Empereur Constantin 1er © Kevin Arneth – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Empereur Constantin 1er Le Grand


 

 

 

 

 

 

 

Constantin : l’un des plus grands personnages de l’histoire


 

 

L’homme qui a fait d’Arles la capitale de l’Empire Romain avant de créer Constantinople

 

  • Flavius Valerius Aurelius Constantinus. Constantin 1er dit « Constantin le Grand« .
  • Né à Naissus (actuel Niš en Serbie) 27 février 272 -mort le  22 mai 337 à midi, le jour de la Pentecôte.

 

 

Portrait de Constantin 1er


 

 

  • Grand, fort, large d’épaules, le cou épais.
  • Le visage rasé, pratique nouvelle depuis l’empereur Hadrien (2e s.), le teint coloré, les cheveux courts.
  • Le nez aquilin, les joues pleines.

 

 

Vie et Parcours de Constantin 1er


 

 

 

  • 272. 27 février. Naissance à Naissus, en Mésie (actuel Niš en Serbie).
    1. Son père Constance Chlore est Co-Empereur (César) sous Dioclétien (tétrarchie : 4 empereurs – 2 Auguste et 2 César), puis Auguste avec Galère.
    2. Sa mère est Hélène (Flavia Julia Helena). 1ère épouse de Constance Chlore.
  • Constantin est élevé à Nicomédie, à la cour de Dioclétien.
  • 303. Constantin a son premier fils Flavius Julius Crispus avec Minervina.
  • 305. Constantin rejoint son père en Bretagne (actuelle Grande-Bretagne) lorsque ce dernier est proclamé Auguste.
    1. Lorsque Dioclétien abdique, Constance Chlore et Galère sont nommés Augustes. Sévère et Maximin Daïa sont nommés Césars.
    2. Constantin et son père sont déçus que Constantin n’ait pas été nommé César aux côtés de son père.
    3. Constance Chlore doit accepter comme second Sévère, homme, dévoué à Galère (l’autre Auguste).
  • 306. 25 juillet. Constance Chlore meurt à Eburacum (York).
    1. Ses soldats élèvent immédiatement son fils Constantin au rang d’Auguste.
    2. Galère ne le reconnaissant évidemment pas, ce qui fait de Constantin un « Usurpateur ».
    3. Constantin contrôle la Gaule et la Bretagne (Grande-Bretagne).
  • 307. Constantin répudie son épouse Minervina pour raison d’Etat.
  • 309-310. Constantin en Provence (Arles, Marseille).
  • 310. Constantin agrandit son domaine en s’emparant de l’Espagne.
  • 310. Galère est obligé de reconnaître à Constantin sa dignité d’Auguste.
    1. Désormais Constantin est empereur légitime.
    2. Il lui faut cependant éliminer d’autres usurpateurs empereurs.
    3. Il commence par éliminer Maxence qui usurpe le pouvoir sur l’Occident depuis Rome et l’an 308.
  • 312. Episode présumé de la Croix Valmer, dans le Var (83), avec l’apparition à Constantin d’une croix dans le ciel.
    1. Voir article Chrisme.
  • 312. 28 octobre. La victoire sur Maxence au pont Milvius qui enjambe le Tibre permet à Constantin de s’emparer de l’Italie et d’être le seul maître de l’Occident romain.
    1. Au lendemain de cette victoire, Constantin, adorateur d’Hercule puis d’Apollon, se convertit au Christianisme sans toutefois recevoir le baptême.
    2. Son seul concurrent est Licinius qui règne sur l’Orient.
  • 313. Constantin et Licinius prennent des mesures destinées à rétablir la Paix dans l’Empire.
    1. L’édit de Milan est notamment un édit de tolérance religieuse.
    2. Le culte chrétien est mis à égalité avec les autres cultes.
    3. Les Chrétiens ne sont plus victimes de discriminations.
    4. Le culte chrétien est autorisé.
    5. Les biens qui avaient été confisqués aux Chrétiens leurs sont rendus.
  • 314. Constantin convoque en Arles (13) le premier grand concile de l’histoire du Christianisme.
    1. Voir article 314 Premier Concile d’Arles.
  • 321. Constantin accorde à l’église le droit de recevoir des héritages.
  • 324. Constantin décide d’en finir avec Licinius, son rival en Orient.
    1. C’est la fin de l’armistice commencé en 313.
    2. Constantin mobilise 130.000 homes en Thrace et remporte la victoire d’Andrinople.
    3. Licinius se réfugie dans Byzance.
    4. Crispus, le fis aîné de Constantin, détruit en deux jours les 350 galères de Licinius qui devaient ravitailler la ville.
    5. Licinius perd une nouvelle bataille et capitule.
  • 324. Constantin élève son troisième fils Constance à la dignité de César.
  • 324. L’unité de l’Empire est retrouvée : un seul empereur, une seule famille, une seule dynastie et une seule bannière, la Croix.
  • L’unité politique rétablie, Constantin cherche l’unité religieuse.
  • 324. 8 novembre. Consécration de la ville nouvelle future Constantinople qui sera dédicacée en 330.
  • 326. Suite à une sombre histoire, Constantin fait disparaître son fils Crispus et son épouse Fausta.
  • 330. 11 mai. L’empereur Constantin fixe la nouvelle capitale de l’empire romain sous le nom de Nouvelle Rome.
    1. La cité prendra le nom de Constantinopolis ou Constantinople après la mort de l’empereur.
  • 337. 22 mai. Mort de Constantin qui est baptisé peu avant par Eusèbe de Nicomédie.
    1. Constantin meurt à midi, le jour de la Pentecôte.
    2. Il est le premier empereur chrétien de l’histoire.
    3. Sa mort survient à proximité de Nicomédie.
    4. Il est enterré dans l’église des Saints-Apôtres qu’il a fait bâtir à Constantinople.

