Millepertuis © Hans – Braxmeier Pixabay.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Millepertuis en Provence


 

 

 

 

 

 

Le Millepertuis dans la nature


 

 

  • Les formes prises par les millepertuis sont très variées.
    1. Plantes herbacées, annuelles, vivaces, les plus fréquentes.
    2. Arbustes.
    3. Petits arbres (Hypericum lanceolatum) pouvant atteindre une dizaine de mètres de hauteur.
  • Feuilles sont simples, opposées, de forme ovale à lancéolée.
  • Fleurs, d’un jaune plus ou moins vif.
    1. 15-22 mm.
    2. 5 pétales, exceptionnellement.
    3. Nombreuses étamines.
    4. Floraison : mai-juillet.
  • Fruits le plus souvent sous forme de capsules sèches qui éclatent à maturité en libérant un grand nombre de graines toute petite taille.
    1. Certaines espèces produisent des fruits charnus (Hypericum androsaemum).

 

 

Le Millepertuis pour les scientifiques


 

 

  • Les millepertuis forment le genre Hypericum qui compte environ 400 espèces réparties dans le monde entier à l’exception des régions arctiques, des déserts.es déserts et les zones tropicales non montagneuses.
  • Les millepertuis font partie de familles différentes selon les classifications.
    1. Famille des Hypéricacées selon la classification phylogénétique APG III (2009).
    2. Famille des Clusiacées selon la classification classique de Cronquist (1981).

 

 

Etymologie, Vocabulaire et Histoire du Millepertuis


 

 

  • Millepertuis signifie mille trous.
  • Le mot vient de l’ancien français pertuis qui signifie trou.
  • Cette désignation s’explique par le fait que le Millepertuis perforé / Hypericum perforatum semble percé de nombreux petits trous lorsqu’on les observe par transparence.
  • En fait, des glandes translucides donnent cette impression de multiples perforations.
    1. Ces glandes renferment une huile essentielle.
  • Le mot Hypericum, devenu l’appellation scientifique est issu du grec hupe/presque et erike/bruyère, certaines espèces de millepertuis ressemblant à des bruyères.

 

 

Le Millepertuis dans la vie quotidienne et les traditions


 

 

  • Les usages du Millepertuis en horticulture sont variés avec des cultivars spécifiques (ex. Hypericum × moserianum, Hypericum calycinum ‘Hidcote’…
  • En pharmacologie, plusieurs contre-indications existent :
    1. Lors d’un traitement contraceptif oral (baisse de l’efficacité par induction métabolique).
    2. Lors d’un traitement contre le cancer (baisse de l’efficacité pouvant aller jusqu’à la mort).
    3. Lors de la prise de certains traitements utilisés contre le VIH (inhibiteurs de protéase).
    4.  Traitements utilisés en psychiatrie (type neuroleptiques comme Aripriprazole). I
    5. Problèmes cardiaques, le millepertuis pouvant provoquer arythmie et tachycardie.
  • Il existe des extraits et préparations phytothérapiques connus et commercialisés sous le nom de millepertuis.
    1. Ces préparations sont rares et sont tirées exclusivement de l’espèce Hypericum perforatum.
    2. Les usages se limitent à des dépressions légères et de troubles de l’humeur.
  • La principale utilisation dans le domaine médical est très ancienne.
    1. Son utilisation aurait 2400 ans.
    2. Les Anciens la surnommait « chasse-démon » qui était un anti-dépresseur
    3. La préparation prenait la forme d’une huile rouge obtenue par la macération des sommités florales récoltées durant l’été dans de l’huile d’olive.
      1. On lui préfère maintenant l’huile de tournesol.
      2. L’huile de millepertuis serait utilisée contre les brûlures et les douleurs articulaires.
      3. La plus grande prudence est toutefois requise tant les contre-indications sont nombreuses et importantes et aucune utilisation longue de doit être pratiquée. 

 

 

Millepertuis en Provence


 

 

  • Les millepertuis sont présents dans les prairies, les chemins, les jachères.
  • Leur pouvoir couvrant et leur capacité à éliminer d’autres espèces sont reconnus.
  • Le millepertuis est souvent associé à la garrigue.

 

 

Articles liés à Millepertuis en Provence


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.