Plages de sable de Juan-Les-Pins © Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Juan-Les-Pins à visiter


 

 

 

 

 

  • Capitale internationale d’une vie mondaine, nocturne, estivale avec ses palaces, ses plages privées et ses fêtes.

 

 

Situation et accès de Juan-les-Pins


 

 

 

Accès

 

  • Depuis Golfe-Juan. Avenue des Frères Roustan, le long du littoral et de la voie ferrée.
  • Depuis le centre d’Antibes. Boulevard Raymond Poincaré.
  • Superbe promenade en voiture, 2 roues et même à pied depuis Antibes centre par le tour du Cap d’Antibes : 
    1. Boulevard de Bacon – Boulevard de la Garoupe – Boulevard J.-F. Kennedy – Boulevard Maréchal Juin.
  • Port Gallice.
    1. 2ème port d’Antibes-Juan-les-Pins.
  • Gare ferroviaire de Juan-Les-Pins.
    1. 2 Avenue de l’Estérel.

 

 

La Nature à Juan-les-Pins


 

 

Superbe littoral de plages de sable

 

 

Plages d’Antibes-Juan-Les-Pinss © stockhouse – Fotolia.com

 

 

© Pierre-Jean Durieu – Christian Musat – Fotolia.com

 

© Fabio Lotti – Fotolia.com – Clarionz Pixabay.com

 

Ski Nautique, l’autre symbole de Juan-Les-Pins  © sandid –  Pixabay.com.

 

  • Eté comme hiver, les plages de sable offrent des lieux de loisirs et de promenade.
  • Ces plages légendaires ont vu naître le ski nautique.

 

 

Espaces verts et jardins

 

  • Pinède Gould avec ses pins centenaires.
    1. Haut-lieu du Jazz mondial.
  • Jardin Thuret. Boulevard du Cap.Dans le Cap d’Antibes, à proximité de Juan.

 

 

Histoire de Juan-Les-Pins


 

 

 

  • 154 av. J.-C. Un trophée est élevé pour célébrer le première victoire romaine remportée dans la plaine voisine.
    1. Les débris de ce Trophée forment un arc placé dans la Pinède, parc du Casino.
  • 1882. Création de la station balnéaire de Juan-Les-Pins.
    1. L’écrivain américain Dos Passos est l’une des premières célébrités de la station.
  • 1920. Développement accéléré de la station balnéaire sous l’impulsion de Frank Jay Gould et d’Edouard Baudoin.
    1. 1925. Gould fait construire l’Hôtel le Provençal (10 étages, 290 chambres) afin de loger les futurs clients du nouveau Casino.
      1. 1927. 25 juin. Inauguration du Provençal.
    2. 1927. Edouard Baudoin, Conseiller Général des Alpes-Maritimes et l’un des promoteurs de Deauville, fait construire le Casino de Juan-les-Pins.
  • Fin des années 1920.
    1. Années Folles.
    2. Bains de soleil, mode, jazz, tennis… participent au style de vie de la station.
    3. Le Ski Nautique poursuit sont évolution sur la Côte d’Azur, plus particulièrement à CannesGolfe-Juan et Juan-les-Pins.
      1. 1930. Léo Roman est le promoteur du ski nautique à Juan-Les-Pins.
    4. Les Américains apportent à Juan-les-Pins un nouveau style de vie qui séduit vite les jeunes Européens.
      1. Décontraction.
      2. Bains de soleil.
      3. Jazz.
      4. Art Déco.
      5. Sport Automobile.
        1. 19311938. L’AC Antibes organise le Rallye international de régularité Paris-Antibes-Juan-les-Pins,
          1. Le Critérium Paris-Nice dit Paris-Nice (1898), Le Rallye Monte-Carlo (1911), Le Grand Prix de Monaco (1929) sont alors en pleine ascension.
          2. 1932Robert Guyot l’emporte sur une Primastella Renault.
          3. 1933. L’industriel Henri Perrier est vainqueur sous le pseudo de Quinault.
          4. 1934. Le vainqueur est Puinault.
          5. 1935Marcel Pagniez l’emporte sur Ford.
          6. 1938. Victoire du Dr. Quercy sur Peugeot 402.
      6. Célébrités : Douglas Fairbanks, Ernest Hemingway, Frank Jay Gould, Zelda, F. Scott Fitzgerald, John Dos Passos…
  • Après 1945. Juan-les-Pins retrouve ses airs de fête avec notamment le Jazz.
  • 1951. Juan-les-Pins devient la Nouvelle-Orléans Européenne.
    1. Sidney Bechet, le grand jazzman populaire,  se marie sur place lors d’une journée complètement folle.
    2. Le jour même Sidney Bechet crée et joue pour la première fois à la clarinette son célèbre Dans les rues d’Antibes / In the Streets of Antibes.

