Chapelle Saint-Donat © Verlinden

 

 

Provence 7

Monfort à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Montfort à visiter (04)

 

 

  •   Sur la rive droite de la moyenne Durance.

 

Communes limitrophes de Montfort

 

 

Accès à Montfort

 

  • Autoroute du Val de Durance A 51E 712 sortie 20 Peyruis.
  • RD 101  vers Mallefougasse-Augès, au nord-ouest, et vers Peyruis, au sud-ouest.
  • RD 4096 vers Peyruis, au sud-ouest, et vers Château-Arnoux, au nord-est.

 

Distances de Château-Arnoux – Saint-Auban

 

 

 

La Nature à Montfort

 

 

  • Village Fleuri.

 

Reliefs, sols

 

  •  Le village est situé sur une colline qui domine la vallée de la Durance.
  • D’est en ouest la commune est découpée en 4 zones géographiques.
    1. La partie la plus basse de la commune est constituée par le lit de la Durance à environ 400 m.
    2. Un petit plateau et des collines parmi lesquelles celles du village de Montfort.
    3. L’autoroute occupe une petite vallée intermédiaire.
    4. Les coteaux de Ponfige, le mont de la Louvière (674 m) et les premiers contreforts de la montagne de Lure amorcent des reliefs.
  • Vers le sud-ouest la commune forme une excroissance plus tourmentée avec le ravin du Bouy, d’une part, le mont Tourdeaux à 877 m d’autre part.

 

Rivières, eau

 

  • La Durance.
    1. L’affluent du Rhône traverse sur une courte distance la limite est de la commune.
    2. A cet endroit la Durance se sépare en plusieurs bras. Son lit est large.
  • Le Thoron.
    1. Affluent de la rive droite de la Durance.
  •  Le Ravin du Bouy et le Ravin de Mardaric
    1. Affluents de la rive droite de la Durance.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

 

Histoire de Montfort

 

 

Préhistoire

 

  • Occupation chalcolithique attestée par des traces.
  • Outillage lithique mis à jour à Chamans.

 

Antiquité

 

  • Passage de la grande route romaine La Via Domitia / Voie Domitienne.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1018. Mention de la chapelle Saint-Donat.
  • 1182. Mons fortis est cité.
  • 1379. L’ancienne baronnie est unie au vicomté de Reillane.
  • 1575. Les Huguenots occupent le territoire. Les troupes de Carcès assiègent et reprennent le site dont ils rasent les fortifications.

 

Période contemporaine

 

  • 20e s. Les deux guerres mondiales et des épidémies de choléra affectent fortement la commune.
  • Abandon progressif de la vigne destinée essentiellement à l’autoconsommation.
  • Depuis les années 1960. Développement démographique

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Montfort

 

 

  •  Village pittoresque.
    1. Ruelles en escalier.
  • Château.
    1. 1574. Remanié.
    2. Beaux points de vue notamment sur les Pénitents des Mées.
    3. Restes de remparts.
  • 3  ponts de la Voie Royale construite en 1782.
    1. Pont sur le torrent Saint-Jean. Arche de 7,75 m de portée.
    2. Pont de la Font de Noël. Arche de 5,8 m de portée.
    3. Pont du torrent de Figon. Arche de 3,8 m de portée.
    4. Un 4ème pont sur le Mardaric a disparu.

     

 

Monuments chrétiens de Montfort

 

 

  • Eglise Sainte-Madeleine.
    1. Style romano-gothique.
    2. Dans le village.
    3. 17e s. L’église présente d’énormes contreforts.
    4. Clocher-tour surmonté d’une flèche pyramidale en pierres jaunes et blanches.
    5. Fresque endommagée sur le tympan.
    6. 16e s. Des statues en bois polychrome représentant la Vierge et saint Jean. Objets Classés.
    7. Certains éléments proviennent vraisemblablement de la chapelle Saint-Donat.
  • Vestiges de l’ancienne paroissiale qui a la même dédicace à  « Sainte-Madeleine« .
  • Chapelle romane Saint-Donat.
    1. La chapelle se découvre à la sortie d’un virage, perchée sur un promontoire.
    2. Le joyau de la commune et une des merveilles de la Provence non pas pour ses richesses matérielles mais par la vie spirituelle qu’elle représente et pour sa parfaite architecture romane primitive qui remonte au 11e s.
    3. Suivant la légende, à la demande de l‘évêque de Sisteron, saint Donat aurait évangélisé une partie de la Montagne de Lure.
    4. Saint Donat se serait retiré dans un sanctuaire troglodytique dans lequel il vit et meurt en ermite au 6e s.
    5. Cette caverne souvent appelée « Couvent saint Donat » existe encore à proximité de la chapelle qui avait été construite pour accueillir les pèlerins.
    6. Devant l’affluence des pèlerins, un bâtiment à trois portes fut alors construit.
    7. Longtemps laissée à l’abandon, la chapelle sert de bergerie et manque de s’effondrer, la chapelle a été sécurisée.
    8. La chapelle constitue l’un des plus anciens et des plus parfaits édifices romans de France avec son abside, ses deux absidioles et ses proportions basilicales.
    9. 1018. Mentionnée.
    10. 1959. Classée aux Monuments Historiques.
  • Plusieurs oratoires dont un à proximité de la chapelle Saint-Donat.

 

 

Artisanat de Montfort

 

 

  •  Poterie.

 

 

Célébrités liées à Montfort

 

 

  • Saint Donat.
    1. Peu d’informations sur cet évangélisateur des campagnes au 6e s.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Montfort

 

 

  •  Décembre. Marché de Noël.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.