs oratoires.
    1. Notre-Dame-de-Lourdes. 19e s.
    2. Saint-Martin.
    3. De la sainte Famille.
    4. Notre-Dame. 20e s.

 

 

Célébrités liées à Cairanne


 

 

  • Colonieu (Sauveur). 1770, 31 décembre Cairanne – . Député de Vaucluse.
    1. Avant la Révolution française, il entre dans les ordres, dans la Congrégation des Doctrinaires.
    2. Durant la Révolution, il occupe le poste de Commissaire du Directoire exécutif.
  • Delauze (Henri Germain). 1929, 17 septembre Cairanne2012, 14 février, Marseille. Fondateur de la Compagnie Maritime d’Expertises (COMEX).
  • Fournier (Emile). 1878 1966. Peintre de nombreux paysages autour de Cairanne.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Cairanne


 

 

  • Juillet. 4ème dimanche.
    1. Depuis 1974.
    2. Organisée par le syndicat des Vignerons.
    3. Fanfares,  défilé historique, danses comtadines et provençales.
    4. Arrivée de la ville jumelle de Flobecq, en Belgique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mots Clés : , , , ,
.