Roi René sur le Cours Mirabeau à Aix-en-Provence (13). © Indigo – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Les Souverains de Provence


 

 

 

 

 

 

Top 7 Souverains de la Provence

Par ordre chronologique.

 

 

  • 947968. Boson II d’Arles (?-968). Le fondateur des dynasties de Comtes de Provence.
  • 968993. Guillaume 1er.  (v.953-993). Le Libérateur qui chasse les Sarrasins et ramène la Paix en Provence.
  • 12091245. Raimond Bérenger IV ou V (v. 1198-1245). Le père de quatre souveraines d’Europe.
  • 12461267. Charles d’Anjou (1226-1285). Avec son épouse Béatrice de Provence, il fonde la Première Maison d’Anjou en Provence.
    1. Fils de Louis VIII et de Blanche de Castille et frère de Saint-Louis (Louis XI).
  • 13431382. Jeanne 1er de Naples dite la Reine Jeanne (1326-1382).
    1. La Reine aux quatre époux qui fonde la Seconde dynastie d’Anjou en Provence en adoptant Louis d’Anjou pour lui succéder.
  • 14341480. René 1er d’Anjou dit le Roi René Le Bon (1409-1480). Le Roi à l’image parfaite et au médiocre bilan.
  • 14801481. Charles V d’Anjou ou Charles III de Provence. Le dernier Comte de Provence avant la soumission au Roi de France Louis XI.

 

 

Liste de tous les souverains de la Provence

 

 

  • De la chute de l’Empire romain, à la fin du 5e s.,  à la prise contrôle par le roi de France Louis XI en 1481.

 

534 – 739Recteurs – Patrices – Préfets dirigent la Provence

 

Recteurs et Patrices

 

  • 534 ou 536 – 548. Parthénius. Recteur de la Province.
  • ? – 559. Namatius.  Recteur puis évêque de Vienne.
  • Felix Ennodius. Patrice.
  • ? – 561. Agrecola. Patrice bourguignon.
  • 561. Partage du royaume entre les fils de Clothaire.
    1. La province d’Arles est, pour l’essentiel, rattachée à la Bourgogne (royaume de Gontran).
    2. Les rois d’Austrasie obtiennent un corridor vers la Méditerranée dit corridor austrasien. Il s’étend depuis l’Auvergne jusqu’à Marseille en passant par Avignon.
    3. Le roi Gontran nomme trois patrices, probablement tous d’origine romaine. Ils interviennent successivement en Provence.
  • 561-570. Celsus est le 1er patrice bourguignon envoyé par Gontran en Provence.
    1. Il reprend la ville d’Arles enlevée par le comte Firminius de Clermont sur ordres de Sigebert.
  • 561-569. Adowaire serait l’homme fort du côté austrasien.
  • 565. Le Patrice Bodegiselius, fils de Mundéric et frère de Gundulf, évêque de Tongres, agit  du côté austrasien.
  • 565. Hecca, aurait reçu de Sigebert Ier la mission de prendre le contrôle de la Provence et de Marseille.
  • 569. Le patrice bourguignon Amatus semble bien avoir pris la suite de Celsus du côté bourguignon.
  •  569-570. Loup serait un homme fort.
  • 570-573. Jovin représente le pouvoir austrasien, il devient ensuite évêque d‘Uzès.
  • 570-582. Le patrice bourguignon Eunius, aussi connu sous le nom de Mummolus, aurait succédé à Amatus.
  • 573-575. Albin est  évêque d’Uzès  (dates à préciser).
  • 575. Mort de Sigebert. Son fils Childebert II est contraint de céder à Gontran la moitié de Marseille.
    1. Marseille devient une indivision.
    2. Marseille est placée sous l’autorité des deux souverains, représentés par un seul fonctionnaire, le recteur, nommé par le roi austrasien.
    3. Arles et Marseille sont concurrentes.
  • 575-587Dynamius est recteur de Provence.
  • 582 – 587.  Un conflit éclate autour de la suprématie sur Marseille.
    1. Le conflit oppose le recteur Dynamius à l’évêque Théodorus, fidèle au parti austrasien de Childebert II.
  • 581-583. Childebert II nomme Gundulf, patrice de Provence.
  • 587-? . Childebert II nomme Nicetius rector massiliensis Provincia.
  • 587-?. Gontran nomme Leudegisèle, nommé patrice de la Provence ou duc de la Provence d’Arles.
  • 596. Arigius pourrait être gouverneur de Provence (sources peu établies).
  • 7e s. A Marseille, la fonction de Recteur est remplacée par celle de Préfet (proefectura).
    1. Le Préfet a le pouvoir de battre monnaie.
    2. Des émissions d’or sont attestées en 613 et en 662.
  • 600Babo est préfet de Marseille.
  • 602. Aegyla est préfet de Marseille (peut-être précédé de  Leudégésile).
  • Sygarius est préfet de Marseille.
  • Didier succède comme préfet à son frère Sygarius. Il devient ensuite évêque de Cahors.
  • 634-641. Bado  est Préfet de Marseille.
  • 641-643. Willibad serait en charge de la Province de Bourgogne (non établi).
  • Avant 662. Eloi est Préfet de Marseille. Son nom est associé à des frappes de monnaie.
  • 673-675. Un patrice dirigerait la Provence au nom des souverains francs. Il réside à Marseille, la capitale de la Provence.
  • 675. Disparition des  frappes d’or.
    1. Les émissions en or sont remplacées par des émissions en argent
  • ? – Pâques 675. Hector,  le Patrice,meurt assassiné à Autun sur ordre de Childéric.
  • 680. Rocco est le Patrice.
  • 681 – 691. Bonitus  est le Patrice de Marseille avant de devenir évêque de Clermont à la suite de son frère Avitus.
  • 691. Agnorius est le Patrice.
  • Antenor serait Patrice.
  • Austrebert ou Ansedert ou  Ansedertus, est Patrice.
  • Nemfidius est Patrice.
  • 702-716Antenor est Patrice. La question est posée de savoir s’il a été Patrice deux fois ou si son fils (ou un parent du même nom)  lui a succédé.
  • 716-732. Metranus est Patrice.
  • 732-736. Abbon est Patrice.
  • 720-739. Mauronte autoproclamé Duc se rebelle contre les Carolingiens.
    1. Il pourrait avoir été l’allié des Sarrasins.
  • 736. Charles Martel libère la vallée du Rhône avec son demi-frère Childebrand.
    1. Charles Martel  reprend Arles et Avignon.
    2. Mauronte se retranche dans Marseille.
    3. Il est possible que le titre de Patrice soit alors supprimé.
  • 737. Arding pourrait être Patrice, si le titre existe encore.
  • 737Childebrand, demi-frère de Charles-Martel, est le Ier dit duc de Provence.
  • 739. Le titre de Patrice qui contrarie Pépin le Bref disparaît avec certitude à la mort d’Abbon, Duc et Patrice.
  • 739. Les Carolingiens remplacent la fonction de Patrice, gouverneurs attachés à un lieu, par celle d’inspecteurs généraux divisionnaires, les Missi Dominici qui ont des missions limitées dans le temps et qui sont facilement révocables.

