Intérieur d’un sauna. © Fotolia.com

 

 

Provence 7

Sauna Personnel en Provence

 

 

 

 

 

 

Acheter, visiter, essayer les saunas de Provence

 

 

Le développement des saunas personnels est particulièrement sensible en France, la Provence est plutôt leader en a matière avec sa population étrangère et ses activités sportives nombreuses..

 

 

 

 

Présentation du sauna

 

 

  • Le sauna se présente comme une petite cabane de bois ou une pièce dans laquelle on prend un bain de chaleur sèche, pouvant atteindre de 70 °C à 100 °C.

 

  • Le sauna est une technique du bain de chaleur connue dans les pays scandinaves depuis plus de 2000 ans.

 

  • Le mot « sauna » est  finnois. Il signifie « suée ».
    1. De fait, le sauna est un procédé de relaxation par sudation.

 

  • Différence Sauna /hammam
    1. Contrairement au  hammam, la chaleur du sauna est sèche.
    2. Le sauna a entre 3 et 20% d’humidité.
    3. Les températures du sauna sont bien plus élevées 80 à 90°C (température considérée comme maximale aux USA et au Canada).
      1. Le « record du Monde » est de 120° C pendant environ 15 mn par un Finlandais dans une « discipline »  qui s’est avérée mortelle et qui doit être considérée comme particulièrement dangereuse.

 

Pourquoi un sauna à la maison ?

 

 

Pour le bien être

 

  • La chaleur sèche du sauna relaxe. Elle accélère la sudation ce qui a pour effet de nettoyer et purifier la peau.
  • Le sauna élimine la fatigue, les tensions physiques et le stress. Les muscles sont assouplis, ils éliminent les toxines.
  • La peau est raffermie. Elle est aussi rendue plus élastique.
  • La pratique du sauna redonne du tonus et calme les nerfs.
  • La pratique du sauna stimule  la circulation sanguine et améliore du système immunitaire (rhumes et refroidissements notamment).
  • La pratique du sauna dégage les voies respiratoires (bénéfique contre le rhume, la toux…). L’emploi d’huiles essentielles peut renforcer cette fonction.
  • Le sauna a des vertus hygiéniques : élimination des poux, puces et morpions sur la personne et sur les vêtements suspendus à l’intérieur du sauna.
  • Le sauna a également une fonction familiale et sociale en faisant partager un moment de détente.

 

 

Il est devenu relativement simple d’installer un sauna chez soi

 

  • Les modèles en kit ne demandent pas de  travaux préparatoires.
  • Il faut juste disposer d’une alimentation électrique à proximité.

 

 

Le sauna : comment ça marche ?

 

 

  • La  pièce est chauffée par un poêle (à bois ou électrique) qui permet d’atteindre des températures avoisinant les 80°C.

 

  • La pièce est équipée de bancs qui permettent de s’allonger et de tenir à plusieurs.
    1. Les bancs les plus en hauteur sont ceux où la température est la plus chaude.

 

  • Le poêle chauffe des pierres à sauna dans un réceptacle positionné à l’intérieur du sauna.
    1. Les pierres ne doivent pas éclater sous les effets des chocs thermiques ou de l’accumulation de chaleur.
    2. Des pierres d’origine volcaniques sont utilisées : diabase, gabbro, olivine, péridotite, pierre ollaire.
    3. Il existe des pierres synthétiques en céramique.
    4. Lorsque les pierres sont surchauffées, une louche d’eau est versée dessus afin de dégager une bouffée de vapeur.

 

  • Certains poêles récents possèdent une dalle sur laquelle l’eau ruisselle.

 

 

 

 

Le déroulement d’une séance de sauna

 

 

Généralement il est conseillé de faire trois passages dans le sauna.

 

 

La séance se déroule le plus souvent en plusieurs étapes :

 

  • Commencer par une douche pour se laver.
  • 8 à 12 minutes « au chaud » qui permettent à la peau commence à transpirer.
  • Sortir du sauna pour prendre une douche ou un bain frais ou plutôt carrément froid (si il n’y a pas de contre-indication médicale) ou simplement prendre un bol d’air.
  • Se sécher. Prendre obligatoirement 15 mn de détente.
  • 12 à 15 minutes de deuxième séance de sauna.
  • Sortie du sauna avec la même séquence que précédemment (douche, bain froid ou air frais, séchage, détente).
  • 8 à 15 minutes pour la troisième séance de sauna.
  • Ressortir. Bain ou douche. Repos d’une vingtaine de minutes.
  • Un court somme est apprécié.
  • Sortir, et plonger dans un bain froid ou sous une douche fraîche. L’alternance de « chaud-froid » permet de profiter pleinement des effets positifs et relaxants du sauna.
  • Après la séance de sauna, il faut boire beaucoup d’eau pour compenser les pertes évacuées par la transpiration.

 

 

Quelle tenue pour une séance de sauna ?

 

 

  • Le sauna se pratique nu .

