Village de Colmars-les-Alpes © photlook-Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Colmars-les-Alpes à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

 

  •  Colmars-les-Alpes est un village du département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • Village artisanal, pastoral et commercial prospère depuis le Moyen-Âge.
  • Code postal. 04370.
  • Habitants. Colmarsiens.
  • Superficie. 81,82 km2.
  • Altitude. Minimum 1.175 m – 2.747 m.
  • Population. 395 habitants (2012).
  • Nom. Le nom officiel est Colmars mais Colmars-les-Alpes est souvent utilisé.
    1. Le nom vient de Collo Martio, une colline dédiée à Mars par les Romains.
  • Coordonnées et carte. N  44°10’46.2″  E  6°37’43.0″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Colmars-les-Alpes.

 

 

Situation de Colmars-les-Alpes (04)


 

 

 

Communes limitrophes de Colmars-les-Alpes

 

  • Allos (04)
  • Beauvezer (04)
  • Castellet-lès-Sausses (04)
  • Entraunes (06)
  • Saint-Martin-d’Entraumes (06)
  • Thorame-Haute (04)
  • Villars-Colmars (04)

 

Accès à Colmars-les-Alpes

 

  •  RD2 vers Saint-Martin-d’Entraunes, à l’est.
    1. Passage par le col des Champs.
  • RD908, vers Allos, au nord, et vers Villars-Colmars et Beauvezer, à l’ouest.

 

Distances depuis Colmars-les-Alpes

 

 

 

La Nature à Colmars-les-Alpes (04)


 

 

Portes du Parc National du Mercantour

 

  • Colmars est très appréciée pour ses lacs, sa belle cascade la lance, son domaine de Ratery et sa flore.
  • Station climatique d’été et de tourisme.

 

Reliefs, sols

 

  • Superbe paysage de montagnes boisées qui entourent le village.
    1. Environnement grandiose et sauvage.
    2. Sommet de la Frema. 2.747 m.
    3. La Grande Tour. 2.745 m.
    4. Le Grand Coyer. 2.693 m.
    5. Tête de l’Encombrette. 2.681 m.
    6. Le Cairas. 2.675 m.
    7. La Dent de Lièvre. 2.667 m.
    8. Tête de Valplane. 2.624 m.
    9. Sommet du Carton. 2.614 m.
    10. Rocher du Carton. 2.598 m.
    11. Petit Coyer. 2.580 m.
    12. Sommet de Noncière. 2.579 m.
    13. Tête de Mouriès. 2.540 m.
    14. Puy du Pas Roubinous. 2.516 m.
    15. Tête du Lançonet. 2.514 m.
    16. Sommet de la Mole. 2.514 m.
    17. Le Loupon. 2.432 m.
    18. L’Autapie. 2.524 m. Seul important sommet de la rive droite du Verdon. Il forme la limite entre Colmars et Allos.
    19. Roche Cline. 2.415 m. Etonnante pyramide placée entre deux cornes de rocher.
    20. La Tête des Muletiers. 2.250 m.
  • Cols.
    1. Col de l’Encombrette. 2.527 m.
    2. Le Pas de l’Âne. 2.388 m. Un sentier de randonnée franchit le col.
    3. Col des Champs.2.045 m. Le col s’ouvre sur la vallée du Var.
    4. Col de Lignin.
  • Vallée du Haut-Verdon.
  • Cirque glaciaire.
    1. L’Encombrette avec le lac du même nom en son centre.

 

Rivières, eau

 

 

 

Cascade de la Lance © Alexis Borg – Fotolia.com

 

  • La Lance.
    1. Belle cascade.
  • Lacs.
    1. Lac de l’Encombrette.
    2. Lac de Lignin.
  •  Source intermittente.

 

Forêts, arbres, faune et flore

 

  •  Nombreuses belles forêts.
    1. 2.807 ha de bois et forêts.
    2. 34 % de la superficie de la commune.
  • Mélèzes géants des montagnes de Valplane et de Noncière.
  • Pins cembros.
  • Belle flore de montagne : Edelweiss, Génépi, pavots jaunes, rhododendrons...
  • Papillons exceptionnels.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Pâturages.
  • Elevages ovins.
  • Zone témoin agricole du Haut-Verdon.
  • Escargots.

 

Activités dans la nature

 

  • Nombreux et superbes parcours de randonnée: bois, lacs…
  • Camping.
  • Ski de fond.
  • Canoë-Kayak.
  • Pêche.

 

 

Histoire de Colmars-les-Alpes


 

 

  • Place-forte de haut Verdon.

 

Antiquité

 

  • Age du Bronze. Occupation humaine attestée par la découverte d’une hache sur la route du col des Champs.
  • Le nom de la tribu celto-ligure installée sur le site n’est pas connu avec certitude mais il pourrait bien s’agir des Eguiturii.
  • La présence gallo-romaine est attestée par plusieurs faits :
    1. Des tombes sous tuiles découvertes.
    2. A la fin de l’Empire romain, la dépendance de la Haute-Vallée du Verdon de la civitas et de l’évêché (courte durée) de Thorame.
    3. La mention de la Colline de Mars qui donne son nom au site (Colmars).

