© Alain Begou – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Puyméras à visiter (84)


 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Puyméras dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84110.
  • Habitants. Puymérassiens, Puymérassiennes.
  • Superficie. 14,59 km2.
  • Altitude.Moyenne 372 m. Mini 275 m. Maxi 846 m.
  • Population. 603 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 44°16’12.7″  E 5°07’43.4″.Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Puyméras.
  • Nom.
    1. Le mot latin ulmus (orme) avec un suffixe -arium et -acium suggère un nom de domaine lié aux ormes qui serait devenu un nom de personne.
    2. 1304. Podii Almeracii, est attesté.
    3. 1375. Puey Almaras.
    4. 1380. Podio Almerassio.
    5. 1556. Puyméras.

 

 

Situation de Puyméras (84)


 

 

Communes limitrophes de Puyméras

 

 

Accès à Puyméras

 

  • RD 46 vers Mirabel-aux-Baronnies, au nord, et vers Faucon, au sud.
  • RD 71 vers Mérindol-les-Oliviers, à l’est, et vers Saint-Romain-en Viennois et Vaison-la-Romaine, au sud.
  • RD 538 vers Mirabel-aux-Baronbies et Piégon, au nord et RD 938, vers Vaison-la-Romaine, au sud, coupent la partie ouest de la commune de Puyméras.

 

Distances de Puyméras

 

 

 

La Nature à Puyméras


 

 

Reliefs, sols

 

  • Au sud, petit plateau plaine entouré de collines et montagnes.
  • Au nord-est, Montagne de Buisse (772 m), le Gros Moure (846 m), La Montagne (780 m).
    1. Beaux panoramas sur la plaine depuis les reliefs.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois sur les hauteurs.

 

Rivières, eau

 

  • La Bessée.
  • Le Lauzon.
    1. 13,2 km de long. Affluent de l’Ouvèze qu’elle rejoint sur le territoire voisin de Vaison-la-Romaine.
    2. 3 affluents coulent sur le territoire de Puyméras où ils rejoignent le Lauzon.
      1. Ravin de Rattechamp.
      2. Ravin de la Tuilière.
      3. Vallat Gours de Jacques.
  • Le Pauperas.
  • Le Ravin du Pont marque la limite est avec la Drôme.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Asperges.
  • Vergers.
  • Vignes et Vins.
    1. Vins Ventoux (AOC) et Vins de Pays de la Méditerranée.
    2. Importance de l’œnotourisme.

 

Activités dans la nature

 

 

 

