© ValentinValkov – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Coquelicots en Provence


 

 

 

 

 

 

 

  • Le coquelicot prospère dans les terrains fraîchement remués : champs cultivés et les friches.

 

 

 

Pavot de Provence

 

 

Pavot © Couleur – Pixaday.com

 

  • Notre gentil coquelicot appartient bien au genre des papavers qui comprend le pavot.

 

 

Le coquelicot dans la nature

 

 

  • Plante annuelle.
  • Tige très fine et velue, peu ramifiée, qui lui donne une impression de fragilité.
  • Le coquelicot se développe dans les terrains fraîchement remués : champs, bords de chemins,terrains vagues.
  • Plante facilement envahissante, le coquelicot envahit l’Europe centrale après les glaciations.
  • Un suc laiteux apparaît à la coupe.
  • Fleurs solitaires de 5 à 8 cm de diamètre, composées de quatre pétales un peu froissés. Nombreuses étamines avec des anthères noir bleuté.
  • Couleurs de fleursrouge, le plus souvent, mais également blanc, rose, bleu lilas, marron.
  • Fruits sous forme de capsules glabres contenant une grande quantité de graines, facilement disséminées par le vent.

 

 

Rouge comme la crête d’un coq…

 

 

  • Le coquelicot doit son nom à sa ressemblance avec la crête d’un coq.
    1. 1545. On trouve son nom écrit coquelicoq.

 

 

Le coquelicot au jardin

 

 

  • La culture du coquelicot est très aisée.
  • Une fois semé, le coquelicot pousse sans souci dans toutes les terre bien drainées.
  • On le sème au début du Printemps directement en place car il supporte mal la transplantation.
  • Le coquelicot supporte bien le calcaire et se contente de peu pour croître et se multiplier abondamment d’une année sur l’autre grâce au semis spontané.
  • Le coquelicot a besoin d’une exposition ensoleillée et d’un environnement pas trop humide pour ne pas voir l’oïdium se développer sur son feuillage.

 

 

Utilisations du coquelicot

 

 

  • Les bouquets de coquelicots sont peu durables à moins de cautériser les tiges à l’endroit coupé.
  • Comme ses cousins pavots, le coquelicot est réputé pour ses effets narcotiques provoqués par les alcaloïdes qu’il contient.
    1. En tisane, il est utilisé comme apaisants pour adultes et facilitateur de sommeil pour les enfants.
    2. Le coquelicot, utilisé en pastilles à sucer ou en sirop, calme la toux et les irritations de la gorge.
    3. Le coquelicot sert à aromatiser des pains ou des pâtisseries.

 

 

Symboles et représentations

 

 

  • Les Noces de Coquelicot symbolisent les 8 ans.
  • Dans la mythologie, le coquelicot est associé à Morphée… il y a du pavot dans tout cela !
  • En France, le drapeau tricolore, Bleu-Blanc-Rouge est décliné en langage floral Bleuet – Marguerite – Coquelicot.
  • Couleur du sang, il est le symbole de la Grande guerre (1914-18) dans les pays du Commonwealth.
  • Le coquelicot est aimé par les peintres (Claude Monet dans plusieurs tableaux) et les photographes.
    1. 1873. Tableau Les Coquelicots de Claude Monet. Le plus connu.
    2. 1875. L’été, champ de coquelicots de Claude Monet.
    3. 1879. Champs de coquelicots près de Vétheuil par Claude Monet.
    4. 1881. Champ de coquelicots par Claude Monet.
    5. 1885. Champ de coquelicots dans un creux de Giverny par Claude Monet.
    6. 1885. Champ de coquelicots à Giverny par Claude Monet.
    7. 1886. Champs de coquelicots par Claude Monet.
    8. v. 1890. Champ d’avoine aux coquelicots par Claude Monet.
    9. 1891. Champs de coquelicots à Giverny par Claude Monet.

 

 

Classification et espèces

 

 

  • Règne. Plantae.
  • Sous-Règne. Trachebionta.
  • Division. Magnoliophyta.
  • Classe. Magnoliopsida.
  • Sous-classe. Magnoliidae.
  • Ordre. Papaverales.
  • Famille. Papaveracea.
  • Genre. Papaver. Plus de 60 espèces.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.