© Fotolia.com

Provence 7

Litchi ou Letchi en Provence

 

 

 

 

 

 

 

Le litchi, letchi ou lychée est originaire d’Extrême-Orient où il est cultivé pour son bois et son fruit. L’enveloppe rose contient une pulpe blanche gorgée d’un suc savoureux.

 

Quel lien entre le Litchi et la Provence ?

 

 

  • Les liens entre la Provence et ce fruit exotique sont en fait nombreux puisque la Provence est , en France, un territoire qui consomme beaucoup de Litchis.
  • Marseille est la porte d’entrée maritime et aérienne des litchis en France.
  1. Marseille doit cette position de porte d’entrée aux liens étroits qui relient la Provence avec la Réunion, la Nouvelle Calédonie, Madagascar, l’île Maurice…
  2. Ces liens remontent à plusieurs décennies voire, souvent, plusieurs siècles.

 

 

La consommation de litchis en Provence

 

 

  • La consommation par les restaurants et les circuits de distribution exotiques – chinois, indochinois et insulaires… – est évidemment importante.
  • La consommation va désormais bien au-delà avec les particuliers à domicile et des litchis transformés..

 

 

Litchis frais

 

 

  • Les litchis sont consommés crus.
  1. La production de litchis dans leurs pays d’origine se fait pendant l’été de l’hémisphère sud correspond à notre hiver.
  2. C’est pourquoi les litchis arrivent en Provence en décembre et janvier et qu’ils se trouvent désormais associés aux fêtes de Noël et du Nouvel An.
  • Les meilleurs fruits sont cueillis à maturité et voyagent en avion.
  1. La majorité des litchis sont cueillis encore verts et arrivent par bateau.
  • Les litchis peuvent être congelés.
  • Les litchis crus peuvent accompagner des salades auxquelles ils apportent la fraîcheur de leur jus savoureux.
  • Cuits, les litchis sont servis en pâtisserie ou en accompagnement de viandes.

 

 

Litchis préparés

 

 

  • Les litchis sont de plus en plus consommés en conserves, au sirop.
  • Les litchis entrent également dans des préparations variées
  1. Confitures.
  2. Jus de fruits. Seul et surtout en mélange.
  3. Miels à saveur douce et parfumée. L’arbre à litchi est réputé fortement mellifère.
  4. Rhums. Des pulpes de litchj sont macérées dans le rhum.
  5. Sorbets.
  6. Thés glacés servis en canettes.

… et même en bière, notamment à La Réunion, et en vin, comme en Chine.

 

 

Les litchis tissent de liens entre la Provence et l’Outre-Mer

 

 

Les échanges entre la Provence et plusieurs territoires producteurs de litchis se sont tissés depuis des siècles.

 

 

  • L’Ile de la Réunion. Région d’Outre-Mer  (DROM) de l’Océan Indien, est en relation avec la métropole depuis 1642.
  • L’Ile Maurice. Etat de l’Océan Indien, en relation avec la France depuis 1715.
  • La Nouvelle-Calédonie. Collectivité sui generis française, est en relation avec la France métropolitaine depuis 1788 (La Pérouse) et surtout 1793 (le provençal Antoine Bruny d’Entrecasteaux.
  1. Antoine Bruny d’Entrecasteaux part en 1791 à la demande de Louis XVI pour retrouver La Pérouse.
  2. Il reconnaît la côte ouest de la Grande Terre. 
  3. La Nouvelle-Calédonie est réputée pour ses litchis de l’Houaïlou.
  •  Madagascar, Etat de l’océan Indien, ancienne colonie française en relation avec la France depuis le 19e s.
  1. La Grande Ile est le principal fournisseur de l’Europe en litchis.

Commerce du litchi

 

 

Marseille est la plate-forme principale pour les litchis en Europe.

 

  • Le marché européen est majoritairement approvisionné par Madagascar (90%).
  • Les litchis arrivent massivement (95%) par voie maritime. Le reste (5%) est transporté par avion.

 

Histoire du litchi

 

 

  • 111 av. J.-C. Première mention du litchi dans les registres de l’empereur chinois Han Wudi.
  • 6e s. Le litchi est mentionné comme étant le fruit préféré de Yang Guifei, la favorite de l’empereur Tang Xuanzong.
  • 1656. Le missionnaire jésuite polonais Michal Boym (v. 16121659) donne la première description occidentale du litchi, il précise qu’il existe  une consommation de vin de litchi en Chine.
  • 1764. Pierre Poivre et Joseph-François Charpentier de Cossigny de Palma introduisent le litchi à la Réunion.
  • Le naturaliste et explorateur lyonnais Pierre Sommerat (17481814) décrit le litchi après son voyage en Chine et en Asie du sud-est.

 

 

Litchi : l’arbre et le fruit

 

 

  • Le litchi est un arbre de taille moyenne (15 à 20 m).
  • Le feuillage est dense et bien couvrant.
  • Les folioles, toujours en nombre pair, sont de deux à huit par branche.
  • Le fruit est de forme sphérique et mesure 3 à 4 cm de diamètre. Il peut avoir la forme d’un cœur.
  • Les fruits se présentent en grappes pendantes.
  • Le fruit est enveloppé d’une coque de couleur rouge ou rose qui peut foncer assez vite sans que cela n’affecte la saveur, ni la qualité du fruit.
  • Le fruit, à proprement parler, est de couleur blanc, vitreux.
  • Sa saveur est sucrée et parfumée.
  • Le litchi est riche en vitamine C.

 

 

Mots Clés : ,
.