Pierlas © Bernard Girardin – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Pierlas à visiter (06)

 

 

 

 

 

 

 

  • Pierlas est une commune de moyenne montagne au centre du département des Alpes-Maritimes (06).
  • Code postal. 06260.
  • Habitants. Pierlassois – Pierlencs.
  • Superficie. 9,76 km2.
  • Altitude. 560 m – 2 150 m.
  • Population. 89 habitants (2013).
  • Coordonnées.  44° 01′ 57″   7° 02′ 10″.

 

 

Situation de Pierlas (06)

 

 

 

Communes limitrophes de Pierlas

 

 

 

Accès à Pierlas

 

  • Pierlas est souvent considéré comme le bout du Monde.
  • RD 428 vers Lieuche et Rigaud, à l’ouest, et vers Ilonse, à l’est.
    1. Route d’accès au village acrobatique et vertigineuse.
    2. Exceptionnelle succession de sites et panoramas qui s’apprécient encore plus à la descente.
    3. Eboulis rouges.
    4. Stries calcaires.
    5. Vues lointaines. Environnement sauvage.

 

 

Distances depuis  Pierlas

 

 

 

La Nature à Pierlas

 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de moyenne montagne.
    1. S’abaissant à l’ouest, vers la vallée du Cians.
  • Quelques sommets, au nord, à l’est et au sud forment un vaste cirque.
    1. Les Cluots. 2 150 m. Point culminant.
    2. La Tête de Giarons. 2 025 m.
    3. La Tête de Pérail. 2 017 m.
    4. Le Tête du Pommier. 1 912 m.
    5. La Tête de Vairon. 1 891 m. A l’est.
    6. Le Mont Lieuche. 1 759 m. Au sud-est.
  • Gorges supérieures du Cians.
    1. Avancées vertigineuses.
    2. Rochers ruiniformes.
    3. Coloration rouge vif.

 

 

Rivières, eau

 

  • Pierlas.
    1. Affluent du Cians.
    2. Sa vallée traverse la commune d’est en ouest.

 

 

Forêts, arbres

 

  • Quelques versants boisés notamment au centre et au sud.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Pâturages autour du village.
  • Ovins  et caprins.

 

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées.

 

 

Histoire de  Pierlas

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 12e s. Pirlas est cité.
  • 12e s.  – 1621. Le fief de Pierlas appartient à la famille  Grimaldi de Bueil, jusqu’à l’exécution d’Annibal Grimaldi.
  • Les seigneurs successifs de Pierlas sont :
    1. 1621. Les Badat.
    2. Les Brès.
    3. Les Léotardi.
    4. 1764. Caïs de Pierlas, avec le tire de comte.

 

 

Période contemporaine

 

  • v. 2000. L’école primaire ferme faute d’élèves.

 

 

Monuments et Bâtiments remarquables de Pierlas

 

 

  • Le village est établi sur une arête rocheuse.
    1. La partie supérieure du village est enroulée autour d’un petit piton.
    2. Les autres maisons se succèdent sur la pente.
  • Quelques hautes maisons anciennes de type alpin.
    1. Certaines maisons sont millésimées.
    2. Les toits en bardeaux sont souvent remplacés par des tôles.
  • Ruelles pédestres.
  • Fontaine sous voûte.
    1. 1858. Colonne gravée d’une swastika (croix gammée).
  • Lavoir.
  • Croix basque entre deux arcades.
  • Beau pont de pierre.
    1. En avant du village.
  • Bergeries traditionnelles dans la montagne.

 

 

Monuments chrétiens de Pierlas

 

 

  • Eglise Saint-Sylvestre.
    1. 1338. Possession des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
    2. Clocher-arcade percé de trois baies.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Carmes.
    1. A l’entrée du village.
    2. 17e s. Construction.
  • Chapelle Saint-Sylvestre.
    1. Sur la piste d’Ilonse.
    2. Ruinée avec les vestiges d’un cul-de-four roman du 12e s.

 

 

Célébrités liées à Pierlas

 

 

  • La Famille Ribotti est originaire de Pierlas.
    1. Jean Ribotti. 1669 1721Fondateur de la famille des comtes de Valdeblore et de Mollières.
      1. Docteur en médecine et professeur d’anatomie à l’hôpital de Milan.
      2. 1699. Décembre. Jean Ribotti achète  plusieurs fiefs au patrimonial du duc Victor-Amédée II de Savoie pour le prix de 159 580 livres.
        1. Breil.
        2. Contes.
        3. Isola.
        4. La Bollène.
        5. Lantosque.
        6. Levens.
        7. Pigna.
        8. Saint-Etienne-de-Tinée.
        9. Saint-Sauveur.
        10. Saorge.
        11. Utelle.
        12. Valdeblore.
        13. Venanson.
      3. Il ne conserve que Valdeblore avec le titre de comte. Il reçoit l’hommage des chefs de maisons de Valdeblore le 1er juin 1700.
    2. Ignace Ribotti. Nice, 12 novembre 1809 – Brigue-Glise, 26 septembre 1864. Militaire sarde, et député.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.