Provence 7

Colomars à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite de la commune de Colomars dans le département des Alpes-Maritimes (06)
    1. Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agenda : fêtes, manifestations
  • Code postal. 06670.
  • Habitants. Colomarsois.
  • Superficie. 6,72 km2.
  • Altitude. 57 m – 402 m.
  • Population. 3 322 habitants (2013).
  • CoordonnéesN  43°45’34.0″ E  7°13’12.9″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.
  • Nom. Dérivé du latin columbarium, pigeonnier.

 

 

Situation de Colomars (06)

 

 

  • Commune de l’arrière-pays niçois.

 

Communes limitrophes de Colomars

 

 

Accès à Colomars

 

  • M 414. Route de Colomars.
  • M 714. Route de Bellet.
  • M 914. Route d’Aspremont. Vers Aspremont, au nord, et vers Nice, au sud.
  • M 6202. Route de Grenoble vers Nice, au sud, et la vallée du Var, au nord.
  • Desserte Train des Pignes.

 

Distances de Colomars

 

 

 

La Nature à Colomars

 

 

  • Zone résidentielle limitée par deux éléments naturels.
    1. Le Var, limite ouest.
    2. Le flanc du mont Chauve, limite est.

 

Reliefs, sols

 

  • Collines.
    1. Prolongement des collines de Nice.
  • Vallons.
    1. Belles ressources botaniques et géologiques.
    2. Cascades.
  • Large vallée du Var.
    1. En bordure ouest de la commune.
  • Sablière.

 

Rivières, eau

 

  • Le Magnan.
    1. Petit cours d’eau dont l’embouchure est à Nice dans le quartier de Magnan.
    2. La source du Magnan est à Colomars.

 

Forêts, arbres

 

  • Cadre vallonné couvert de plusieurs espèces :
    1. Genêts.
    2. Oliviers.
    3. Pins.
    4. Vignes.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Réduction des surfaces.
  • Maraîchage.
  • Pépinière.

 

Activités dans la nature

 

  • Tennis.

 

 

Histoire de Colomars

 

 

  • L’histoire de Colomars se confond avec celle d’Aspremont jusqu’en 1874.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • C’est au Moyen-Age que l’habitat primitif de Colomars se forme, autour de son église, dans la partie haute du territoire.
  • 1070. Fondation de Colomars.
    1. Garantie de biens au monastère de Saint-Pons de Nice par les enfants de Rambaud de Nice et Rostaing de Gréolières.
    2. Columbaris est cité dans le cartulaire de la cathédrale de Nice.
  • Seigneuries successives.
    1. Les Châteauneuf.
    2. Les Chabaud.
    3. Les Marquesan.
    4. Les Borriglione.
  • 12e s. Columar est cité dans le cartulaire de la cathédrale de Nice.
  • 1400. Collomacio est cité.
  • 1760. Colomas est cité.

 

Période contemporaine

 

  • 1803. Colomars est érigé en paroisse.
  • Le développement du quartier de La Manda se fait après l’endiguement du Var.
  • 1874. 2 juin. Le décret signé par le maréchal Patrice de Mac Mahon, président de la République française, sépare Aspremont, Castagniers et Colomars en trois communes distinctes.
    1. Colomars compte 572 habitants – Aspremont 513 habitants – Castagniers 461 habitants.
  • Fort développement démographique, dans le voisinage de Nice.
    1. 1946. 432 habitants.
    2. 1982. 1 714 habitants.
    3. 2013. 3 322 habitants.

 

 

Village et Monuments de Colomars

 

 

  • Plusieurs hameaux.
    1. La Manda et La Valade. Dans la plaine du Var.
    2. Le Golfan. Intermédiaire.
    3. La Sirole (résidentiel, le plus haut) – Les Cabanes – La Madone – Les Vallières Supérieures – La Colle-Germaine – Les Freghières. Sur les hauteurs.
  • Fontaines.
  • Viaducs.
    1. Ils alimentaient des moulins à huile.
  • Fort Casal.
    1. Très beau panorama.
    2. 1887. Fortification de la frontière franco-italienne.
    3. 1910. Le fort est équipé de trois canons de 120.
    4. 1939. Le fort est abandonné.
    5. Depuis, le fort  est aménage en espace de loisirs.
  • Fresques en trompe-l’œil.
    1. Parking des Arts.
    2. Réalisation Jackie Decroix.
  • Gare de Colomars – La Manda.
    1. Fin 19e s.
    2. Pendant longtemps, embranchement de 2 lignes ferroviaires :
      1. Nice-Digne (Train des Pignes).
      2. Nice-Provence Centrale – Aix-en-Provence.
    3. Pont de La Manda.
      1. 1960. Construction en remplacement d’un pont métallique à deux niveaux (routier et ferroviaire) datant de la fin du 19e s.

 

 

Monuments chrétiens de Colomars

 

 

  • Eglise Notre-Dame-de-la-Nativité.
    1. 1803. Colomars est érigé en paroisse.
    2. 1830. Reconstruction à partir d’un bâtiment primitif qui a disparu. Style néoclassique.
  • Chapelle Saint-Roch de la Sirole.
    1. 1857. Inauguration à la Sirole.
    2. Clocheton.
    3. Décoration par le peintre Jackie Decroix.
  • Nombreux calvaires.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Colomars

 

 

  • Expositions à la Salle des Arts de la Mairie.
  • Septembre. 8. Fête patronale.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.