Chartreuse © Verlinden.

 

 

Provence 7

Méounes-lès-Montrieux à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Méounes-lès-Montrieux (83)

 

 

Communes limitrophes de Méounes-lès-Montrieux

 

 

Accès à Méounes-lès-Montrieux

 

 

Distances de Méounes-lès-Montrieux

 

 

 

La Nature à Méounes-lès-Montrieux

 

 

  • Longtemps considéré comme « capitale de la cerise« ,  le village est niché dans un écran de verdure.

 

Reliefs, sols

 

  • Cadre montagneux verdoyant.
    1. Hauteurs boisées de Montrieux.
    2. Haute falaise. Belles roches colorées.
    3. Massif du Grand Cap.
    4. Belle vue depuis le calvaire qui domine le village.
  • Grottes et avens.
    1. Grotte les Rampains. 350 m de profondeur.

 

Rivières, eau

 

  •  Le Gapeau.
  • La Lone.
  • Le Nal.
  • Petit lac.
  • Cascades souterraines.
  • Une douzaine de fontaines dans le village.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Méounes-lès-Montrieux est appréciée pour sa fraîcheur et ses promenades dans les bois.
  • Spéléologie.

 

 

Histoire de Méounes-lès-Montrieux

 

 

Antiquité

 

  • Nombreux vestiges gallo-romains à St-Lazare et au Clos de l’Ourmé.
  • L’église contient une pierre d’un ancien temple gallo-romain.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1060. Molna est cité. Ce nom serait d’origine celtique (montagne).
  • 1177. Création de la Chartreuse de Méounes-le-Vieux.
  • 1252. La commune est séparée de Signes.
  • 14e s. La peste emporte 34 des 35 moines, seul Gérard, frère de Pétrarque survit.
  • 16e s. Le village souffre des Guerres de Religion.
    1. Pillage par le connétable de Bourbon, puis par des bandits.
  •  1707. Les troupes austrosardes dévastent le site.
  • 1792. La Chartreuse est vendue.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1901. La Chartreuse est confisquée.
  • 1928. Une communauté de Chartreux revient dans les lieux.
  • 20e s. Deux grands chefs, Davin et Trotobas, sont à l’origine de la réputation gastronomique de Méounes-lès-Montrieux.

 

 

Village, monuments et bâtiments de Méounes-lès-Montrieux

 

 

  • Ensemble villageois agréable à visiter.
  • Vieilles rues.
  • Une dizaine de fontaines.
    1. La fontaine de la Place des Ecoles est Inscrite aux Monuments Historiques.
  • Site en ruines de Montrieux-les-Vieux.
    1. 2 km nord-est de Montrieux-le-Jeune.

 

 

Monuments chrétiens de Méounes-lès-Montrieux

 

 

  •  Chatreuse de Montrieux-le-Jeune.
    1. 1177. La Chartreuse est fondée dans un site naturel correspondant aux valeurs  de l’Ordre des Chartreux.
      1. Communauté de moines viticulteurs.
      2. C’est la 8ème Maison de l’Ordre.
    2. La Chartreuse a des prieurs célèbres :
      1. 1150. Jean d’Espagne.
      2. 14e s. Gérard, frère de Pétrarque.
      3. Les frères de Montrieux essaiment en Provence. Ils créent notamment  la Chartreuse de Notre-Dame de la Verne (Collobrières).
    3. 17e s. et 19e s. Remaniement des bâtiments.
    4. 21e s. Travaux importants de rénovation.
    5. L’autel de la salle capitulaire est attribué à Puget. C’est l’ancien maître-autel de la chapelle de La Verne à Collobrières.
    6. La chapelle Sainte-Roseline de style angevin, élevée par Charles d’Anjou se visite.
    7. La Chartreuse était composée de deux parties :
      1. A Montrieux-le-Vieux, au milieu des bois, la maison des convers visibles sur la route de Signes. Elle est Inscrite aux Monuments Historiques.
      2. A Montrieux-le-Jeune., la partie la plus vaste.
  • Eglise paroissiale de l’Assomption.
    1. 16e s. Construction.
    2. 17e s. Agrandissement.
    3. Style romano-gothique.
    4. 3 nefs.
    5. Clocher carré élégant surmonté d’un dôme reposant sur 6 colonnes.
    6. Curieuses portes latérales classiques à clous. Inscrites aux Monuments Historiques.
    7. Beau portail.
    8. Retable en bois doré.
    9. Anges en marbre de Duparc.
    10. Pierres de réemploi gallo-romaines.
  • Chapelle Saint-Michel.
    1. 15e s.
    2. Tout en haut du village.
    3. Siège d’une association de sauvegarde du patrimoine.
  • Statue de la Vierge.
    1. Déposée par hélicoptère au-dessus de la chapelle Saint-Michel.
    2. Réalisé par un moine Chartreux

 

 

Célébrités liées à Méounes-lès-Montrieux

 

 

  • Davin. Grand chef cuisinier à Méounes-lès-Monrieux.
  • Seuil ou Dussueil (Augustin du). Méounes-lès-Montrieux, 2 septembre 1673Paris, février 1746. Artisan relieur.
    1. Relieur de Charles de France (1686-1714) et de Madame la Duchesse de Berry.
    2. Relieur du roi Louis XV de 1728 à 1746.
    3. Créateur de la reliure à la Duseuil.
  • Jean d’Espagne. Religieux.
    1. Prieur de la Chartreuse.
  • « Frère Gilles ».  Né au Guilvinec – Méounes-lès-Monrieux, 1963.
    1. Moine de la Chartreuse.
    2. Premier compagnon de Charles de Foucauld.
  • Gérard. Religieux.
    1. Frère de Pétrarque.
    2. 1336 (date contestée). Il rejoint son frère François dans le Comtat Venaissin. Le 26 avril, François et Gérard font l’ascension du mont Ventoux.
      1. Le poète décrit sa randonnée de Malaucène jusqu’au sommet à François Denis de Borgo San Sepolcro.
      2. François écrit « Le livre du repos du religieux« .
    3.  v 1342. Gherardo Petrarca s’installe à Montrieux après la mort de son amour la « Bella Donna ». François Pétrarque lui rend visite deux fois.
    4. 1348. Lors de la grande peste, Gherardo refuse de quitter la Chartreuse dont il est le seul survivant.
    5. Il se rend finalement à la Grande Chartreuse où on lui permet de choisir des religieux pour repeupler le monastère.
  • Trotobas (Louis Henri Berthet). Toulon, 1885 – ?. Grand chef cuisinier de Méounes-lès-Montrieux.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Méounes-lès-Montrieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.