Pont du Chatelet ©  ascain64 – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Saint-Paul-sur-Ubaye à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  • Saint-Paul-sur-Ubaye est un village de l’extrême nord-est du département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • Code postal. 04530.
  • Habitants. Saint-Paulois ou Saint-Paulains ou lous Sant Poulencs (en valéian).
  • Superficie. 205,55 km2. Immense territoire. 7 ème plus vaste de France métropolitaine.
  • Altitude. 1 291 m – 3 411 m.
  • Population. 214 habitants (2012).
  • Coordonnées et carte. N  44°31’18.5″  E 6°44’50.5″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune St-Paul-sur-Ubaye.

 

 

Situation de Saint-Paul-sur-Ubaye (04)

 

 

 

Communes limitrophes de St-Paul-sur-Ubaye

 

 

Accès à St-Paul-sur-Ubaye

 

  •  RD 902 vers Vars au nord et vers Meyronnes et Jausiers, au sud.
  • La RD 25 vers le nord se termine à la Cure-Longeron dans la commune.
  • Circuits routier : Route des Grandes Alpes.

 

Distances depuis St-Paul-sur-Ubaye

 

 

 

La Nature à Saint-Paul-sur-Ubaye

 

 

Porte de la vallée sauvage de la haute Ubaye.

 

  • Station Climatique.
  • Station de Ski.

 

Reliefs, sols

 

  •  Le village est à 1.470 m d’altitude.
  • Le site est dominé par plusieurs sommets dépassant les 3.000 m.
    1. Seule commune de France à avoir plus de 30 sommets supérieurs à 3.000 m sur son territoire
      1. Aiguille de Chambeyron. 3.411 m
      2. Brec de Chambeyron. 3.388 m.
      3. Pics de la Font Sancte. 3.373 m.
      4. Conque de Panestrel. 3.254 m.
  • Saint-Paul-sur-Ubaye est riche en curiosités naturelles
    1. Colonnes coiffées. Au ravin de Pierres Vaches.
    2. Dolomies rouges, vertes, jaunes des Becs, du Grand Caire…
    3. Lacs alpestres.
    4. Lames verticales de la Berche et de la Souvagea.
    5. Murailles superbes de Font-Sancte.
    6. Gouffres de la Mortice.
  • Cols nombreux et exceptionnels.
    1. Col de Vars. Limite entre les 2 départements (Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes). Site Inscrit. 2.108 m.
    2. Col de l’Autaret. 3.072 m.
    3. Col de Mary. 2.641 m.
    4. Col du Longet. 2.647 m.
    5. Col de Mirandole. 2.433 m.
    6. Col du Crachet. 2.647 m.
  • Carrières de marbre.

 

Rivières, eau

 

  • L’Ubaye.
    1. Affluent, rive gauche, de la Durance.
    2. 82,7 km de long.
    3. Rives à visiter.
  • Les lacs et glaciers alpestres.
    1. Longuet.
    2. Marinet : lac Long..
    3. Roure.
    4. Chambeyrons : Lac des Neuf Couleurs.
    5. Houerts : Lacs Vert et Bleu.
  • Sources nombreuses.

 

Forêts, arbres

 

  •  Site forestier de La Blachière.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Pâturages.
  • Elevage.

 

Activités dans la nature

 

  • Centre de randonnées d’excellence.
    1. Passages GTA, GR 5, GR 6, la Via Alpina circuit rouge
    2. Pour le GR6, le hameau de Fouillouse, au pied du Chambeyron, est son point de départ.
    3. La commune est traversée nord-sud par le sentier international rouge de la Via Alpina (Trieste-Monaco), tronçons repérés 133 et 134.
    4. Sites naturels exceptionnels.
    5. Randonnées avec âne.
  • Centre d’alpinisme réputé.
  • Station de ski de fond recherchée.
    1. Passage de la Grande Rraversée des Alpes à ski.
  • Pêche.
  • Colonies de vacances.
  • VTT et cyclotourisme.
  • Motos et automobiles.

 

 

Histoire de Saint-Paul-sur-Ubaye

 

 

  • Place-frontière dépendant de la Savoie entre 1388 et 1713, Saint-Paul-sur-Ubaye a souffert des guerres de Religion et des guerres piémontaises.
  • Le passé militaire laisse des fortifications sur le site communal (redoute de Berwick) et dans la commune voisine de La Condamine-Châtelard.

