Tenues folkloriques à Nice. © Fotolia.com

 

 

Provence 7

Costumes Traditionnels en Provence


 

Préambule

 

  • Dans un domaine aussi vivant, étendu sur plusieurs siècles et relevant d’un vaste territoire, il est délicat d’être trop affirmatif sous peine de devenir caricatural.
  • Cet article a pour unique vocation de fixer des repères en ouvrant des pistes vers des livres et des sites experts
  • Ici, comme en tout, Provence 7 cherche essentiellement à tisser des liens dans le temps, dans l’espace et surtout entre les personnes.
  • Stimuler l’intérêt et la compréhension, donner envie d’aller plus loin sont nos buts uniques.
  • Il convient de parler de « costumes provençaux », au pluriel dans la mesure où il existe au moins 3 grandes familles et de nombreuses versions locales.
  • Les plus grandes différences s’observent au niveau du costume féminin quoique le costume masculin niçois marque nettement sa différence avec ceux d’Arles et du Comtat.
  • Il est important de noter que, le plus souvent, le costume traditionnel porté par les paysans et les artisans tirait son inspiration de la ville.

 

 

Trois grandes familles de costumes traditionnels

 

 

Le costume arlésien

 

    

Cliquer sur l’image pour afficher l’article. © Fotolia.com.

 

 

 

Le costume comtadin

 

  • Ce costume est porté dans le Comtat Venaissin, en Avignon et, souvent, plus au Nord, jusque dans la Drôme.
  • Dans sa version « historique », le costume comtadin est décrit par le félibre Théodore Aubanel au début du 20e s.
  • De nos jours, le port du costume comtadin est cependant principalement limité à des groupes folkloriques ou à des manifestations locales.
  • Le costume féminin comtadin
    1. Le chapeau en tresse de paille est assez proche du chapeau niçois.
      1. Ce chapeau est porté dans le dos, sur la taille, lorsqu’il n’est pas mis sur la tête.
    2. Le fichu et la coiffe à la grecque (ou à la phrygienne)
    3. Bandeau ou visagière qui couvre le haut des oreilles.
      1. Le bandeau est doté de veto (barbes ou lacets) qui peuvent être nouées sous le cou mais qui sont, le plus souvent, pendantes.
      2. Fond froncé dans sa partie supérieure afin de recouvrir le chignon.
      3. Couleur blanche. Coton, piqué, tulle…
      4. Sur l’arrière, un double ruban coulissant servant à serrer la coiffe sur la nuque.
    4. La pointe ou « pouncho« . Etoffe de coton carrée, pliée suivant la diagonale pour former un triangle.La pointe est progressivement remplacée par le fichu.
    5. Le corset ou corselet.
    6. Les jupons.
      1. Trois ou Quatre jupons faits de tissus simples ou d’assemblages de tissus.
    7. La jupe ou couthiloun. 
      1. Simple tissu ou matelassée.
    8. Le tablier ou faudau. Utilitaire au début et muni de poches intérieures ou appliquées, le tablier a pris une dimension symbolique et ornementale.
    9. Le caraco.Souvent en indienne avec un tissu moins noble en doublure.
    10. La cape d’hiver.
    11. Le tour du cou en velours supportant un bijou, souvent une croix.

 

 

Le costume niçois

 

  • Ce que l’on appelle communément le costume niçois traditionnel est celui du pêcheur pour les hommes et celui de la bouquetière pour les femmes.
  • Costume masculin niçois.
    1. L’habit traditionnel des pêcheurs niçois.
    2. Bonnet de laine rouge, bordé de velours noir.Variante avec bonnet bleu et foulard à carreaux bleus et blancs, noué sur la chemise blanche.
    3. Chemise en toile blanche. Col large fermé par une cordelière en coton rouge.
    4. Veste taillée court avec col et revers. En gros drap marron.
    5. Culotte à la « Matelote » en toile rayée rouge et blanc. Culotte retenue à la taille par la taiola, une très longue ceinture en laine rouge bordée de velours noir. Variante de Culotte blanche à fines rayures bleues.
    6. Espadrilles en toile blanche et semelle de sparte.
    7. Dans l’arrière-pays de Nice, il est possible de voir les hommes porter des pantalons sombres en gros velours arrêtés au-dessus du genou, des bas de coton et des souliers noirs ou des sabots.
  • Costume féminin niçois.
    1. Tenue des bouquetières.
    2. Capelina. Grand chapeau rond et plat en paille tressée.
    3. Corset de velours noir fermé sur le devant par un passement noir.
    4. Chemisette blanche avec des dentelles anciennes et des manches bouffantes.
    5. Avant-bras recouverts par des mitaines noires.
    6. Jupes en toile avec des rayures rouges et blanches. Bordures avec deux rangées de velours noir.
    7. Tablier et châle en satin noir brodé.
    8. Dessous  :  jupon, pantalon serré au genou par des rubans, bas de coton blanc.
    9. Chaussures noires de modèle ancien.

 

 

Des costumes traditionnels locaux

 

 

  • En dehors des trois grandes familles de costumes, il existe des particularismes locaux notamment dans les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes.

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.