Valréas avec son double appareil concentrique. © Marc Cecchetti- Fotolia.com.

Provence 7

Valréas à visiter (84)

 

 

 

 

 

Valréas se situe dans le département de Vaucluse (84). Au cœur du Tricastin, Valréas est la capitale de l’Enclave des papes.

 

 

 

  • Code postal. 84600.
  • Habitants. Valréassiens.
  • Superficie. 57,97 km2. Grande commune.
  • Altitude. 158 – 530 m.
  • Population. 9 545 habitants (2012).

 

 

 

Situation de Valréas (84)

 

 

Cas unique en France, l’Enclave des papes fait partie du département de Vaucluse (84) mais elle est enclavée dans le territoire de la Drôme (26).

 

 

 

 

Communes limitrophes de Valréas

 

 

  • Grignan (26)
  • Montbrison-sur-Lez (26)
  • Rousset-les-Vignes (26)
  • Saint-Pantaléon-les-Vignes (26)
  • Taulignan (26)
  • Venterol (26)
  • Visan (84)
  • Vinsobres (26)

 

 

Accès à Valréas

 

 

  • RD976 vers Visan, au sud.
  • RD941 vers Grillon, au nord-ouest.
  • RD941 et RD541 vers Saint-Pantaléon-les-Vignes, à l’est.
  • RD24 vers Monbrizon-sur-Lèz, au nord.
  • RD46 et RD190 vers Vinsobres, au sud.
  • RD47 et RD167 vers Taulignan, au nord.

 

 

Distances de Valréas

 

 

  • Lyon. 186 km.
  • Paris. 647 km.

 

 

La Nature à Valréas

 

 

Reliefs, sols

 

 

  • Plaine alluvionnaire fertile.
  • Au sud-est et au sud, collines en partie boisées.
  1. Point culminant Le Mouret de Broch 532 m. 4 km à l’est.
  •  La ville ancienne de Valréas est bâtie sur une colline qui borde le cours de la Couronne.

 

 

Rivières, eau

 

 

  •  La Coronne.
  1. Affluent du Lez, lui-même affluent du Rhône.
  •  Les affluents de la Coronne.
  1. Grand Vallat.
  2. Ruisseau du Merdari.
  3. Le Rieussec. Au nord.
  4. Le Talobre. Au sud-ouest.
  5. Le Rieumond. Cascade de la Fosse.
  • Lac privé.  Au nord-est.
  • Etang de l’Enclave.

 

 

Forêts, arbres

 

 

  • Bois de St-Marcellin.
  • Ceinture de platanes autour du bourg à l’emplacement des anciens remparts.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

  •  Vignobles réputés.
  • Nombreux produits de terroir.
  1. Agneau de Valréas.
  2. Asperges.
  3. Fruits.
  4. Huile d’Olive.
  5. Lavande et Lavandin.
  6. Ravioles.
  7. Truffes. Marché important.

 

 

Activités dans la nature

 

 

  • Jardin public. A Pied Vaurias.
  1. Panorama sur la ville et la vallée du Rhône.

 

 

Histoire de Valréas

 

 

Antiquité

 

 

  • Présence humaine à l’époque romaine avec quelques vestiges.
  1. Fragments de sculpture et quelques tombes.
  2. Villa romaine au Pègue.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

