Provence 7

Hervé Koubi

 

 

Parcours d’Hervé Koubi

 

  • Depuis 2001.  Hervé Koubi collabore avec Guillaume Gabriel sur l’ensemble de ses créations.
  • En parallèle au travail au travail de création de la Compagnie Hervé KOUBI, il est régulièrement invité par des centres de formations professionnelles en France (EPSEDANSE à Montpellier, Centre National de la Danse de Lyon, Ecole Supérieure de Danse de Cannes…) et à l’étranger (Ballet National d’Equateur, Ministère de la Culture et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire, Ballet national du Yucatan au Mexique…).
  • Il collabore également avec de vidéastes pour des projet de vidéo danse, Max Vadukul  (Yoji Yamamoto) pour le Chic Chef en 2009, Pierre Magnol pour Body concrete en 2010 et Ovoid Edges en 2012, Pierre Magnol et Michel Guimbard pour Body Concrete 2en 2011 et Stéphane Chazelon pour Une Histoire de traces sur les années 2012 à 2015.
  • 2012, le Forum Jacques Prévert de Carros obtient le soutien du Ministère de la Culture – DRAC PACA dans le cadre du dispositif Projet identité mémoire construit sur sa collaboration avec la Compagnie Hervé Koubi.

 

Oeuvres d’Hervé Koubi

 

  • 2000.  Réalisation du premier projet Le Golem.
  • 2002. Ménagerie.
  • 2004. Les abattoirs, fantaisie…
  • 2006. Collaboration avec la musicienne Laetitia Sheriff pour la création 4’30’’.
  • 2007. Hervé Koubi retravaille un déambulatoire créé sur la Croisette de Cannes en 1997 Les Heures Florissantes pour le festival Cadences d’Arcachon?
  • 2007. Création de  Hip-Hop Moon Dogs, un essai mêlant écriture contemporaine et gestuelle.
  • 2008. Trois essais chorégraphiques autour des trois écritures : Coppélia, une fiancée aux yeux d’émail… / Les Suprêmes / Bref séjour chez les vivants. Il collaborera avec l’écrivain Chantal Thomas pour la création Les Suprêmes et avec le notateur Romain Panassié (notation Benesh) sur la création Bref séjour chez les vivants.
  • 2009. Collaboration engagée avec les danseurs ivoiriens de la Compagnie Beliga Kopé pour une création Un rendez-vous en Afrique.
  • 2010, 2011, 2012 et 2013.  Hervé Koubi accompagne une équipe de douze danseurs algériens et burkinabé pour un parcours jalonné de deux créations El Din (création 2010-2011) et Ce que le jour doit à la nuit (création 2013).

 

 

 

Mots Clés : ,
.