 

  • Le corps est isolé du banc par une serviette qui absorbe la sueur et protège la peau de la chaleur excessive du bois.

 

  • Le port du maillot de bain n’est pas recommandé car il gêne la transpiration.
    1. Il est même anti-hygiénique car il permet la fixation des microbes et des germes disséminés par la chaleur et l’humidité.
    2. Le port du maillot est parfois appliqué pour des petits saunas proches d’une piscine.

 

 

A éviter dans la pratique du sauna

 

 

  •  La consommation d’alcool et de drogue est fortement déconseillée.
  • Certains médicaments hypotenseurs notamment sont incompatibles.
  • Avant d’entrer dans le sauna, pensez à ôter bijoux et lunettes qui pourraient brûler la peau.
  • La lecture de livres ou de magazines n’est pas possible en raison de la vapeur.
  • Pratique du sauna déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques, d’hypertension, d’insuffisances veineuse ou rénale, d’épilepsie, de claustrophobie, d’asthme (à l’appréciation d’experts).

 

  • Consulter un médecin pour des maladies particulières.

 

Quel sauna à la maison ?

 

 

Il existe deux systèmes, le sauna traditionnel ou le sauna infrarouge.

 

 

Le système infrarouge

 

  • Il offre une chaleur douce bien adaptée aux personnes sensibles aux températures trop élevées (plus de 50°C).
  • Le système infrarouge est recommandés pour ceux qui ont des problèmes de circulation sanguine ou de vaisseaux.

 

  • Selon des études publiées, il ne semble pas y avoir de contre-indications pour les personnes ayant de l’asthme, le conseil d’un spécialiste est néanmoins souhaitable.

 

 

Les types de saunas à la maison

 

  • Sauna électrique.
  • Sauna japonais, ou Iyashi Dôme
  • Sauna douche.
  • Sauna en bois.
  • Sauna en kit.
  • Sauna extérieur.
  • Sauna finlandais.
  • Sauna portable.
  • Sauna sur mesure.
  • Sauna traditionnel à vapeur.
  • Cabine sauna.

 

Les options du sauna à la maison

 

  •  La porte du sauna.
  • Le poêle du  sauna.
  • Le sol du sauna.

 

Les prix des saunas chez soi

 

  • La fourchette de prix est très ouverte :
    1. Solutions à partir de 100  €.
    2. Cabine sauna une personne de qualité : environ 1 000 €
    3. Sauna haut de gamme 15 000 € et plus.

 

  • Les poêles au bois ou au gaz sont plus onéreux qu’un poêle électrique mais consomment moins d’énergie.

 

  • Le sauna à vapeur traditionnel est plus coûteux qu’un  sauna infrarouge.

 

 

Saunas à la maison ou sauna en appartement

 

  • Pour l’appartement et les espaces plus petits, les solutions sont les suivantes :
    1. Le sauna pliable. C’est le sauna d’appartement par excellence : peu coûteux, pratique à utiliser.
    2. Le sauna douche; Pour avoir une douche et un sauna tout en un dans la salle de bain.
    3. Le sauna portable.  En kit facile à installer.
    4. Dans un très grand appartement : une cabine sauna pour plusieurs personnes.

 

 

  • Pour la maison, tout est possible selon la taille et le budget.

 

 

Les accessoires du sauna à la maison

 

  •  Des huiles essentielles.

 

 

Histoire du sauna

 

 

  • Préhistoire. L’existence de cabanes de sudation est attestée dans les régions froides et tempérées de l’hémisphère nord.
  • 15 – 16e s. En arrivant en Amérique du Nord, les Européens découvrent des huttes de transpiration destinées aux malades ou à des guerrier voulant se purifier.
  • Le sauna enterré succède à la hutte de transpiration (sweat lodge).
  • Des étuves ou saunas à fumée e développent dans des petites maisons en bois empilé.
  • 14e s. Pour de multiples raisons (hygiène, débauche, religion), la pratique disparaît en Europe à l’exception de la Russie et des pays nordiques.
  • Jusqu’au 19e s. Il était courant que les naissances se déroulent dans un sauna. Le sauna était souvent la pièce la plus propre de la maison. Les guérisseurs et les shamans avaient l’habitude d’utiliser le sauna pour soigner les maladies et purifier les corps.
  • Fin 19e s. Apparition du sauna à cheminée.
  • 20e s. La pratique du sauna doit une partie de son essor à la « publicité qu’en font les athlètes de pays nordiques lors de compétitions mondiales, J.O. notamment.
  • Années 1930. Un nouveau système de chauffage fut inventé : les appareils de chauffage au bois. Le système disposait d’une cheminée mais le feu était isolé des pierres. Cela permettait au sauna d’être constamment alimenté en chaleur pendant l’arrosage des pierres et à la séance de commencer après seulement 30 minutes de chauffage.
  • En Provence, la pratique du sauna se développe avec le sport mais aussi et surtout avec le tourisme venu du Nord de l’Europe (hôtels, campings, résidences secondaires puis principales).

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.