Château Le Castellas. © MangAllyPop@ER – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Forcalqueiret à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le village de Forcalqueiret est dans le département du Var (83), au sud de Brignoles.
  • Code postal. 83136.
  • Habitants. Forcalqueirois – Forcalqueiroises.
  • Superficie. 10,33 km2.
  • Altitude. 284 m – 528 m.
  • Population. 2.755 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 20′ 14″  E   6° 04′ 53″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.
  • Nom. Forcalquieret doit son nom à ses fours à chaux, furnum calcarium.

 

 

 

Situation de Forcalqueiret (83)

 

 

  •  Le village a quitté les collines boisées pour s’installer dans la fertile vallée de l’Issole.

 

Communes limitrophes de Forcalqueiret

 

 

Accès à Forcalqueiret

 

 

Distances depuis Forcalqueiret

 

 

 

La Nature à Forcalqueiret

 

 

Reliefs, sols

 

  •  Collines boisées.
    1. Environ 400 – 500 m d ‘altitude.
  • Fertile vallée de l’Issole.

 

Rivières, eau

 

  •  L’Issole.
    1. Longueur 46,4 km.
    2. Affluent du Caramy.
    3. Sous affluent de l’Argens.
    4. Source à Mazaugues.

 

Forêts, arbres

 

  •  Charbon de bois.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Céréales.
  • Vignes et vins.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.
  • Pêche à la truite.

 

 

Histoire de Forcalqueiret

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1030. Furnum Calcarium ou Calcherium sont cités.
    1. Des fours à chaux existent bien dès le Haut Moyen-Âge.
  •  Seigneuries.
    1. Vicomtes de Marseille.
    2. Agoult.
    3. Vins.
      1. 16e s. Le château appartient à Hubert de Garde, seigneur de Vins.
      2. La forteresse résiste avec succès aux sièges dressés par Lesdiguières et Charles Quint.
    4. Forbin.
      1. 1729. Louis-Palamède de Forbin, seigneur de Solliès, marquis de Pont-à-Mousson, cousin de Jean de Garde de Vins, mort sans postérité, reçoit la seigneurie.
    5. Villeneuve.
      1. 1742. à son cousin Louis-Sauveur de Villeneuve, ambassadeur à Constantinople et conseiller d’État.
      2. 1743. Février La seigneurie est érigée en Marquisat par lettres patentes.

 

Période contemporaine

 

  • 1962. 163 habitants.
  • 2012. 2 632 habitants. Explosion démographique.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Forcalqueiret

 

 

  •  Ruines de l’impressionnant château médiéval.
    1. Au sommet de la colline occupée par l’ancien village.
    2. Inscrit aux Monuments Historiques.
    3. Le château est l’une des forteresses du baron de Vins, qui s’illustre dans les combats contre Charles Quint.
    4. La façade nord forme un rempart en à-pic sur la plaine.
    5. Salles voûtées.
    6. Citernes.
    7. Chapelle.
    8. Murailles.
    9. Portes défensives.
    10. Terrasse.
    11. Belle cour centrale encadrée par 3 façades.
    12. Vue panoramique.
  • Village plat sur l’Issole.
    1. Au pied de la colline du château et de l’ancien village.
  • Tour carrée.
    1. Accolée au bureau de Poste.
  • Maison noble.
  • Enceinte quadrangulaire avec donjon carré.
    1. 2 km au sud.
    2. Restes de logis et de chapelle castrale.
  • Moulin.
    1. Sur l’Issole.

 

 

Monuments chrétiens de Forcalqueiret

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Martin.
    1. Abside semi-circulaire.
    2. Intéressant fronton.
    3. Sépulture médiévale du comte de Pontevès.

 

 

Artisanat à Forcalqueiret

 

 

  • Le village s’est doté d’une zone artisanale.

 

 

Célébrités liées à Forcalqueiret

 

 

  •  Hubert de Garde. Seigneur de Vins.
    1. Il sauve la vie du duc d’Anjou, futur roi de France Henri III, à la Rochelle.
    2. Chef de parti redoutable.
    3. Avec sa forteresse de Forcalqueiret, il résiste aux sièges de Lesdiguières de de l’empereur Charles Quint.
    4. 1589. Il meurt à Grasse d’un coup d’arquebuse.
  • Melchior de Garde de Vins. Seigneur de Forcalqueiret.
    1. Fils d’Hubert de Garde.
    2. 1641. Marquis de Vins.
    3. Lieutenant général des armée du roi.
  • Louis-Sauveur de Villeneuve. Marquis de Forcalqueiret (16751745).
    1. Lieutenant-général du roi à Marseille.
    2. Ambassadeur à Constantinople et conseiller d’État. Il est l’un des principaux négociateurs du Traité de Belgrade en 1739.
    3. 1741. Il est rappelé en France.
    4. 1744. Octobre. Il est nommé ministre des Affaires étrangères, poste qu’il décline pour raisons de santé.
    5. 1745. 27 juin. Il meurt à Marseille.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Forcalqueiret

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.