Guide de la visite de St-Marc-Jaumegarde  © Verlinden

 

 

Provence 7

Saint-Marc-Jaumegarde à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

 

  •  Saint-Marc-Jaumegarde est une commune résidentielle du nord-est du département des Bouches-du-Rhône (13) dans la campagne très proche d’Aix-en-Provence (6 km côté est).
  • Code postal. 13100.
  • Habitants. Saint-Marcais.
  • Superficie. 22,56 km2.
  • Altitude. 241 m – 600 m.
  • Population. 1 159 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43°32’50.0″  E   5°31’21.1″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Saint-Marc-Jaumegarde (13)

 

 

Communes limitrophes de St-Marc-Jaumegarde

 

 

Accès à St-Marc-Jaumegarde

 

 

Distances de St-Marc-Jaumegarde

 

 

 

La Nature à Saint-Marc-Jaumegarde

 

 

Reliefs, sols

 

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  • La forêt représente les deux tiers de la surface de la commune.
    1. Forêt de la Queirié ou Keyrié. Chênes verts. Au centre-ouest de la commune.
    2. Forêt des Grands Valons, au nord-est de la commune.
    3. Forêt des Roussillet, au nord-ouest de la commune.
    4. Pinèdes.
  • Garrigue.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Commune viticole.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.
    1. Chemin de France.
    2. La Carreirade, ancien chemin de Transhumance.
  • Jardin des 5-Sens et des Formes Premières.
    1. Labellisé Jardin Remarquable par le Ministère de la Culture.

 

 

Histoire de Saint-Marc-Jaumegarde

 

 

Préhistoire et Antiquité

 

  • Age du Fer. Habitat dans la vallée du Prignon et au quartier des Bonfillons.
    1. Bracelets en bronze conservés au Musée Granet d’Aix-en-Provence.
  • Dolmen dit « tumulus de la Blaque »  et 25 squelettes mis à jour en 1876 lors de la construction du canal du Verdon.
    1. Le dolmen a été démoli.
  • Villa gallo-romaine identifiée dans l’actuel quartier de Ginestelle.
    1. Tuiles.
    2. Conduits d’irrigation.
    3. Colonne ayant servi à l’édification de l’oratoire de Saint-Roch.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 10e s. Lieu consacré à saint Marc.
  • 1004. Pons d’Avignon fait don à l’abbaye Saint-Victor de Marseille d’un mas « in villa Sti Marci prope vallem Veranicam« .
  • 1168. Pontius de Sancto Marcho contresigne, en qualité de témoin, une donation faite à l’abbaye de Silvacane.
  • 1239. Le fief de Saint-Marc est inféodé par Raymond Béranger V, comte de Provence, à Isnard d’Esparon et à son frère Bernard.
  • 1257.  L’existence de la chapelle de Saint-Marc, est attestée.
  • 1399. Louis Garde rend hommage pour le fief de Saint-Marc au comte de Provence Louis II et son petit-fils Jacques (Jaume en provençal).
    1. Garde et Jaume sont ainsi à l’origine du nom de la commune (Jaumegarde).
  • 15e s. Fief de Jacques (Jaume en en provençal).
    1. 1472. Garde est seigneur de Saint-Marc. Le roi René lui demande de céder Saint-Marc afin de récompenser un proche.
    2. v. 1477. Jaume Garde parvient à récupérer son bien.
  • v. 1510. Delphine ou Dauphine Garde, épouse Bertrand de Puget qui décède en 1517.
    1. Saint-Marc est ainsi apportée en dot à l’importante famille Puget de Brignoles – St-Maximin.
  • 1559. Gaspard Garde est Président du Parlement d’Aix .
    1. Gaspard Garde épouse la fille du comte de Carcès.
  • 1592. 27 décembre. Un arrêt du Parlement d’Aix prescrit la destruction des châteaux de Saint-Marc, Cabriès et Meyreuil dont les seigneurs se sont ralliés à Henri IV dont les troupes menacent Aix sous le commandement du duc d’Epernon.
    1. En Provence, la Ligue est commandée par Jean V de Pontevès puis par son neveu Hubert de Garde de Vins, proche parent d’Antoine de Puget.
  • 1655. La Seigneurie est érigée en Baronnie en faveur des Puget.
  • 1723. La Baronnie est vendue par les Puget aux Meyronnet-Saint-Marc, parlementaires d’Aix, qui apportent une autre partie du nom de la commune (Saint-Marc).
  • 1810. Naissance à Saint-Marc de Napoléon Tristan de Montholon Sémonville, fils du général Tristan de Montholon Sélonville (1782 – 1853) qui accompagne Napoléon 1er à Sainte-Hélène.