 

 

Juan capitale du Jazz © oovstudio – Pixabay.com

 

 

  • estival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins.
    1. Jacques Souplet et Jacques Hébey, aidés par la municipalité, créent le 1er Festival de Jazz d’Europe.
    2. Les meilleurs artistes et orchestres s’y produisent.
    3. La scène en plein air est nommée Pinède Gould.
    4. Le Festival s’est élargi  : reggae, electro, variétés, humour, funk, rock…
    5. Comme sur Hollywood Boulevard à Los Angeles, ou sur le parvis du Festival du Cinéma, à Cannes, des empreintes de 45 artistes de renommée internationale sont moulées dans de la céramique de Vallauris, ateliers Roger Capron.
      1. Un peu abîmées, elles sont visibles en bordure de la Pinède.
      2. Ray Charles, Sonny Rollins, Oscar Peterson, Roy Haynes, George Benson, Keith Jarrett, Elvin Jones, Michel Petrucciani, Claude Nougaro…
  • Juan-les-Pins est jumelée avec La Nouvelles-Orléans (USA).
  • Années 1970. Importante activité nocturne.
    1. La boîte de nuit Whisky à Gogo (devenue New York Club) voit s e succéder des DJs  qui deviendront célèbres : Thierry Ardisson, Julien Lepers, Nagui
    2. Le Pam-Pam anime des soirées d’été avec de la danse et de la musique brésilienne…
  • Années 2000. Le Festival s’éloigne du Jazz en intégrant RockFunk

 

 

Places, monuments hauts-lieux à Juan-les-Pins


 

 

Juan-les-Pins est réputée pour sa vie Nocturne

 

  • Casino Partouche.
  • Garden Beach Hôtel.
  • Avenue Guy de Maupassant.
  • Discothèque New York Club.
    1. Ancien Whisky à Gogo dont les DJs des années 70 sont connus : Thierry Ardisson, Julien Lepers, Nagui.
  • Discothèque Voom Voom. Boulevard de La Pinède.
  • Bar Le Crystal.
  • Le Pam-Pam. Boulevard Wilson. Rhumerie, bar à cocktails, glacier…et ses soirées brésiliennes.

 

 

Monuments et établissements remarquables

 

  • Château de Juan-Les-Pins.
    1. En surplomb du port.
    2. Lieu de séjour de Rudolf Valentino, l’Amant du Monde.
  • Villa La Vigie.
    1. 1912. Construction.
    2. Rachetée par Frank-Jay Gould, bâtisseur du Provençal.
      1. Son épouse y reçoit : Chaplin, Cocteau, Gide, Estée Lauder, Martin du Gard, Paulhan…
  • Villa Saint-Louis.
    1. Point de chute des Fitzgerald dans les années 20.
    2. 1929. La villa devient Palace.
  • Les Belles Rives.
    1. 33 Boulevard Edouard Baudouin.
    2. Mobilier de bois rare des années 1930.
    3. Accueille Joséphine Baker, Miles Davis, Ramon Novarro, Picasso, Gérard Philippe, Edith Piaf, Umberto d’Italie,…
  • Le Provençal.
    1. 22 Boulevard Edouard Baudouin.
    2. Edifié par Frank-Jay Gould dans un style Art Déco.
    3. L’un des hôtels les plus élégants d’Europe à son époque.
    4. Fréquenté par le gotha du Monde.
    5. Longtemps abandonné, l’hôtel est l’objet d’une profonde transformation.
    6. Le Provençal Beach reste une plage de référence.
  • Le Juana.
    1. 19 Avenue George Gallice.
    2. 1931. Construction sur les plans de l’architecte Dikansky.
    3. Façade Classée Monument Historique.
    4. Fleuron de l’hôtellerie juanaise.
  • La Promenade du Soleil.
    1. Sculpture La Baigneuse de Grebel, les pieds dans l’eau d’un bassin.
  • Eden Beach Casino.
  • Palais des Congrès Antibes.
    1. 60 Chemin des Sables.