 

 

780Comtes carolingiens et Missi Dominici

 

  • Le titre de comte réapparaît vers 780, en liaison probable avec la nouvelle politique impériale dans le Midi de la France.
  • v. 780. Marcellin est le premier Comte carolingien dans le Midi.
  • Début 8e s. Loup est Comte.
  • av. 824-ap.829. Leibulf est Comte.
  • 835. Milo est Comte.
  • 841. Garin ou Guérin est Comte.
  •  ?-845. Audibert est Comte de Marseille.
  • 850. Audibert est Duc ou Comte de Provence.
  • 845-860. Fulcrad (Comte ?) se révolte contre Lothaire Ier.
  •  850. Audibert est Comte.
  •  860. Aldric est Comte.
  •  861. Fourrat (ou Fulcrad ?) est comte d’Arles.
  •  863-875. Adalbert est Comte.
  •  875-879. Boson (?- 887) est nommé Duc de Provence par Charles le Chauve.
  • 879. Boson se proclame roi. Il nomme son parent Théobald comte d’Arles.
  • 890-908. Thibert, dit Teutbert d’Avignon, est Comte de Provence.
  • 879-895. Théobald d’Arles (?- 895), marié à Berthe, fille de Lothaire II, est comte d’Arles.
  • 905-928. Hugues d’Arles (?-947) est comte d’Arles.
    1. Il est le fils de Théobald d’Arles.
  • 928, Hugues d’Arles devient Roi d’Italie.
    1. Il donne le comté d’Arles à son frère Boson.
  • 928-936. Boson d’Arles (885 -936) est comte d’Arles.
    1. Il est le frère d’Hughes et de Boson.
  • 936-947. Hugues d’Arles est de nouveau comte d’Arles.
  • 947. Conrad Ier est Roi d’Arles. Il divise le comté d’Arles en trois :
    1. Boson II est nommé Comte d’Arles.
    2. Guillaume, frère de Boson II est nommé Comte d’Avignon.
    3. Griffon est nommé Comte d’Apt. Il est éliminé par Boson II et Guillaume et n’a pas de descendant susceptible de lui succéder.
    4. Boson II réunifie l’ancien comté d’Arles en comté de Provence.

