Eglise Sainte-Marie-Madeleine © Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

Contes à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06390.
  • Habitants. Contois.
  • Superficie. 19,47 km2.
  • Altitude. 123 m – 642 m.
  • Population. 7 279 habitants.
  • Coordonnées. Cliquer sur le texte-lien pour afficher la carte de Contes N  43° 48′ 46″  E  7° 18′ 52″

 

 

Situation de Contes (06)


 

 

Communes limitrophes de Contes

 

 

 

Accès à Contes

 

  • RD 15. Vers Drap et Nice, au sud, et vers Bendejun, au nord.
  • RD 615. Vers Berre-les-Alpes, au nord, ouest.
  • RD 715. La route relie la RD 15 au village de Contes.

 

 

Distances de Contes

 

 

 

La Nature à Contes


 

 

La nature est dominante avec deux tiers d’espaces naturels et de cultures.

 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de moyen relief dominé par des sommets :
    1. Mont Macaron800 m. Au sud.
    2. Mont Férion. 1 400 m, au nord.
  • 3 vallées traversent le territoire.
    1. Le Paillon de Contes, à l’ouest.
    2. Le ruisseau de la Vernéa., au centre.
    3. Le ruisseau de La Garde, à l’est.
  • Les vallons encadrent 2 lignes de crêtes.
  • Petit relief à l’ouest qui porte le bourg.
  • Sol de la commune riche en marne (roche argilo-calcaire) à l’origine de la fabrication de chaux.

 

 

Rivières, eau

 

  • Paillon de Contes.
  • Ruisseau de la Vernéa.
  • Rio de La Garde.

 

 

Forêts, arbres

 

Mimosa en fleur © Fotolia.com

 

 

  • Collines boisées.
  • Pins.
  • Mimosas.
    1. Magnifiques mimosas sur la route de Berre.
  • Oliviers.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Culture de l’olivier.
    1. Activité traditionnelle de la commune.
    2. Contes fait partie du territoire concerné par l’appellation d’origine contrôlée « Olive de Nice ».
  • Cultures maraîchères.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.
  • Cyclisme.

 

 

Histoire de Contes


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Castellaras ligure.
  • 1er s. Site occupé par les Cuntini.
  • 2e s. Une inscription romaine fait mention de Vicus Continus.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Protégée par ses remparts dont il ne reste que des vestiges, l’ histoire de Contes est relativement calme.
  • L’histoire de Contes est parfois empreinte d’humour comme ce titre de comtesse qu’elle s’attribue en 1700 ou ce procès intenté en 1508… contre des chenilles qui envahissent son territoire.

 

 

  • 1057. Contenes est cité.
  • 12e s. Après la création du comté de Provence, Contes appartient à la viguerie de Nice.
  • 14e s. Geoffroy Torcati, originaire de Nice et Juge de Vintimille (1323 – 1324 et 1327) est co-seigneur de Contes.
    1. Sa part de seigneurie pourrait lui venir de son mariage avec Aicarda, fille de Pierre de Châteauneuf.
  • 1471. La commune acquiert des droits seigneuriaux.
  • 1482. Contes ne se reconnaît comme suzerain que le duc de Savoie.
  • 1508. Etonnant procès intenté contre les chenilles qui envahissent le territoire.
  • 1700. La commune confirme sa seigneurie avec l’étonnant titre de Duchesse

 

 

Période contemporaine

 

  • Importante industrie de la chaux et du ciment.
    1. Le sol de la commune a favorisé ces activités très anciennes.
      1. Le sol riche en marnes a permis aux Comtois de fabriquer de la chaux destinée à leurs maisons et à leurs bergeries.
      2. Des fours de campagne / fournas se trouvaient dans plusieurs  coins de la commune.
    2. 2ème moitié du 19e s. L’exploitation industrielle des pierres à chaux commence à Contes.
      1. 1867. Une Société des chaux et ciments installe une usine de traitement des terres sur un grand terrain du quartier Pincalvin.
      2. L’unité de production change plusieurs fois de nom : Usine des carrières à chaux hydraulique des Mouchettes,  Société anonyme des chaux et ciments de Contes-les-Pins.
      3. 1884.  200 ouvriers travaillent autour de 2 fours à chaux de 8 m de hauteur.
      4. 1900. L’énergie électrique remplace les machines à vapeur.
      5. 1904. L’entreprise de Chaux et Ciments des frères Pavin de Lafarge rachète l’usine de Contes.
    3. 20e s. Avec l’industrie, se développent des moyens de transport comme la ligne tramway Nice-Contes.
    4. 1908. 25 fours fonctionnent : 19 pour la chaux et 6 pour le ciment Portland.
    5. 1914. Environ 300 salariés travaillent sur le site.
  • Création de la Zone d’Activité Economique par M. Lisandro Ceraglioni.
    1. Importante activité de menuiserie crée par M Lisandro Ceraglioni, développée par son fils Benoit en 1972.
  • 2006. Une exposition commémore un siècle d’histoire commune entre Contes et Lafarge.
  • Fort développement démographique en « banlieue » proche de Nice.
    1. 1946. 2003 habitants.
    2. 1975. 4 123 habitants.
    3. 2013. 7 279 habitants.

