Provence 7

Henri Varna

 

Comédien. Parolier. Directeur de salles de spectacles.

 

Parcours d’Henri Varna

 

Enfant du quartier du Panier, à Marseille.

 

Etudes chez les Jésuites de Marseille à Saint-Ignace.

 

  • Marseille 31 octobre 1887 – Paris 2 avril 1969
  • 1906. Henri Varna s’engage au 141ème Régiment d’Infanterie de Ligne.
  • 1908. Sylvain, doyen de la Comédie Française, le remarque et le fait venir à Paris où il suit des cours d’art dramatique.
  • Il fait ses premiers pas de comédien en Théâtre de l’Atelier et aux Célestins à Lyon.
  • Sous le pseudonyme de Varnel, il se produit au Bataclan.
  • 1910. Débuts dans le cinéma muet sous la direction de Louis Feuillade.
  • Il dirige ensuite le Concert Mayol avec Oscar Dufresne. Ensemble,  ils montent de grandes revues.
  • Avec Oscar Dufresne, il prend la direction des Bouffes du Nord, des Ambassadeurs et du Palace. Les deux associés font construire l’Empire.
  • 1929. Henri Varna dirige le Casino de Paris. Il est à l’origine de la revue Paris-Miss popularisée par Mistinguett.
  • 1930. Paris qui remue, avec Joséphine Baker.
  • 1931. Paris qui brille, avec Mistinguett.
  • 1933. Mort d’Oscar Dufresne.
  • 1934. Henri Varna recrute de jeune Tino Rossi pour sa revue Parade de France. Le succès est immédiat.
  • 1940. Henri Varna rejoint le Théâtre Mogador qu’il dirige jusqu’en 1969.
  • 1956. Plaisirs avec Line Renaud.
  • 1959. Frénésies avec Mick Micheyl.
  • 1966. Henri Varna passe le relais à Roland Petit qui donne au Casino de Paris une nouvelle dimension.
  • 1969. Agé de 82 ans, Henri Varna meurt d’une crise cardiaque.

 

Œuvres (films et chansons) d’Henri Varna

 

  • 1911. Film/acteur. La Vierge d’Argos.
  • 1927. Film/acteur. La Revue des Revues.
  • 1929. Chanson. Gosse de Paris. Mistinguett.
  • 1929. Chanson. C’est tout c’que j’ai. Mistinguett.
  • 1930. Chanson. J’ai deux amours. Joséphine Baker.
  • 1951. Tout nous parle d’Amour.
  • 1953. Quand refleuriront les lilas blancs.
Mots Clés :
.