Histoire de Puyméras


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Paléolithique. Station aux Bernucen.
  • Néolithique.  Station en surface du Magdalénien. Atelier de taille et sépultures au Jas.
  • Antiquité Gallo-Romaine. Présence aux Estagnols.
    1.  3e s. – 4e s. Vestiges d’une villa rustica.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Vieux village sur la colline actuelle.
    1. Des cavités creusées dans la roche témoignent de cette époque.
  • Développement de la culture de la vigne par les moines venus de l’Isle-Barbe (Lyon) et de l’Abbaye de Cluny.
  • 12e s. Terre du Comte de Toulouse qui donne en fief sa terre de Puyméras à Raymond du Puy et fait bâtir son château sur une autre colline.
  • 1304. Podium Almeracii est cité.
  • 1314. Bertrand IV des Baux devint seigneur parier.
  • 1361. Jean des Baux, rend hommage à Philippe de Cabassolle, Recteur du Comtat Venaissin
  • 1370. Pierre du Puy rend hommage à Etienne Aubert, Recteur du Comtat Venaissin, représentant la Révérende Chambre Apostolique d’Avignon.
  • 15e s.  Co-seigneurie des Blégiers de Taulignan  et des Veri.
    1. 1450. Randonne de Rosans, épouse Antoine II de Taulignan, et lui apporte en dot sa moitié de part.
      1. Leur fille Françoise fait de même lors de son mariage avec Jean-François de Blégiers.
    2. L’autre partie du village appartient aux Montauban.
      1. Isabelle de la Tour-Montauban l’apporte en dot à Randulphe de Véri.
      2. 1680. Leur fils, Joseph de Véri de Carnoul, rend hommage à Michele Antonio de Vibo, Recteur du Comtat Venaissin.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • Guerres de Religion. Le village change plusieurs fois de mains.
    1. Les combats opposent les seigneurs protestants des Baronnies et les capitaines pontificaux du Comtat Venaissin.
    2. 1570. Les religionnaires de Vinsobres mettent à sac et brûlent le château du village.
    3. 1589e capitaine Molans s’empare du village facilement, les 24 gens d’armes de la garde pontificale ayant préféré n’opposer aucune résistance.
      1. L’église paroissiale ayant servi d’écurie pour les chevaux des assaillants, elle est considérée comme profanée.
      2. Le culte est alors célébré jusqu’en 1605 dans la chapelle Saint-Apollinaire.
  • 1628. Le hameau des Joyants (Géants) est érigé en arrière-fief par le seigneur de Puyméras en faveur de François de Bellon, seigneur de Saint-Lambert.
    1. 1663. Une chapelle y est construite.
    2. La chapelle est placée sous l’invocation de Notre-Dame des Anges.
    3. Selon la tradition, ce hameau des Géants doit son nom au fait d’avoir été habité par des familles dont les membres dépassaient la taille normale.
  • Révolution Française. Puyméras est appelé Puy-la-Montagne.
    1. La commune se déclare ardemment Républicaine.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 727 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1896. 609 habitants.
  • 1946. 429 habitants.
  • 1956. les oliviers et les fruitiers de Puyméras subissent le terrible gel de l’hiver. Seule la vigne résiste.
  • 1968. 387 habitants.
  • 1999. 610 habitants.
  • 2015. 603 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Puyméras


 

 

  • Village pittoresque légèrement perché et dominé par son château.
  • Belle unité et coloration des toits et des constructions. Ensemble de caractère.
  • Village entouré de ses remparts du 14e s.
    1. Porte de Sabrun.
    2. Tour circulaire épaulant les remparts.
    3. 2 places avec fontaine et lavoir couvert.
  • Château fort.
    1. Privé.
    2. Perché sur une colline séparée du village.
    3. 12e s. Construction.
    4. Modifié à plusieurs époques.
    5. 18e s. Détruit à la Révolution.
    6. Restauré en partie.
  • Ruines du village médiéval de Jayant (Géants), sur une éminence.

 

 

Monuments chrétiens de Puyméras


 

 

Belle église Saint-Michel d’origine romane © Alain-Bedou – Fotolia.com.

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Michel.
    1. Belle église d’origine Romane.
    2. 17e s. Reconstruite.
    3. Abside semi-circulaire.
    4. Large transept.
    5. Elégante façade surmontée d’un gracieux clocher-mur à trois arcades, unique en Provence.
    6. Ambon, ancien autel paléochrétien estimé du 6e s ou 7e s. provenant de la Chapelle Saint-Flavien.
    7. 1984. Restauration importante
  • Chapelle romane Saint-Apollinaire.
    1. Rénovée.
    2. Ancienne église paroissiale, dans le cimetière.
  • Chapelle Saint-Georges.
    1. 2 km au nord.
    2. Origine Romane.
    3. 19e s. Rebâtie et restaurée.
    4. Pèlerinage en avril.
  • Chapelles ruinées.
    1. Saint-Flavien. 1,5 km au sud-est du village.
    2. Notre-Dame-des-Anges. 6,5 km au nord-est, à l’ancien hameau des Géants. 17e s.
  • Oratoire de la Vierge. 19e s.

 

 

Célébrités liées à Puyméras


 

 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Puyméras


 

 

  • Avril. Dimanche le plus proche de 23. Fête de la Saint-Georges. A la chapelle du même nom.
  • Juillet. 14. Tradition Républicaine, la statue de Marianne est portée en procession au travers du village.
  • Août. Dimanche le plus proche du 24. Fête votive de la Saint Bartélemy.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.