  •  v. 9e s. Sous Charlemagne, véritable naissance du site.
  1. Un certain Valère serait le premier propriétaire d’un domaine sur les bords de la Coronne.
  2. Valère donne son nom au site Valeriacum qui deviendra Valréas.
  • L’établissement d’un prieuré dédié à saint Vincent et rattaché à l‘abbaye de Cruas, complète l’installation de Valère pour constituer un premier groupement préfigurant le bourg.
  • 1110. Valleriaz est cité comme conseigneurie des Mévouillon et des Ripert.
  • Les seigneurs de Ripert construisent le château Castrum Riperti.
  • 13e s. Fief des barons de Montauban-Mévouillon.
  • 1231. Dragonnet de Montauban accorde des franchises à Valréas.
  • 1294. La baronnie de Valréas est cédée au dauphin Jean II.
  • 1317. Le pape Jean XXII fait l’acquisition de la baronnie de Valréas auprès d’Humbert de Montauban.
  1. Valréas devient une importante juridiction de l’Etat pontifical.
  • La politique d’expansion territoriale du pape se heurte à l’opposition du roi de France Charles VII.
  1. Ce rapport de force est à l’origine de l’enclave du Comtat Venaissin dans le Dauphiné, le roi Charles VII voulant l’isoler.
  •  1562. Le Baron des Adrets prend et pille la cité. Il est repoussé par les troupes catholiques du comte de Suze.
  1. Il s’ensuit deux ans de guerres coûteuses en vies et en moyens.
  • 1586. La Paix revient vraiment avec le duc d’Epernon.
  • Après 1789. Les dommages de la Révolution française et de la Terreur Blanche sont considérables.
  • 1791. Valréas et l‘Enclave-des-papes sont un moment assimilés à la Drôme.
  • 1793. Valréas et l’Enclave-des-papes intègrent le Vaucluse à la création du département.
  • 1800.  Modification des limites départementales.
  1. Suze-la-Rousse est  rattachée à la Drôme.,
  2. Le canton vauclusien de Valréas, est enclavé et devient Enclave des Papes.
  •  1815. Massacres à la Cour des Prisons.

 

 

Epoque contemporaine

 

 

  • 19e s. Valréas est le berceau de l’industrie du cartonnage.
  1. 1840. A la demande de Meynard, un sériculteur valréassien, Ferdinand Revoul crée le cartonnage à Valréas.
  2. 1897. L’arrivée du train conforte l’industrie du carton en plein essor.
  • 1916. Valréas accueille pendant la Grande Guerre un centre d’instruction pour les élèves officiers de différentes armes.
  • 1944. 12 juin. Cinquante-trois résistants sont fusillés. Valréas paye un lourd tribut à la guerre.

 

 

Ville, monuments et bâtiments de Valréas

 

 

  • Bourg formé d’un double appareil concentrique autour du noyau central de la place Pie, et boulevard circulaire.

 

  • Tour Château-Ripert.
  1. Au sommet de la colline constituant le centre-ville.
  2. 12e s.

 

  • Château de Simiane – Hôtel de Ville.
  1. 15e s. – 18e s.
  2. 1639. Construction de la partie ouverte sur la place Aristide Briand. pour Louis II de Simiane.
  3. Somptueux château.
  4. Lieu de naissance de Pauline de Grignan, petite-fille de Madame de Sévigné.
  5. L’été, le château accueille les Nuits Théâtrales de l’Enclave des papes et de la Salon de l’Enclave (peintures).

 

  • Musée du Cartonnage et de l’Imprimerie.

 

  • Hôtels particuliers.
  1. 16e s. 17e s. 18e s.
  2. Ex. Hôtel d’Inguimbert.

 

  • Tour de Tivoli.
  1. Seul vestige de l’enceinte primitive.

 

  • Mur des fusillés.
  1. 1981. Inscrit aux Monuments Historiques.

 

  • Café de la Paix de Valréas.
  1. 1986. Inscrit aux Monuments Historiques.

 

  • Bornes papales.

 

 

Monuments chrétiens de Valréas

 

 

  • Eglise Notre-Dame-de-Nazareth.
  1. 12e s. Construction.
  2. 15e s. Importants travaux.
  3. 1978. Restauration.
  4. Classée aux Monuments Historiques.
  5. Imposant bâtiment aux ressources multiples.
  6. Entrée par un élégant portail latéral et un portail sud (11e s.) d’influence carolingienne.
  7. Nef romane à deux travées agrandie au 15e s. dans un style flamboyant rare en Provence.
  8. Ancienne abside hexagonale.
  9. A noter que le transept est moins élevé que la nef couverte en berceau.
  10. 17e s. Magnifique buffet d’orgues italien.
  11. 18e s. Maître-autel en marbre polychrome.
  12. Tableau de Parrocel.
  13. 17e s. et 18e s. Riche mobilier.