 

Préhistoire

 

  • Âge du Fer.  Nombreuses sépultures mises à jour.

 

Antiquité

 

  • Importante période gallo-romaine.
    1. Vestiges à St-Paul, Tournoux et Gleisolles.
    2. Monnaies romaines trouvées.
    3. Passage de la route romaine Via Lictia.
    4. A la fin de l’Empire romain, la vallis Moccensis porte le nom de la famille romaine des Moccii, probablement d’importants propriétaires fonciers. Le site dépend sur le plan religieux de l’archevêché de Turin.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 571. Le patrice Mummole (petit-fils de Clovis) remporte la victoire de Mustiae Calmes sur les Lombards.
    1. Le site de Mustiae Calmes correspondrait à Eychalps, à proximité de Gleizolles (confluent de l‘Ubaye et de l’Ubayette).
    2. Une église paléochrétienne y avait été construite.
  • 13e s. Seigneurie des Beaufort, puis des Bérard et des Comtes de Provence.
  • 13881713. Le site est sous le contrôle de la Savoie.
  • 15e s. Annexion de la communauté de Tournoux dépeuplée par la Peste et la Guerre de Cent Ans.
  • 1515. 8 août. François Ier (Savoyard par sa mère) passe le col de Vars, le plateau de Tournoux et le col de Larche avec une armée de 70 000 hommes, 300 pièces d’artillerie, 25 000 chevaux. . Le 14 septembre, il remporte la victoire de Marignan.
  • Le Milanais est annexé, la vallée de Barcelonnette est occupée pendant vingt ans.
  • 1536. Charles Quint tente en vain de rentrer en France par la voie empruntée dans l’autre sens par François 1er. Ce dernier ordonne au duc de Montmorency de pratiquer la tactique de la terre brûlée.
  • 1696. Les Français fortifient l’église.

 

Période contemporaine

 

  •  Les 2 guerres mondiales ont de graves conséquences sur le territoire en raison de sa position stratégique.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Saint-Paul-sur-Ubaye

 

 

  • Pierre frontière de 1824.
    1. Au col de l’Autaret.
    2. Croix de Savoie et Fleur de Lys.
  • Pont du Chatelet.
    1. Spectaculaire.
    2. Arche à 97 au-dessus de l’Ubaye.
    3. Remarquable site.
  • Plateau du Chatelet.
    • Ruines d’une enceinte.
    • Hameau de Fouillouse.
  • Cadrans solaires avec devises.
  • Ouvrages militaires.
    1. Redoute de Berwick.
      1. 18e s. Construite par le maréchal de Berwick. Agrandie par Kellermann.
      2. Inscrite aux Monuments Historiques.
      3. Emplacement et abords classés.
    2. Forts de Tournoux.
      1. 1840. Début de la construction afin de protéger la route d’accès aux cols.
      2. 5 sites sont fortifiés.
  • Moulins hydrauliques.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Paul-sur-Ubaye

 

 

Plusieurs sanctuaires sont disséminés sur le territoire.

 

  • Eglise romano-gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul
    1. Dans le bourg.
    2. Classée Monument Historique.
    3. Très ancienne structure romane.
    4. 15e s. Chœur gothique.
    5. 16e s. Voûte reconstruite.
    6. Magnifique rosace en façade.
    7. 19e s. Flèche en tuf.
  • Eglise romane Saint-Antoine
    1. A Maurin.
    2. Classée Monument Historique.
    3. 12e s. reconstruite au 15e s.
    4. Clocher-tour carré à 4 étages.
    5. Inscription en patois.
  • Cimetière.
    1. Porte et murs d’enceinte classés.
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste.
    1. A Fouillouse.
    2. 1554.
  • Eglise Saint-Sébastien.A Mélezen.
    1. 1785.
  • Eglise Saint-Thomas.
    1. A Tournoux.
    2. Chœur gothique.
    3. Clocher roman.
  • Eglise de la Transfiguration.
    1. A Serennes.
    2. 1829.
    3. En forme de croix grecque.
    4. Surmontée d’une coupole.
  • Chapelle Saint-Antoine.
    1. Peinture murale extérieure.
  • Chapelle Saint-Michel.
    1. Au Chatelet.
  • Chapelle
    1. A Tournoux.
  • Chapelle
    1. Aux Prads.
  • Ruines de la Chapelle Saint-Michel.
    1. A Serennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.