Montage sur base © Fotolia.com

 

 

Provence 7

Production de Fleurs en Provence

 

 

 

 

 

 

La filière économique « Fleurs » est particulièrement développée en Provence.

 

 

 

 

 

Production de Fleurs dans le Monde et en Provence

 

 

La production de fleurs coupée est en forte croissance dans le Monde

 

  • Les Pays-Bas, l’Amérique centrale (Equateur, Mexique…) et du sud (Bolivie, Chili, Colombie, Pérou, Bolivie…), l’Afrique  (Éthiopie, Kenya, Madagascar, Tanzanie, Ouganda…) sont les gros producteurs.
  • La Chine et l’Inde deviennent des acteurs majeurs.
    1. Les principaux producteurs utilisent les moyens de transports les plus modernes, notamment l’avion, pour acheminer leurs fleurs vers les sites de consommation.

 

 

La Provence doit se spécialiser sur des « niches »

 

  • Fleurs, plantes et plants de pépinières sont « enracinés » dans le patrimoine provençal depuis la nuit des temps.
  • La concurrence internationale impose de se spécialiser sur des « niches » : anémones, gerberas, renoncules…
  • La localisation en Provence est devenue problématique par l’explosion des coûts (énergie, main d’œuvre), la concurrence forte sur le foncier, les normes environnementales (engrais et pesticides).
  • Ce marché fonctionne toutefois sur des phénomènes de mode (couleurs, formes) ce qui implique créations et innovations.
    1. Sur la rose, par exemple, la rose noire ou la rose bleue, la rose sans épines, la rose qui ne fane pas.
    2. La recherche agronomique et la recherche techniques comptent de plus en plus.
      1. Ex. culture hors-sol sur tapis roulant et avec apports nutritifs.
    3. Le marketing (nouveautés, services, packagings, communication…) prend une importance particulière.
    4. Les questions autour de l’utilisation ou non de la manipulation génétique (résistance, longévité…) sont ouvertes.

 

 

Production florale de la Provence

 

Part dans les ventes. Source PACA.

 

  • Fleurs coupées. 385 millions de tiges. 
    1. Environ 40% des ventes du secteur dont 85% vers les marchés de gros.
  • Plants de pépinières. Feuillages coupés 61 millions de tiges.
    1. Environ 22%. des ventes du secteur.
  • Plantes en pots et à massifs. Plantes en pots fleuries 16 millions de tiges, plantes vertes en pot 4 millions de tiges plantes à massif 26 millions de tiges, plantes vivaces 5 millions.
  • La Provence se distingue aussi par ses productions de lavande et de lavandin (majoritaire car plus rustique et homogène).
    1. 890 tonnes d’essence (en 2002).
    2.  2/3 de la production nationale.

 

Pôle Alpes-de-Haute Provence (04) et Hautes-Alpes (05)

 

 

Pôle Alpes-Maritimes (06)

 

 Les Fleurs d’exception de Grasse

 

Une association de producteurs de plantes à parfum qui pratiquent une production soucieuse de l’environnement.

 

  • Le Jasmin.
  • La Rose Centifolia.
  • La Fleur d’Oranger.
  • La Tubéreuse Polianthes Tuberosa.
  • La Violette Victoria Odorata.
  • Le Lys de la Madone.
  • L’Iris Pallida.
  • Le Géranium Rosat
  • Des  plantes à parfums dites « sauvages » :  mimosa, narcisse poeticus, narcisse jonquille du Tanneron, narcisse tazetta, genêt, lavande finecoronille…
  • Des plantes aromatiques et médicinales  : thym, sarriette serpolet, marjolaine, buis

 

Pôles Bouches-du-Rhône (13), Varois (83) et Vauclusien (84)

 

  • Le Crocus, pour lui-même ou pour le safran, connaît une certaine vigueur en Provence.

 

 

Industrie de la fleur en Provence

 

 

  • Dans ce secteur, la Provence occupe une position forte avec deux grand pôles :

 

 

Le pôle grassois dans les Alpes-Maritimes (06)

 

  • La filière arômes et parfums fait la réputation de Grasse.
    1. Le pôle grassois représente 10 % du chiffre d’affaires mondial de la filière et 50 % du chiffre d’affaires national.
    2. Grasse constitue avec d’autres zones des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes un pôle de compétitivité national labellisé en juillet 2005 intitulé P.A.S.S. (Parfums-Arômes-Senteurs-Saveurs).
  • Le pôle parfums emploie 3.500 salariés directement et plus de 10.000 indirectement, des taux qui augmentent de 3 à 4 % par an.
  • Principaux acteurs :
    1. Robertet (Parfums et arômes)
    2. Tournaire (Emballages et équipements en aluminium pour la parfumerie)
    3. Expressions parfumées (Parfums)
    4. Orgasynth Industries (Produits de synthèse pour la parfumerie).
    5. Laboratoire Monique Rémy (Matières premières pour la Parfumerie).

 

 

L’Occitane

 

  • L’Occitane est une entreprise leader au plan international.
    1. 1976. Création par Olivier Baussan.
    2. Important pôle de transformation de Manosque à partir des zones de production des Alpes-de-Haute-Provence (05).
    3. Recherche et production de produits cosmétiques naturels utilisant les principes de l’aromathérapie et de la phytothérapie.
    4. Distribution et vente.

 

 

Distribution de la fleur en Provence

 

 

  • Le plus grand importateur-distributeur du monde est Flora Holland (Pays-Bas, 19 millions de fleurs par jour).

 

Les tendances du marché

 

  • Le marché est à la fois mondial et de proximité.

 

Les professionnels de l’international sont  multiples

 

  • Les transitaires.
  • Les livreurs. Ils assurent le transport entre fermes et aéroports, puis entre aéroports et distribution.
  • Les distributeurs de toutes tailles dans les pays d’arrivée :
    1. Grossistes
    2. Grande distribution
    3. Fleuristes indépendants ou en réseaux.

 

La proximité implique des circuits courts avec le minimum d’intermédiaires

 

  • Cette organisation est bien adaptée à la Provence.
    1. Vente directe au consommateur.
    2. Vente directe aux détaillants :  vendeurs sur les marchés, fleuristes ou grandes surfaces…
    3. Internet.

 

 

 

 

    

 

    

 

©  Mee Ting – ukromka –  emmi – Zoltán Futó – matka_Wariatka – Fotolia.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.