Villa Kérylos photographiée depuis la villa Ephrussi. © Patrick Verlinden.

 

Provence 7

Villa Kérylos à visiter (06)

 

La villa  est construite par l’archéologue, spécialiste de l’époque hellénistique, Théodore Reinach (1860-1928).

L’idée de départ est de reconstruire une luxueuse maison de Délos en intégrant tous les éléments de confort disponibles au début du 20e s.

Le nom Kérylos vient du grec ancien κηρύλος signifiant hirondelle de mer et qui désignerait des poissons volants encore présents au début du 20e s. en Méditerranée.

Transformée en musée géré par Culturespaces, la Villa est ouverte au public. Des manifestations y sont organisées entre février et septembre.

 

Localisation de la villa Kérylos

 

  • Beaulieu-sur-Mer (06) entre Nice et Monaco.
  • Impasse Gustave Eiffel.
  • Sur un promontoire rocheux surplombant la mer Méditerranée.

 

Histoire de la Villa Kérylos

 

  • 1902-1908. Dates de la construction. Le coût est estimé à 9 millions de francs-or. le financement  est largement assuré par Fanny Kahn, épouse de Théodore Reinach, nièce de Charles Ephrussi et petite cousine de Maurice Ephrussi marié à la baronne Béatrice de Rothschild qui s’est fait bâtir l’immense maison du Cap Ferrat.
  • 1928. La Vlla Kérylos est léguée à l’Institut de France.
  • 2ème Guerre Mondiale. Le domicile parisien des héritiers Reinach est perquisitionné par la Gestapo qui confisque la bibliothèque et les tableaux. Les documents d’archives de la construction de la Villa Kérylos sont alors dispersés.
  • 1966. 15 septembre. La villa est classée aux Monuments Historiques.

 

Architecture, mobilier et décoration de la Villa Kérylos

 

  • Architecte. Emmanuel Pontremoli.
  • Style. Grecque antique des 2e et 1er s. av. J.-C.
  • Matériaux les plus précieux utilisés : marbre de Carrare, albâtre, bois exotiques, citronnier.
  • L’entrée ou loge du portier (Thyrôreion).
  1. La formule grecque Xaipe (Réjouis-toi, tu es le bienvenu) qui est aussi le mot écrit le plus ancien trouvé sur le sol français (mosaïque grecque de Marseille) accueille le visiteur.  Elle est inscrite au sol. Xaipe est à rapprocher du Ave (je te salue) romain qui signifie « je t’accueille en moi » qui prend tout son sens dans l’Annonce faite à Marie (Ave Maria).
  2. Une mosaïque alexandrine du 2e s. av. J.-C. figure les symboles de la famille : un coq, une poule et ses poussins.
  3. Sur les côtés, sont représentés les génies protecteurs du foyer : le serpent et un sphinx en bronze.
  • L’avant-cour (Proauleion) prolongement de l’entrée.
  1. Une reproduction du Sophocle du Latran est une invitation à la réflexion et à la culture. On sait toutefois aujourd’hui que cette identification à Sophocle est erronée.
  • Le peristyle.
  1. L’entrée de la lumière naturelle éblouit.
  2. Les douze colonnes de marbre blanc de Carrare formant un beau carré mettent en scène la blancheur.
  3. Les fresques figurant sur les murs présentent des épisodes de la mythologie grecque. Elles sont peintes par Gustave-Louis Jaulmes et Adrien Karbowsky. Paul-Jean-Baptiste Gasq est l’auteur des stucs.
  • La bibliothèque est exceptionnelle.
  1. Armoires de chêne inspirées par un modèle trouvé à Herculanum (1762).
  2. Tentures de lin brodées en guise de portes. Atelier Ecochard de Lyon.
  3. Ebénisterie remarquable. Louis-François Bettenfeld.
  4. Statue de « L’Aurige de Delphes ».
  • Amphityros.
  1. Statue d’Athena Lemnia d’après un marbre du musée de Dresde.
  • Grand Salon (Andron).
  1. Statue d’Alexandre le Grand chevauchant Bucéphale.
  • Oikos.
  1. Statue d’Héraclès et le cerf.
  • Vestibule du 1er étage.
  1. Statue-Stèle  d’Hermès-Dionysos d’après  Boêthos.
  • Galerie des Antiques.
  1. Galerie du drapé féminin : Vénus Genetrix, Athena à la Ciste, Diane de Gabies.
  2. Galerie des Aphrodites : Vénus d’Arles et Vénus de Milo.
  3. Galerie des Dieux et des athlètes : Apollon du Belvédère, Discobole, Discophore et Arès Borghèse.
  • Atelier de céramique.
  • Les meubles en bois sont incrustés de bronze, de cuir et d’ivoire.
  • Remarquables mosaïques au sol.

 

 

Mots Clés : , ,
.