© Verlinden. Hôtel-Dieu avant transformation.

 

 

Provence 7

Hôtel-Dieu de Marseille à Visiter


 

 

 

 

Situation de l’Hôtel-Dieu de Marseille

 

 

 

 

Histoire de l’Hôtel-Dieu de Marseille

 

 

  • 12e s. Construction de l’hôpital du Saint-Esprit.
  • 1593. Fondation de l’Hôtel-Dieu qui réunit l’hôpital Saint-Jacques-de-Galice et l’hôpital du Saint-Esprit qui lui fournit ses locaux.
  • 1753. Construction de l’immeuble ayant servi de base au bâtiment actuel..
    1. Jacques Hadouin -Mansart de Sagonne (1711-1778) réalise les plans et les élévations.
      1. Architecte du roi.
      2. Petit-fils du grand architecte Jules Hardouin-Mansart.
      3. Membre de l’Académie Royale d’Architecture, l’architecte rivalise avec ses collègues Pierre de Vigny et Jacques Germain Soufflot qui sont respectivement en charge de l’Hôtel-Dieu de Lille et de Lyon.
    2. L’architecte marseillais Claude-Henri-Jacques d’Aggeville (1721 – 1794) conduit le chantier.
  • 1757. Les travaux traînant, l’entrepreneur Jean-Etienne Raymond d’Aggeville  modifie les plans de Mansart de Sagonne.
    1. Modification des surfaces des maladredies, hommes et femmes.
    2. Nouveau dessin des deux escaliers latéraux de la cour.
      1. 17801785. Esprit-Joseph Brun qui travaille sur l’extension de l’Hôtel de Ville de Marseille, rétablit les deux escaliers.
  • 1788. Fin des travaux dans des difficultés financières.
    1. Seulement la moitié du projet initial de Mansart de Sagonne a été réalisée.
    2. Avant la Révolution Française (Ancien Régime), l’établissement se distingue des autres hôpitaux français avec son personnel exclusivement laïc pour le soin des malades.
  • 18601866. Félix Blanchet, architecte des hôpitaux de Marseille, donne au bâtiment sa forme actuelle.
    1. Prolongement de l’aile gauche de la cour.
    2. Création des pavillons aux extrémités des deux ailes.
    3. Surélévation de l’immeuble d’un étage.
    4. Les abords de l’immeubles sont débarrassés des taudis qui obstruaient les accès et nuisaient à l’air et à la lumière du site.
  • 1866. 15 novembre. Napoléon III inaugure le nouvel Hôtel-Dieu le jour de la fête de l’impératrice Eugénie.
  • 1907. 13 avril. Célébration du Centenaire de l’Internat de Médecine.
  • Jusqu’en 1993. Centre hospitalier de Marseille.
  • 2006. Jusqu’en novembre. L’établissement sert à l’enseignement de professions médicales et paramédicales.
    1. Sage-femmes.
    2. Infirmiers anesthésistes, de bloc opératoire.
    3. Puéricultrices et auxiliaires de puériculture.
    4. Manipulateurs en images médicales.
    5. Cadres de santé….
  • 2013. Année de Marseille, Capitale de la Culture.
    1. 29 avril. Les travaux de rénovation s’achèvent.
    2. L’Hôtel-Dieu est transformé en hôtel 5 étoiles géré par le groupe hôtelier britannique InterContinental.

 

 

Architecture et Bâtiment de l’Hôtel-Dieu de Marseille

 

 

  • Trois étages ouverts sur de vastes galeries avec arcades.
  • Deux escaliers monumentaux aux rampes en fer forgé.
  • Statue de Guillaume du Vaire (1556 – 1621).
    1. Membre fondateur de l’Hôtel-Dieu.
    2. Evêque et comte de Lisieux.
  • Buste de Jacques Daviel.
  • Tête colossale d’Honoré Daumier.
    1. 1926. Œuvre ne bronze du sculpteur Bourdelle.

 

 

Hôtel-Dieu de Marseille Monument et Hôtel

 

 

  • Le nouveau style est fixé par Jean-Philippe Nuel, spécialiste réputé des hôtels de luxe.
  • L’Hôtel 5 Etoiles propose 179 chambres et 15 suites, 33 onu une terrasse.
  • Le chef Lionel Levy est aux commandes de toute la restauration de l’hôtel : le bar Le Capian, la brasserie Les Fenêtres et de la table gastronomique étoilée Alcyone.
  • 750 m2 de terrasse avec vue sur le Vieux-Port de Marseille.

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.