Pont des Trois-Sautets © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Meyreuil à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

 

  • Village du département des Bouches-du-Rhône (13) faisant partie de la Communauté du Pays d’Aix.
  • Code postal. 13590.
  • Habitants. Meyreuillais.
  • Superficie. 20,13 km2.
  • Altitude. 138 m – 346 m.
  • Population. 5.291 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 29′ 13″  E  5° 29′ 39″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Meyreuil (13)


 

 

Communes limitrophes de Meyreuil

 

 

Accès à Meyreuil

 

 

Distances de Meyreuil

 

 

 

La Nature à Meyreuil


 

 

Reliefs, sols

 

  • Collines boisées de Montaiguet entourant 3 petites plaines :
    1. Montaiguet.
    2. Plaine de Fos.
    3. Le Plan.
  • Mines de lignite réputée la plus moderne de France (alimentation de la centrale thermique).

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  •  Bois du Défens.
  • Exploitation forestière.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

 

Histoire de Meyreuil


 

 

Antiquité

 

  • Le territoire de Meyreuil est connu et occupé par les Gallo-Romains. Nombreux vestiges de cette époque :
    1. Ancien castrum à Valbrillant (nécropole).
    2. A la Morée (mur d’une piscine).
    3. Au lieu-dit les Fourches.
    4. Passage de la Via Aurelia / Voie Aurélienne, grande route romaine.
  • Le nom de Meyreuil serait dérivé du nom de Caius Marius, général romain vainqueur des Ambrons et des Teutons en 102 av. J.-C. dans la vallée de l’Arc.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Fin 11e s. Miroil est mentionné.
  • v. 1300. Meyreuil devient une seigneurie des Dominicaines d’Aix-en-Provence. La seigneurie leur est donnée par le comte de Provence pour cause de « félonie du seigneur ».
  • 16e s. Le château, possession des Dominicaines, est démantelé pendant la période agitée des Guerres de Religion.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Meyreuil


 

 

  • Petit village à flanc de coteau. Quartier moderne au Plan (sud).
  • Ruines de l’ancien village fortifié, au nord.
  • Château de la Saurine ou de Roche-Fontaine.
    1. 18e s.
    2. Architecte : Pierre Puget.
  • Château de la Simone et chapelle.
    1. Remarquable domaine viticole.
  • Château Bel-Air.
  • Ferme de Valbrillant.
    1. 17e s. – 18e s.
  • Ferme de la Morée dite bastide du Roi René.
  • Ferme de la Bouaou.
    1. Fenêtres romanes.
  • Pigeonnier avec cadran solaire.
  • Ancien moulin de Chapus.
  • Pont-des Trois Sautets.
    1. 1655.
    2. Une seule arche en dos d’âne.
    3. Immortalisé par Paul Cézanne.
  • Tour ruinée.
    1. Au Plan.

 

 

Meyreuil.-Nouvel-Hôtel-de-V

Nouvel Hôtel de Ville de Meyreuil © Verlinden.

 

 

 

Monuments chrétiens de Meyreuil


 

 

 

Meyreuil.-Retable.-P.-Verli

Retable de l’église Saint-Marc © Verlinden.

 

Meyreuil.-Eglise

 

Eglise Saint-Marc © Verlinden.

 

  • Eglise paroissiale Saint-Marc.
    1. Au centre du village.
    2. 1684.
    3. 19e s. Agrandissement.
    4. En façade, un vitrail moderne figure le Lion de Saint-Marc.
    5. Très beau retable en bois doré ouvragé que domine une Gloire.
    6. Autel en bois doré.
    7. Chaire en bois sculpté.

 

 

Meyreuil-Chapelle.-P.-Verli

Chapelle Saint-Marc © Verlinden

 

  • Chapelle Saint-Marc-de-l’Arc.
    1. Les nombreux automobilistes qui prennent l’autoroute en venant de l’est en direction d’Aix-en-Provence, quelques kilomètres après le péage de La Barque, peuvent apercevoir cette petite chapelle qui précède un court tunnel, sur la gauche. Au lieu-dit La Morée, en bordure de l’ancienne Nationale 7.
    2. 11e s.
    3. 15e s. Agrandissement.
    4. La chapelle est  entretenue par une très active association.
    5. La chapelle est soutenue par de puissants contreforts.
    6. Sur l’un des piliers de la nef unique, figure une inscription gravée.
  • Ruines de l’ancienne église paroissiale Notre-Dame-de-la-Rose.
    1. Appelée la « Vieille Eglise ».
    2. Dans l’enceinte de l’ancien castrum.

 

 

Célébrités liées à Meyreuil


 

 

  • Hairabedian (Henri). Meyreuil, 22 février 1931 – 16 décembre  2004. Joueur de football.
    1. Connu comme gardien de but de l’OGC Nice avec lequel il est vainqueur de la Coupe de France 1954.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.