 

 

 

Monuments Religieux à Juan-les-Pins


 

 

  • Église Jeanne d’Arc.
  • Église Notre-Dame de la Pinède.
  • Synagogue. Chemin des sables

 

 

Célébrités liées à Juan-Les-Pins


 

 

© Antonio Salgueiro – Pixabay.com

 

 

  • La liste des célébrités liées à Juan-Les-Pins ne peut être qu’indicative tant elle est riche.
  • Ardisson (Thierry).  6 juin 1949. Animateur. Publicitaire. Producteur de Cinéma et de Télévision. Français. DJ à 17 ans à Juan-les-Pins au Whisky à Gogo.
  • Baudoin (Edouard). Contemporain de Gould. Conseiller Général des Alpes-Maritimes et l’un des promoteurs de Deauville. Promoteur de Juan-les-Pins où il fait construire le Casino.
  • Bechet (Sidney). 1897 Garches, 1959. Clarinettiste, saxophoniste et compositeur de Jazz.Musicien. Jazzman.
  • Benson (Georges). 1943. Guitariste. Chanteur. Compositeur de Jazz. Américain.
  • Charles (Ray). 19302004. Chanteur. Compositeur. Arrangeur. Pianiste.
  • Deedee (Chikidee).  Vacances à Juan.
  • Dos Passos (John) . 1896 1970. Ecrivain américain.
  • Fairbanks (Douglas). 18831939. Acteur. Réalisateur. Scénariste. Américain.
  • Gould (Frank Jay). 1877Juan-les-Pins, 1er avril 1956. Philanthrope et Homme d’affaires américain. Promoteur de Juan-les-Pins.
  • Guillo (Dominique). Comédien, metteur en scène et producteur français né à Aubenas.
  • Harvey (Lilian). Décédée à Juan-les-Pins.
  • Haynes (Roy). 1925. Batteur de Jazz. Américain.
  • Hemingway (Ernest). 18991961. Ecrivain américain.
  • Hudnut (Richard). Philadelphie 2 juin 1855Juan-les-Pins 30 octobre 1928. Entrepreneur américain. Créateur d’une importante maison de parfum et de cosmétiques.
  • Jarrett (Keith). 1945. Pianiste. Organiste. Claveciniste. Saxophoniste. Flûtiste. Percussionniste. Compositeur. Chef d’orchestre. Américain.
  • Jones (Elvin). 19272004. Batteur de Jazz. Américain.
  • Lepers (Julien). Paris, 12 août 1949. DJ Whisky à Gogo dans les années 70.
  • Luter (Claude). 23 juillet 1923 – 6 octobre 2006. Clarinettiste, saxophoniste soprano et chef d’orchestre de Jazz.
    1. Avec Sidney Béchet, Claude Luter crée le Carrefour de la Joie, ancêtre du prestigieux Festival de jazz.
  • Milton (Georges).  Décédé à Juan-les-Pins. Acteur de Music-hall et de cinéma. Chanteur. Artiste de cirque.
  • Nagui. Alexandrie (Egypte). 14 novembre 1961 . Il crée à Cannes Radio Galère en 1980. puis devient un court moment DJ à Juan-les-Pins au Whisky à Gogo.
  • Nougaro (Claude). Toulouse, 9 septembre 1929 Toulouse 4 mars 2004. Auteur. Compositeur. Interprète. Poète. Français.
  • Peterson (Oscar). 19252007. Pianiste. Compositeur de Jazz. Canadien.
  • Petrucciani (Michel). Orange (Vaucluse) 27 décembre 1962New York 6 janvier 1999. Pianiste. Compositeur de Jazz. Français.
  • Porter (Cole). 1891 – 1964. Compositeur et parolier américain. Réside à Juan-Les-Pins dès 1922. Il y reçoit Fitzgerald, Murphy, Dos Passos, Hemingway
  • Rollins (Sonny). 1930. Saxophoniste. Compositeur de Jazz.
  • Scott Fitzgzerald. (Francis). 18961940. Ecrivain américain.
  • Valentino (Rudolph).

 

 

Articles liés à Juan-Les-Pins à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.