 

Canonisation de Constantin 1er et d’Hélène

 

  • Constantin et sa mère, Hélène, sont inscrits sur la plupart des calendriers byzantins., le 21 ou le 22 mai.

 

Séjours en Provence de Constantin 1er

 

  • A plusieurs reprises, et pendant des périodes assez longues, Constantin a siégé en Provence, en particulier en Arles.
  • Ce choix qui se justifie par des considérations souvent militaires et stratégiques est porteur de sens importants :
    1. Par ce choix, l’Empereur indique le rôle et la puissance des Gaules, de la Provence et d’Arles.
  • Compte-tenu du rôle exceptionnel de Constantin dans la naissance officielle du Christianisme, la présence de Constantin en Provence éclaire deux sujets fondamentaux.
    1. La compréhension de la puissance à venir de la Provence Chrétienne.
      1. Nombres d’évêchés, d’abbayes, nombre de saints, de théologiens, de mouvements, d’ordres, installation des papes…
    2. Les questions sur la période précédente, celle du Christianisme naissant (avant 313).
      1. Comment ne pas voir de relations de cause à effet entre la vitalité du Christianisme naissant en Provence et la présence affirmée du premier empereur chrétien ?

 

Les dates des séjours de Constantin 1er en Provence

 

 

Thermes-d'e-Constantin.-Ver

Thermes de Constantin. Arles. © Verlinden

 

 

  • 309. Constantin est établi à Arles.
    1. Constantin installe à Arles le trésor de la Gaule.
    2. Il accueille Maximien, le père de sa femme Fausta réputé avoir l’esprit tortueux et la propension à la traîtrise.
  • Fin 309 – Début 310. Maximien prépare un complot contre Constantin.
    1. Informé alors qu’il fait la guerre sur le Rhin, Constantin revient rapidement à Arles.
    2. Maximien se réfugie à Marseille non sans avoir fait main basse sur le trésor de la Gaule.
    3. Constantin fait le siège de Marseille qui ne tarde pas à livrer Maximien que Constantin épargne par égard pour Fausta son épouse.
    4. Février 310. Maximien est retrouvé mort dans ses appartements d’Arles.
  • 311.Conquête de l’Espagne depuis Arles.
  • 312. Eté. Constantin prend la tête d’une armée de 40.000 hommes, Romains, Bretons et Gaulois pour marcher sur l’Italie.
    1. La campagne se solde par une victoire totale : prise de Rome (pont Milvius) élimination de Maxence et conquête du titre d’Auguste pour la partie occidentale de l’Empire.
  • 4e s. Les thermes d’Arles sont édifiés par Constantin.
  • 314. Constantin convoque le concile d’Arles.
  • 314. 7 août. Naissance à Arles de Constantin II (fils de Constantin et de Fausta) qui succède à Constantin.
    1. 337. II est déclaré Auguste par le Sénat, avec ses frères Constance II et Constant Ier.

