Provence 7

Barbara Sarreau

 

Danseuse. Chorégraphe.

 

Barbara Sarreau inscrit son travail artistique dans un contexte sociologique et politique. Elle travaille notamment avec les enfants psychotiques et les détenus de la prison de Luynes.

Elle recherche le spectacle vivant qui se situe àla limite entre corps et langage.

Une part est laissée à l’improvisation artistique et à l’expérimentation. Le choix de sites particuliers comme le Marché aux Puces de Marseille s’inscrit dans cette démarche. Elle est influencée par les réflexions d’Elie Faure sur la « Cinéplastique » (1922).

 

Parcours de Barbara Sarreau

 

  • 1964. Naissance à Lille.
  • Conservatoire de Région de Paris.
  • Centre chorégraphique de Créteil.
  • 1992. Elle rejoint la Compagnie Maguy Marin. Elle y interprète May Be, Cortex, Watterzoï et Ram Dam.
  • 1995. Sa rencontre avec Karine Waehner l’aide à trouver la voie de sa propre chorégraphie.
  • 1995. Barbara Sarreau rejoint la Compagnie d’Angelin Prejlocaj. Elle y interprète : Parade, Noces, Le Spectre, Roméo et Juliette, le Petit Essai, Paysage après la Bataille.
  • Barbara Sarreau ouvre alors des classes de danse contemporaine au Conservatoire d’Aix-en-Provence et elle donne des cours à l’Ecole du Ballet National de Marserseille.
  • 1998. Installation à Marseille (13). Création de sa Compagnie SB03.
  • 2003-2004. Accueillie en résidence au Théâtre du Merlan à Marseille. (13).
  • Accueillie au 3bisF à Aix-en-Provence (13) et à la Fondation Royaumont.
  • Convention de 3 ans à Bamako (Mali) avec tout un travail avec Marseille Objectif Danse sous le nom de Tchakéla (creuser la terre).

 

Œuvres de Barbara Sarreau

 

  • Pozen. 1er solo avec SB03.
  • 2009. 1ère pièce. Les Mots aussi Peuvent Mourir.
  • 2010. Avec le photographe Geoffroy Matthieu, création au Maroc, à Tétouan, de l’espace photo/chorégraphique La Ville Avance – Mon Héros – Gravats – Le Cube organisé pour un danseur marocain.
  • 2010/2011. Pièce Cinéplastique-Concert.
  • 2011. Lagune. Œuvre photo/chorégraphique dans le cadre de Dansem.
  • Mon Corps jamais ne s’arrête de danser. Œuvre conçue avec la compositeur musicien Jean-François Laporte et et la costumière Sarah Veillon.
Mots Clés : , , ,
.