Châteauneuf-du-Pape. Vigne et Village. © Pictures news – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

Châteauneuf-du-Pape à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 84230.
  • Habitants. Châteauneuvois, Châteauneuvoises ou Castel-Papaux, Castel-Papales.
  • Superficie. 25,85 km2.
  • Altitude.  20 m – 130 m.
  • Population. 2 1ç9 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  44° 03′ 25″  E  4° 49′ 55″Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune de Châteauneuf-du-Pape..

 

 

 

Situation de Châteauneuf-du-Pape (84)


 

 

 

 

Communes limitrophes ou proches de Châteauneuf-du-Pape

 

Accès à Châteauneuf-du-Pape

 

 

Distances de Châteauneuf-du-Pape

 

 

La Nature à Châteauneuf-du-Pape


 

 

Production agricole

 

 

A consommer avec modération © Verlinden

 

  • Vignoble.
    1. L’AOC  Châteauneuf-du-Pape est la seconde en importance après celle de Saint-Emilion.
    2. Le vignoble s’étend sur presque toute la commune et sur 4 autres communes limitrophes : Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues.
    3. Une vingtaine de châteaux et de domaines vinicoles des 17e s, 18e s. et 19e s. occupent le territoire.

 

Eau

 

  • Le Rhône borde le territoire.
  • Nombreuses fontaines sur la commune.

 

 

Histoire de Châteauneuf-du-Pape


 

 

Préhistoire

 

  • Ateliers de taille et de fabrication en silex.

 

Antiquité

 

  • 77. L’empereur Vespasien fait restaurer le cadastre des territoires autour d’Orange.
    1. L’objectif est de recenser les lots non distribués, propriétés de l’État romain, et qui semblent avoir été occupés indûment.
    2. Pour cela, les cadastres sont affichés dans la cité, colonie romaine.
    3. Le cadastre est composé de lignes parallèles espacées de 708 mètres qui se recoupent en formant des centuries de 50 hectares.
    4. Trois cadastres sont établis à Orange. Le cadastre C concerne Orange et le secteur sud de la cité.
    5. 1949. Trois exemplaires de cadastres ruraux, gravés dans le marbre, sont découverts.
    6. Ces cadastres romains sont les mieux conservés au monde.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1094. Castrum Novum est cité pour la première fois
    1. Castrum Novum signifie nouveau village fortifié et non pas Château Neuf.
    2. Le castrum s’oppose à villam, village ouvert.
    3. Castrum Novum deviendra Châteauneuf-Calcenier en raison des nombreux fours à chaux qui font la première réputation économique du village.
  • Fief du Saint Empire, Châteauneuf passe à l’évêché d’Avignon, puis au Saint-Siège.
  • Le pape Jean XXII est le véritable créateur de Châteauneuf.
    1. Alors que son prédécesseur Clément V a été un pape itinérant, Jean XXII décide de se fixer en Avignon.
    2. Jean XXII s’entoure de banquiers avisés et de vignerons de Cahors. Ces vignerons récupèrent, à Châteauneuf , d’anciennes parcelles laissées par les Templiers que le roi de France Philippe le Bel a chassé pour saisir leurs biens.
    3. Les vignerons de Cahors aident Jean XXII à poser les bases du vignoble de Châteauneuf.
    4. 1316 – 1333. Jean XXII fait construire à Châteauneuf une forteresse, résidence secondaire des papes d’Avignon.
  • 1344. Sous le pape Clément VI,  le premier terroir connu de Châteauneuf est répertorié. Il est  dit Vieille Vigne (aujourd’hui  Bois de la Vieille).
  • Le pape Innocent VI apprécie particulièrement le Châteauneuf, blanc ou rouge.
  • Le pape Clément VII  partage l’intérêt de ses prédécesseurs pour le Châteauneuf. Il rencontre cependant des difficultés avec Raymond de Turenne, neveu de Grégoire XI et fils de Guillaume III Roger de Beaufort. Il le menace même d’un siège dans sa résidence de Châteauneuf.
  • 1562. Les protestants de Montbrun détruisent le château.
  • 1748. Le vin du Château la Nerthe est exporté par les ports de Marseille et de Hambourg à un négociant de Brême.
  • 17721789. Le Châteauneuf  peut se prévaloir d’une clientèle exceptionnelle :
    1. L’abbé de Bayonne, auditeur de la Rote à Rome.
    2. Un seigneur de la Cour du roi de Saxe.
    3. Le duc de Crillon,
    4. Le maréchal de Tonnerre.
    5. Le duc d’Uzès.
    6. Le duc de Chevreuse.
    7. Le Chevalier de Sade.
    8. Le commandeur de Suffen.
    9. Le cardinal de Luynes.
    10. Le ministre Bertin.
    11. La cour de Louis XVI.
  • 1785. Première mise en bouteille du vin de Châteauneuf.
  • 1786. Le Châteauneuf est exporté aux Etats-Unis. Il est consommé à Boston.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1892. Le château est classé.
  • 1893. Le commandant Joseph Ducos, propriétaire du Château la Nerthe, engage sa fortune dans la lutte contre le phylloxéra qui dévaste le vignoble français.
    1. Il introduit les premiers des treize cépages :  cinsault, counoise, grenache, mourvèdre,  syrah, vaccarèse.
    2. Il fait changer le nom de la commune  de Châteauneuf-Calcernier en Châteauneuf-du-Pape.
  • 1894. Les vignerons de Châteauneuf-du-Pape créent le premier « Syndicat viticole ».
  • 1923. Le « Syndicat viticole » devient le Syndicat des propriétaires viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape.
    1. Le Syndicat vise  la reconnaissance de l’appellation d’origine Châteauneuf-du-Pape, sur les bases de la loi de 1919.
    2. Le baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié (1890-1967), propriétaire du Château Fortia, en est le premier président.
  • 1944. 18 août. La voie de chemin de fer ayant été coupée par la Résistance, 700 prisonniers du « Train fantôme » traversent à pied Châteauneuf en direction de Sorgues.
    1. Ils sont escortés par des soldats allemands.
    2. Des habitants de Châteauneuf-du-Pape donnent des denrées alimentaires aux prisonniers malgré l’interdiction des soldats allemands. Ils permettent aussi l’évasion d’une vingtaine de prisonniers.
  • 1944. Août. Pendant leur retraite, les soldats allemands achèvent la destruction du château.
  • 1954. La commune prend un arrêté municipal prohibant le survol, l’atterrissage et le décollage d’aéronefs, dits « soucoupes volantes » ou « cigares volants » sur le territoire communal.