 

  • Ancien couvent des Cordeliers.
  1. Rue de Breteuil.
  2. 14e s. et 15e s.
  3. 17e s. Cloître et bâtiments conventuels qui l’entourent (Classés aux Monuments Historiques).
  4. Clocher carré Renaissance (bases du 14e s.) Classé aux Monuments Historiques. Le clocher affiche un cadran solaire sur chacune de ses faces.
  5. Un théâtre est aménagé dans l’espace conventuel.

 

  1. Place Pie, à côté de l’église, derrière une belle grille en fer forgé.
  2. 1600.
  3. Classée aux Monuments Historiques.
  4. Plafond peint à la façon de caissons.
  5. Boiseries Renaissance en noyer.
  6. Statue de Notre-Dame-de-Vie.

 

  1. Dans la Grand rue.
  2. 16e s. et 17e s.
  3. La chapelle contient des toiles provenant d’un ancien couvent.

 

  • Chapelle Saint-Antoine.
  1. Cours Saint-Antoine.

 

  • Temple.
  1. Rue du Temple

 

  • Autres édifices chrétiens.
  1. Chapelle des Garçons ou Notre-Dame-des-Miracles. Rue Saint-Antoine.
  2. Chapelle Marie-Vierge.Au cimetière.
  3. Chapelle de l’Hôpital. Rues Firmin et Niel.
  4. Chapelle Notre-Dame-de-Lorette. A Pied Vaurias.

 

 

Célébrités liées à Valréas

 

 

  • Arut de Grandpré (Louis d’). Valréas, 1732 – après 1794 ?. Militaire.
  1. Général des armées de la République pendant les guerres de la Révolution.
  • Besson (Jean). Valréas, 1er juillet 1948. Homme politique.
  1. 19892014. Sénateur de la Drôme.
  • Bonnet d’Honnières. Eylau, 1807. Militaire.
  1. Général tué à la Bataille d’Eylau.
  • Chastan (Auguste). Valréas, 1825.  Poète en langue française et en provençal.
  1. 1858Chansons, satires, nouvelles et poésies en patois valréassien.
  • Fournier de Loigsonville dit Daultanne (Joseph Augustin ). Valréas, 18 août 1759Valréas, 7 janvier 1828. Militaire.
  1. Général des armées de la République et de l’Empire.
  2. Nom gravé sous l’Arc de Triomphe.
  • Mariani (Thierry). Orange, 8 août 1958. Homme politique.
  1. Thierry Mariani grandit à Valréas ou ses parents, d’origine italienne, sont artisans du bâtiment.
  2. 19932012. Député de Vaucluse.
  3. 20102012. Secrétaire d’État puis Ministre des Transports dans  le gouvernement Fillon III.
  • Maury (Jean-Siffrein ou Sifrein). Valréas, 26 juin 1746 Rome, 10 mai 1817. Religieux. Politique.
  1. Cardinal.
  2. 1785. Membre de l’Académie française.
  3. 1789. Député des Etats Généraux.
  • Pagnol (Famille). Originaire de Valréas.
  • Pasturel (Roger).  Conteur et metteur en scène de langue occitane.
  • Ploix (Jean-Louis). Artiste peintre.
  1. Installé à Valréas depuis 1977.
  • Revoul (Ferdinand). 18141840. Fondateur de l’industrie du cartonnage.
  • Reyre (Léo). Ecrivain.
  1. Auteur de plusieurs romans régionaux.
  •  Rosay (Jacques).  Valréas, 1949. Aviateur.
  1. Chef pilote d’essais du constructeur Airbus.
  2. Il effectue le premier vol de plusieurs avions de ligne d’Airbus, parmi lesquels l’A318, l’A340-500 et l’A380.

 

 

 Fêtes, manifestations, marchés de Valréas

 

  • Tous les mercredis matins. Grand marché.
  •  Eté. Nuits Théâtrales de l’Enclave des papes.
  • Eté. Salon de l’Enclave (Peintures).

 

 

Liens internationaux, jumelages

 

 

  • 1986. Québec (Canada).
  • 1994. Sachsenheim (Allemagne).
  • 2010. Montignoso (Italie).

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.