 

 

Les Dynasties de Provence

 

  • Le titre de Comte de Provence prend tout son sens.
  • Le titre restera attaché à l’autorité sur la Provence jusqu’en 1481 lorsque le pouvoir passe au Roi de France Louis XI.

 

947-968. Boson II d’Arles, le fondateur des dynasties de Comtes de Provence

 

  • Boson II épouse Constance de Provence.
  • A la mort d’un Comte, ses fils deviennent tous Comtes.
  • En l’absence de fils, le Comté revient aux filles non dotées.
  • Le principe de l’indivision du pouvoir ne durera pas.
  • Dès la mort de Boson II, deux branches parallèles se forment :
    1. La branche aînée deviendra la Maison de Toulouse et s’éteindra en 1271 au profit du Roi de France Philippe III.
    2. La branche cadette deviendra la Maison de Millau-Gévaudan, puis la Maison de Barcelone, puis les deux branches de Provence et enfin les deux Maisons d’Anjou pour disparaître en 1481 au profit de Louis XI, Roi de France.

 

La branche aînée des dynasties de Provence

 

  • 968-1008. Rotboald 1er. Fils aîné de Boson II, Comte d’Arles et de Constance.
  • 1008-1014. Rotboald II.
  • 1014-1037. Guillaume III.
  • 1037-1063. Emma.

Maison de Toulouse

 

  • 1063-?. Bertrand 1er de Toulouse.
  • ?-1105. Raymond de Saint-Gilles.
  • 1105-1112. Bertrand III.
  • 1112-1148. Alphonse Jourdain.
  • 1148-1194. Raymond V de Toulouse.
  • 1194-1222. Raymond VI de Toulouse.
  • 1222-1249. Raymond VII de Toulouse.
  • 1249-1271. Alphonse de France.
    1. Fils de Louis VIII le Bon, roi de France.
    2. Gendre de Raymond VII de Toulouse.
    3. Marquis de Provence, Comte de Toulouse et de Poitiers.
    4. A sa mort, ses titres reviennent au roi de France Philippe III.

 

La branche cadette des dynasties de Provence

 

  • 968-993. Guillaume 1er. Le Libérateur (v.953-993).
    1. Fils cadet de Boson II.
    2. Marquis de Provence.
    3. Guillamue 1er mène la campagne victorieuse contre les Sarrasins.
  • 993-1018. Guillaume II.
    1. Partage du pouvoir entre ses trois fils.
  • 1019-av. 1030. Guillaume IV. Sans descendant.
  • 1019-1051. Foulques Bertrand ou Bertrand 1er. 2 fils lui succèdent :
    1. 1051-1063/67. Guillaume V Bertrand.
    2. 1051-1065. Geoffroi II.
  • 1019-1063. Geoffroi 1er.
  • 1063-1093. Bertrand II.

 

Maison de Millau-Gévaudan

 

  • 1093-1112. Gerberge.

 

 

Maison de Barcelone

 

  • 1130-1144. Douce 1ère.

 

Première branche de Provence

 

  • 1130-1144. Bérenger Raimond.
  • 1144-1166. Raimond Berenger II.
  • 1166-1167. Douce II.

 

Branche aînée

 

  • 1167-1173. Alphonse 1er.
  • 1173-1181. Raimond Berenger III.
  • 1181-1196. Alphonse 1er.

 

Seconde branche de Provence

 

  • 1196-1209. Alphonse II.
  • 1209-1245. Raimond Bérenger IV (ou V).

 

 

Première Maison d’Anjou

 

Détails dans l’article Maison d’Anjou en Provence

 

  • 1245-1267. Béatrice de Provence mariée à Charles d’Anjou en 1246.
  • 1267-1309. Charles II de Naples.
  • 1309-1343. Robert le Sage.
  • 1343-1382. Jeanne 1er de Naples dite la Reine Jeanne.

 

Seconde Maison d’Anjou

 

Détails dans l’article Maison d’Anjou en Provence

 

  • 1382-1384. Louis 1er d’Anjou.
  • 1384-1417. Louis II d’Anjou.
  • 1417-1434. Louis III d’Anjou.
  • 1434-1480. René 1er d’Anjou dit le Roi René Le Bon.
  • 1480-1481. Charles V d’Anjou ou Charles III de Provence.

 

Le pouvoir passe ensuite au Roi de France Louis XI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.