 

 

Châteauneuf-du-Pape-Fotolia

Site villageois de caractère entouré de vignobles. © Pictures news – Fotolia.com. 

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Châteauneuf-du-Pape


 

 

 

Tour vestige du château.© Verlinden.

 

 

  • Château de Châteauneuf-du-Pape.
    1. Sur une colline, il domine le village et la vallée du Rhône.
    2. Ancienne résidence papale.
    3. 1316 – 1333. Construction par le pape Jean XXII.
    4. 1562. Les protestants de Montbrun détruisent le château.
    5. 1944. Les soldats allemands achèvent la destruction du château.
    6. Le château est réduit à l’état de vestiges avec le  reste d’un donjon carré de 1319.

 

 

Elégante fontaine d’eau au pays du vin © Verlinden.

 

 

  • Fontaine de Souspiron.
    1. 14e s.
  • Tour de Lhers.
    1. 12e s.

 

 

Monuments chrétiens de Châteauneuf-du-Pape


 

 

 

Châteauneuf-du-Pape. Clocher de l’église © Verlinden.

 

 

  • Eglise paroissiale de l’Assomption.
    1. 12e s. D’origine romane fortifiée.
    2. De sa fondation romane, elle conserve ses travées voûtées en plein cintre avec doubleaux et une tour de défense pourvue de meurtrières accolée à l’église.
    3. 1783. Agrandissement.
    4. 1853-1859. Nouvel agrandissement.
    5. Chaire en pierre de Velleron signée Laffitte.
    6. Statue du bienheureux Pierre-de-Luxembourg, saint -patron du village depuis 1892.
    7. Belle statue de la Vierge Marie.
    8. Jusqu’au18e s. des habitants de Châteauneuf reçoivent le privilège d’être inhumés dans l’église, près du chœur.
  • Chapelle romane Saint-Théodoric.
    1. 12e et 13e s. Classée.
    2. Le plus ancien monument de Châteauneuf.
    3. Placée à côté d’une source (La Font du Pape) de la Via Agrippa, entre Arles et Lyon.
    4. La chapelle marque le premier centre du village.
    5. La chapelle est dédicacée à saint Théodoric, prêtre d’Antioche martyrisé qui fut le saint Patron du Village jusqu’en 1892.
    6. Remarquables fresques murales (12e et 13 e s.) représentant les apôtres qui ornent le chœur.
    7. De nos jours, la chapelle accueille des expositions réputées.
  • Chapelle Saint-Pierre-de-Luxembourg.
    1. La chapelle se situe sur la Route d’Avignon, à l’endroit où Saint-Pierre-de-Luxembourg aurait eu sa vision du Christ alors qu’il se promenait.
    2. 1861. Style Classique.
    3. La chapelle est bâtie sur les vestiges d’une chapelle plus ancienne.
  • 7 oratoires.
    1. Les deux plus connus sont celui de Saint-Marc, en haut de l’avenue des Oliviers, et celui du Crucifix, route de Courthézon.

 

 

Musée de Châteauneuf-du-Pape


 

 

  • Musée des outils de vigneron du Père Anselme.

 

 

 

© Verlinden.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.