 

 

Œuvres de l’empereur Constantin 1er


 

 

Labarum-de-Constantin-2.--P

 

 

Labarum de Constantin surmonté du Chrisme (Première Croix) © Verlinden.

 

 

Un seul mot : colossal

 

  •  Constantin réorganise entièrement le découpage territorial.
  • Constantin crée d’autres villes « capitales » que Rome : Trèves, Arles et Constantinople.

 

Constantin-à-Trèves-Fotolia

Monumentale Porta Nigra à Trèves © Yvann K – Fotolia.com

 

  • Constantin bouleverse l’organisation, les stratégies et les tactiques militaires de l’Empire Romain.
  • Chef d’armées, il est invaincu, y compris contre des armées romaines disposant des moyens humains et matériels comparables.
  • Constantin bouleverse la Religion romaine et rend officiel le Christianisme.
  • Constantin modifie profondément le fonctionnement social et la moralité de Monde Romain en agissant au niveau des femmes, des enfants, des liens sociaux…
  • Constantin rétablit La Pax Romana mise à mal à l’intérieur de l’Empire par des corruptions, des erreurs économiques… et à l’extérieur en éliminant les pressions qui pesaient sur l’Empire.
  • Les plus grands, Clovis, Charlemagne Charles Quint… prendront Constantin comme Modèle.

 

 

Naissance du Christianisme officiel

 

  • 313-314. C’est tout simplement la naissance officielle du Christianisme ou la naissance du Christianisme officiel.
    1. Depuis le baptême du Christ, la religion chrétienne n’existait qu’officieusement.
    2. Les Chrétiens avaient du subir des humiliations, des dénonciations et jusqu’à des persécutions.
    3. Les persécutions qui se sont succédé ont été, souvent à tord, qualifiées de romaines ou impériales  alors que, pour l’essentiel, elles étaient ponctuelles et locales.
    4. L’exception notable est  la dernière persécution dite de Dioclétien de 303305 qui a été aussi la plus destructrice et la plus sanglante.
    5. Constance Chlore, père de Constantin, a pris des risques considérables pour éviter les destructions et les massacres sur ses territoires (notamment la Gaule).
    6. L’Afrique et l’Orient qui n’ont pas eu cette chance ont terriblement souffert.
  • Constantin agit fermement pour l’unité de l’église
    1. Il préside personnellement les synodes et conciles qu’il fait convoquer.
      1. 313. Synode du Latran.
      2. 314. Concile d’Arles.
      3. 325. Concile œcuménique de Nicée.
  • Constantin est à l’origine de la construction des premières grandes églises.
    1. A Rome. Basilique Saint-Pierre, basilique Saint-Jean-du-Latran (Basilique du Sauveur), basilique Saint-Laurent, basilique Saint-Paul, basilique de Constantin, basilique de Jérusalem
    2. En Terre Sainte. Hélène fait construire l’église du Saint-Sépulcre (Jérusalem) et celle de la Nativité (à Bethléem).
  • Constantin agit avec fermeté pour renforcer l’autorité et l’action des papes.
    1. Constantin attribue au pape la résidence au Palais du Latran.
  • Constantin fait renforcer la théologie et la liturgie.
    1. Il est notamment à l’origine du culte de la Croix.
    2. Le Credo est officiellement reconnu à Nicée.