 

Période contemporaine

 

  • 1919. Officialisation du nom de la commune Saint-Marc-de-Jaumegarde.
  • 1946. 152 habitants.
  • 1962. 207 habitants.
  • 1982. 517 habitants.
  • 2013. 1 159 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Saint-Marc-Jaumegarde

 

 

  • Plusieurs hameaux sont dispersés dans la campagne aixoise.
  • Le hameau central est minuscule avec son château, sa mairie, son école et sa petite église.
  • Le château de Saint-Marc.
    1. 16e s. sur des bases du 12e s.
    2. Flanqué de trois tours rondes et d’une carrée dite des Templiers.
    3. Jardin du château inscrit en 2003 aux Monuments Historiques.
  • Tour de Keyrié dite Tour de César ou Tour du Prévôt.
    1. 1383. Construction par le chanoine Isnard, prévôt du chapitre de la cathédrale d’Aix-en-Provence qui l’aurait faite édifier lors des troubles consécutifs à la succession de la Reine Jeanne.
    2. Sa fonction était celle d’une tour de guet.
    3. Tour cylindrique de 15 m de haut, évasée à sa base.
    4. La famille Dubern en fait don à la commune de Saint-Marc-Jaumegarde.
    5. 2007. Restauration de l’édifice.
  • Ruines d’un moulin.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Marc-Jaumegarde

 

 

  • Eglise romane. 17e s.
  • Oratoire.
    1. 1720. Il est bâti à partir d’une colonne provenant d’un temple romain.
    2. Statue de saint Roch qui rappelle que l’édification de l’oratoire est consécutive à la grande épidémie de Peste qui sévit alors dans toute la Provence à partir de Marseille.

 

 

Célébrités liées à Saint-Marc-de-Jaumegarde

 

 

  • Antoine de Puget15301625.
    1. 1576. Seigneur de Saint-Marc.
    2. 1609. Baron de Saint-Marc.
    3. Gouverneur de Saint-Maximin et de Forcalquier.
    4. Colonel d’Infanterie.
    5. Commandant de l’artillerie de Provence.
    6. Soutien d’Henri IV contre la Ligue.
    7. Auteur d’une Histoire de Provence des années 1560-1590.
  • Jean Henri de Puget.
    1. 3e baron de Saint-Marc.
    2. Colonel d’infanterie.
    3. Brigadier des armées du roi.
    4. Premier consul d’Aix .
    5. Durant la Fronde il est le chef du parti des princes ou « Sabreurs » qui s’opposent aux « Canivets » (gens de robe ayant besoin de canifs pour tailler leurs plumes).
  • Joseph de Meyronnet-Saint-Marc. 1720 –  1773.
    1. Brigadier des armées navales.
    2. Sénéchal d’Hyères.
    3. 1742. Après le désastre de l’expédition de Tabarca, il devient esclave à Tunis.
  • Augustin de Meyronnet-Saint-Marc. 17461813.
    1. 1778. Lieutenant de vaisseau lors de la guerre d’indépendance américaine. Il appartient à l’escadre de l’Amiral d’Estaing.
    2. 1784. Chevalier de Saint Louis et de Cincinnatus.
    3. 1786. Capitaine de vaisseau.
    4. 1790.  Il finance le voyage de retour en France depuis la Martinique de Joséphine de Beauharnais et de sa fille Hortense.
    5. 1791. Juin. Il émigre à Nice à la tête d’un groupe d’officiers monarchistes.
  • Jacques de Fonscolombe de Meyronnet Saint-Marc. 18741951.
    1. Officier de Cavalerie.
    2. 1903. Il épouse aux Etats-Unis, à Philadelphie, Ellen Nixon Waln (1879 – 1964).
    3. 19141918. Pilote.
    4. Champion de Polo.
    5. Président du Cercle nautique de Cannes et du Polo Club de Mandelieu.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Saint-Marc-Jaumegarde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.