Provence 7

Marégraphe de Marseille à voir

 

 

 

 

 

 

Situation du Marégraphe de Marseille

 

 

 

 

Histoire du Marégraphe de Marseille

 

 

  • 18491851. Un premier marégraphe est établi à Marseille, dans le port de La Joliette  par l’ingénieur hydrographe Rémi Chazallon.
  • 1880. Un organisme scientifique français cherche à déterminer le point de référence au niveau de la mer qui permette notamment de calculer l’altitude du Mont-Blanc.
    1. Le cahier des charges fixe les bases suivantes :
      1. Avoir un niveau minimum d’amplitude des marées. La Mer Méditerranée s’impose alors.
      2. Avoir un éloignement suffisant de l’embouchure d’un cours d’eau (Rhône, Arc, Touloubre, Huveaune...) pouvant modifier le niveau de la mer.
      3. Etre à l’abri des vents dominants. L’anse de Calvo présente cet aspect.
  • 1883. Installation du marégraphe à Marseille. Sa conception est signée Pape et Denner.
  • 1884. 1er janvier – 1896 31 décembre. Mesures effectuées en continu.
    1. L’altitude Zéro est fixée avec la moyenne arithmétique des mesures effectuées.
  • 2002. 28 octobre. Le marégraphe (observatoire et appareil de mesure) sont classés au titre des Monuments Historiques.

 

 

Fonctionnement du Marégraphe de Marseille

 

 

  • La pièce qui détermine le niveau Zéro de référence est un rivet de bronze avec une calotte sphérique faite d’un alliage de platine et d’iridium choisi pour son extrême résistance.
    1. La calotte est enchâssée dans une plaque de granit scellée dans un rocher à la cote de 1,661 m au-dessus du niveau fixé en 1896.
    2. Le rivet est désigné par l’appellation repère fondamental du nivellement général de la France.
  • Les mesures se poursuivent de nos jours avec des relevés hebdomadaires et un entretien du dispositif.
    1. Dans le Monde, le marégraphe de Marseille a mesuré les plus longues séquences de mesures au niveau de la mer.
  • D’autres outils de mesure sont mis en place :
    1. Marégraphe Côtier Numérique.
      1. L’outil est intégré au réseau national d’observations marégraphiques du SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine).
      2. Le SHOM est lui-même partie prenante du réseau mondial GLOSS (Global Sea Level Observing System).
    2. Station GPS permanente.
  • La publication des données se fait à plusieurs niveaux :
    1. REFMAR. Portail des Réseaux de référence des observations marégraphiques.
    2. Portail SONEL (Système d’Observation du Niveau des Eaux Littorales) avec des données journalières, mensuelles et annuelles.

 

 

Architecture et Bâtiment du Marégraphe de Marseille

 

 

 

Fonctionnement d’un marégraphe

 

  • L’eau de mer pénètre par un puits de tranquilisation qui permet d’atténuer presque totalement les effets des vagues et de la houle.
  • Un flotteur évolue en fonction des mouvements provoqués par les changements météorologiques et les marées.
  • Un organe scripteur saisit une courbe des variations du niveau de la mer en fonction du temps.
  • Un mouvement d’horlogerie commande le déplacement du cylindre porteur du papier.
  • Le diagramme ainsi réalisé est appelé un marégramme.

 

Le marégraphe de Marseille

 

  • Marégraphe unique au monde.
    1. Le système  comprend un intégrateur mécanique avec une fonction de totalisatrice.

 

Les applications des mesures

 

  • Prédire les marées.
  • Etablir des cartes marines.
  • Améliorer la sécurité de la navigation.
  • Mieux modéliser les modèles de marée.
  • Mettre au point des plans de prévention des risques naturels.
  • Concevoir des systèmes d’alertes de tempêtes et de tsunamis.
  • Valider des modèles climatiques.
  • Calibrer des altimètres embarqués sur des satellites.
  • Confronter des données d’altimétrie spatiale.
  • Comprendre des phénomènes de tectonique, d’hydrodynamique…
  • Mettre au point des modèles d’évolution du niveau des mers sur des périodes très longues…

Exemples de résultats

 

  • Depuis la fin du 19e s., le niveau moyen de la mer à Marseille s’est élevé de 16 cm.
  • La Mer Méditerranée est plus bas d’environ 15 cm que le niveau moyen océanique.

 

 

 

 

 

 

 

.