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1040. « De Collo Martio » qui fait référence à une colline de Mars est citée.
    1. L’emplacement primitif est sur une colline avant de se fixer sur le Verdon.
  • Possession des comtes de Provence.
  • 13e s. Consulat.
    1. 1233. 27 novembre. Le comte Raimond Bérenger V accorde un consulat à Colmars,comme à Allos et Beauvezer.
    2. Le consulat est une institution collégiale composée d’un chevalier, désigné parmi les nobles de la localité, de trois notables, et du bailli ou bayle, représentant le comte.
  • v.1342. Chef lieu de baillie.
  • 13881713. Colmars est un village-frontière entre la France et la Savoie.
  • 1390. Raymond de Turenne fait raser l’agglomération.
  • 1478. Le roi René, comte de Provence, fait don de sa seigneurie sur Beauvezer à Thomas Jarente, l’un de ses conseillers.
    1. La population refuse de laisser entrer Thomas Jarente, venu prendre possession de sa seigneurie.
    2. La détermination des « rebelles » est telle que le roi René doit revenir sur sa décision.
  • 1540. La baillie de Colmars est élevée au rang de viguerie avec toutes les autres baillies du comté.
  • 1583. L’aventurier Cartier prend et rançonne le territoire.
  • 16e s. Troubles et saccages provoqués par La Ligue.
  • 1672. La cité est incendiée.
  • 16921695. Vauban dote la cité d’un système de fortifications plus élaboré qu’elle conserve aujourd’hui.
  • Industrie drapière et lainière réputée jusqu’au 19e s. Les teintureries s’ y ajouteront.

 

Période contemporaine

 

  • 19e s. Déclin des activités drapières, lainières et teinturières.
    1. La fermeture des manufactures entraîne un exode massif de la population.
  •  1921. La place-forte est déclassée.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Colmars-les-Alpes


 

 

  • Classé « Village et Cité de caractère« .

Colmars conserve de beaux vestiges de son glorieux passé militaire.

 

  • Remparts crénelés.
    1. Construction entre le 12e s. et le 14e s.
  • 8 tours bastionnées.
  • 2 portes.
  • 2 redoutes.
    1. Les redoutes sont reliées à la cité par des chemins fortifiés.
    2. Ce système défensif avancé protège l’accès à la vallée et commande les ponts qui enjambent le Verdon.

 

 

Colmars-Fotolia_10984869

Fort Desaix de Colmars-les-Alpes (04) © Guillaume Besnard – Fotolia.com.

 

 

  • Puissant Fort Desaix
    1. En amont. Sur un mamelon.
    2. Monument Classé.
    3. Fort Saint-Martin, puis Fort de Savoie, puis Fort Desaix (1887).
    4. 16931695. Plans et construction par Richerand.
    5. Début 19e s. Renforcement : guérites, pont-levis et ha-ha (saut-du-loup).
    6. Plan en trapèze.Avant-fort et tour à canon.
    7. Le fort sert désormais aux animations culturelles et aux expositions.
  •  Fort de France.
    1. En aval. Sur un mamelon.
    2. Classé.
    3. Fort Sud ou du Calvaire, Fort de France, Fort Soult (1887).
    4. Même époque de construction et même architecte que le Fort Desaix.
    5. Locaux de réserve avec magasin à poudre enterrés.
    6. Citerne et caserne.
    7. Enceinte carrée de 25 m de côté, avec des murs épais de 4 m à la base.
    8. Fossés de 7 m de large.
    9. Terrasse pour manœuvrer des canons.
    10. 1827. Rajout d’un parapet.
  • Ancienne Caserne Gassendi devenue Salle des Fêtes.
  • Vieux Pont ou Pont Saint-Roch ou Pont-Bas.
    1. Inscrit aux Monuments Historiques.
    2. En aval de Colmars.
    3. Longueur 22,5 m. Largeur 2,5 m. Arche de 11 m de portée. Hauteur sous clef 7,4 m.
    4. Date de construction inconnue.
    5. 1894. le pont est désaffecté.
  •  Pont-Haut.
    1. Classé aux Monuments Historiques.
    2. Longueur 17,1 m. Largeur 2,8 m. Arche de 6m de portée. Hauteur sous clef de 17 m.
    3. Construction fin 17e s. ou début 18e s.
    4. Sur l’Adret.
  •  Pont de Mission.
    1. Sur la rivière Lance.
    2. Le pont n’existe plus.

 

 

Monuments chrétiens de Colmars-les-Alpes


 

 

  •  Eglise Saint-Martin.
    1. 17e s. Réédifiée.
    2. Style gothique.
    3. Faisait partie de l’enceinte fortifiée.
    4. 16e s. Porte gothique.
    5. 17e s. Retable du Rosaire.
  • Chapelle Saint-Jean.
  • Eglise Sainte-Marie-Madeleine.
    1. A Clignon.
  • Chapelle Saint-Joseph.
    1. 16e s. Construction.
    2. 17e s. Retable.
  • Oratoire Saint-Jean-Baptiste.
    1. Erigé par des Confrérie de Pénitents au 17e s.
  • 6 autres oratoires.

 

 

Célébrités liées à Colmars-les-Alpes


 

 

  • Macte ou Macty (Laurent). Né à Colmars – Mort à Rodez, début 17e s. Médecin.
    1. Fils d’un premier consul de Colmars.
    2. 1564. Etudes de Médecine à Montpellier.
    3. 1567. Médecin à Rodez dans le Rouergue.
    4. Auteur d’un livre sur les troubles de son époque.
  • Meiffreid (Joseph Émile). Colmars 17911867. Musicien.
    1. Professeur au Conservatoire de Paris.
    2. Inventeur d’un cornet à piston.
  • Roux (Adrien). Colmars, 18641947. Homme politique.
    1. Notaire pendant  46 ans.
    2. 18921926. Maire.
    3. 18951937. Conseiller général, réélu pendant 42 ans. Président du conseil général en 1912.

 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Colmars-les-Alpes


 

 

  • Juillet. Festival Folklorique International.
  • Août. Feu d’artifice et procession du feu.
  • Août. Fête Médiévale.
  • Septembre. Foire.
  • Octobre. Oralies de Haute Provence. Fête des traditions orales.

 

 

Bonnes Adresses de Colmars-les-Alpes


 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article concerné.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.