 

Rome n’est plus dans Rome

 

  • Les Augustes et les Césars ne vivent plus dans Rome.
  • Les résidences impériales sont proches des secteurs à défendre.
  • Arles, Byzance, Milan, Nicomédie, Trèves… sont des lieux où vivent les empereurs et leurs familles.

 

Constantinople devient la nouvelle Rome

 

  • A partir de 324. Constantin transforme Byzance en Constantinople.
  • 330. Constantinople est inaugurée.
  • Constantinople possède 7 Collines et 14 régions urbaines, comme Rome.
  • Constantinople a un Forum, un Capitole, un Sénat, un palais impérial, un hippodrome (nouveau nom ds cirques romains)…
  • Les édifices chrétiens constituent une parure ornementale.
  • Les puissants remparts tiendront pendant des siècles.

 

Constantin réorganise l’administration centrale de l’Empire

 

 

Constantin réorganise le cadre juridique de l’empire romain

 

  • Constantin impose le repos dominical.
  • 325. Constantin interdit que l’on sépare les familles lors des ventes.
  • 326. Des lois prévoient l’humanisation des prisons.
  • 333. Constantin autorise l’affranchissement des esclaves par déclaration dans les églises.
  • Les églises sont autorisées à recevoir des legs.
  • Les plaideurs ont le droit de choisir entre le tribunal civil et la médiation de l’évêque.
  • Des lois contre la prostitution des servantes d’auberges sont promulguées.
  • Des lois contre les enlèvements sont promulguées.
  • De nombreuses mesures sont prises en faveur de la famille : contre les relations extra-maritales, valorisation du sacrement du mariage…
  • L’enfant, but sacré du mariage chrétien est protégé, y compris contre ses parents.
  • Constantin fait interdire la pratique de la magie noire, les combats de gladiateurs et les cérémonies orgiaques.

 

Constantin met l’économie sur un rail

 

  •  Une nouvelle monnaie d’or, le solidus, est instituée.
  • Le système monétaire connaîtra une très grande stabilité.

 

Constantin agit pour les femmes

 

Constantin est l’un des plus grands stratèges, généraux et organisateurs militaires de  l’histoire

 

  • La stratégie appliquée à la totalité du territoire impérial est revue.
    1. Systèmes défensifs.
  • L‘organisation militaire est totalement refondue.
    1. Nouvel encadrement militaire : maître des offices commandant la garde impériale après la dissolution des Prétoriens.
    2. 2 grands chefs d’état-major (maître de l’infanterie et maître de la cavalerie) dépendant de l’empereur.
    3. Des barbares accèdent à de hautes fonctions militaires.
  • Les tactiques de combat sont modifiées.
  • Les équipements sont revus.
  • Constantin est invaincu alors qu’il combat les plus grandes forces du moment.
    1. Bretons en Grande-Bretagne.
    2. Alamans, Francs, Germains, Goths… sur le Rhin.
    3. Sarmates sur le Danube.
    4. Les Perses. Il meurt au moment d’engager la grande campagne contre eux.
    5. Et surtout Romains : des hommes qui ont été formés au mêmes écoles et qui combattent avec des équipements équivalents.

 

 

Livres liés à Constantin 1er


 

 

Les-fils-de-Constantin

2013. Les fils de ConstantinPierre Maraval. CNRS Éditions.

 

 

Constantin-le-Grand

2011. Constantin le Grand : Empereur romain, empereur chrétien (306-337)Pierre Maraval. Editions Tallandier.

 

 

Constantin-le-premier-emper

2011. Constantin :  Le premier empereur chrétienVincent Puech. Editions Ellipses.

 

 

La-Véritable-histoire-de-Co

2010. La véritable histoire de ConstantinPierre Maraval. Editions Belles Lettres.

 

 

Constantin-le-triomphe-de-l

1999. Constantin : le triomphe de la croixGuy Gauthier. Editions France Empire.

 

 

 

Articles liés à Empereur Constantin 1er en Provence


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.