 

 

Village et Monuments de Contes


 

 

Charmant village allongé sur un éperon rocheux avec 3 hameaux :Sclos, la Vernéa, et la Pointe.

 

 

  • Site du bourg dominant la vallée.
    1. Belle vue depuis l’esplanade.
  • Vestiges médiévaux.
    1. Enceinte, chemin de ronde, poterne.
    2. Partie du château conservée dans une propriété privée.
  • Moulin à fer avec sa forge du 13e s.
    1. Etablis le long du Paillon-de-Contes.
    2. Vieux outils et cuisine contoise du 19e s.
  • Moulin à huile.
    1. Voisin du moulin à fer.
    2. 18e s. Presse en bois avec cabestan.
    3. Transformé en Musée des Arts et Traditions populaires.
  • Fontaine Renaissance.
    1. Située devant l’église.
    2. 1587. 2 vasques ornées de têtes léonines.
  • Pont de Ramourian.
  • Hameau de Sclos-de-Contes.
    1. Perché sur un promontoire. entouré d’oliviers.
    2. Beau site de la chapelle Sainte-Hélène sur un promontoire, au milieu des arbres.
  • Hameau de la Pointe-de-Contes.
    1. A la rencontre du Paillon et du Rio de la Garde.
    2. Relais de la Route du Sel, au Moyen-Âge.
  • Hameau de la Vernéa.
    1. Le nom de Vernéa désigne l’aulne (verne).
    2. Quelques maison,s anciennes vers l’église.
    3. Moulin sur le ruisseau de la Vernéa.

 

 

Monuments chrétiens de Contes


 

 

 

contes-eglise-pv contes-eglise-2-pv

Eglise Sainte-Marie-Madeleine © Verlinden

 

 

  • Eglise Sainte-Marie-Madeleine.
    1. Fin 16e s.
    2. Classée au Monuments Historiques.
    3. 1575. Portail.
    4. Clocher carré coiffé d’une toiture pyramidale de forme octogonale.
    5. 3 nefs très décorées.
    6. 16e s. Retable de Marie-Madeleine avec prédelle, attribué à François Bréa.
    7. 17e s. Retable du Rosaire en noyer sculpté et doré.
    8. Orfèvrerie et ornements sacerdotaux des 16e s. et 18e s.
    9. Bénitier orné d’une Croix de Malte.
  • Eglise de la Vernéa.
    1. Belle façade curviligne.
    2. Dôme en forme de cloche.
    3. Clocher flanqué.

 

 

contes-chapelle-pv

Chapelle © Verlinden.

 

 

 

  • Chapelle Saint-Roch.
    1. 16e s.
    2. 1953. Restauration.
  • Chapelle Saint-Joseph ou des Pénitents.
    1. 16e s 19e s.
    2. Clocheton flanqué, couvert de tuiles vernissées polychromes.
    3. A l’intérieur, mobilier de Pénitents.
  • Chapelle Saint-Martin, ancienne Chapelle des Pénitents-Noirs.
    1. Rare effigie de Notre-Dame-de-la-Ceinture qui est célébrée en septembre.
  • Chapelle Sainte-Hélène.
    1. Dans le hameau de Sclos-de-Contes.
    2. 17e s.
    3. Cul-de-four.
    4. Clocher à toiture dite en poivrière couverte de tuiles vernissées.
  • Chapelle rurale Sainte-Anne.
    1. A l’ouest du village.

 

 

Célébrités liées à Contes


 

 

  •  Carles (Roger). Homme politique.
    1. Maire et conseiller général de Contes.
    2. 1971. Conseiller général.
    3. 19771996. Maire de Contes.
  • Delserre (Maurice). Contes, 1881Nice, 1936. Architecte.
  • Freinet (Célestin). Gars (Alpes-Maritimes)  . Pédagogue.
    1. 17 janvier 1919 – 17 février 1919. 1er poste de remplaçant d’instituteur à Contes où il loge à l’hôtel Sélect pension de famille.
  • Giannotti (Pierre). Contes, 19101986. Chanteur.
    1. Ténor à l’Opéra et à l’Opéra-Comique.
  • Vernay (Annie).  Genève (Suisse), 1921Buenos-Aires (Argentine) 1940. Actrice française des années 30.
    1. 1932. Sa famille achète une propriété à Sclos-de-Contes.
    2. Maurice Chevalier remarque Annie Vernay lors d’une manifestation à Juan-les-Pins.
    3. Annie Vernay tourne 7 films en France, notamment La Princesse Tarakanova en 1937 et Le Roman de Werther en 1938.
    4. Avec un contrat avec Hollywood, Annie Vernay par pour la Californie avec un détour par l’Amérique du Sud.
    5. A son arrivée à Buenos Aires, Annie Vernay est victime de la typhoïde et du typhus.
    6. A 20 ans, meurt ainsi une actrice promise à une très grande carrière qui sera surnommée L’Étoile filante du cinéma français.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Contes


 

 

 

Articles liés à Contes à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.