chambre d’hôte © patleem – Fotolia.com

Provence 7

Bien Choisir sa chambre d’hôte en Provence

 

 

 

 

 

  • Les chambres d’hôtes sont meublées et situées chez l’habitant. Elles accueillent, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées.
  • Le séjour est assorti de prestations.
  • La notion de chambres d’hôtes et à rapprocher de celle de gîtes et des  « Bed & Breakfast » (B&B) des anglo-saxons.

 

 

 

Choisir un critère pour trouver sa chambre d’hôte en Provence

 

 

 

  • La commune.
    1. Le choix du lieu est fondamental, même lorsqu’il s’agit de louer à l’occasion d’un mariage ou d’une fête de parents ou d’amis.
    2. La situation, le climat, la nature, l’histoire, les manifestations, les monuments, les célébrités, les tournages de films, le pe passage d’écrivains ou de grands peintres…
    3. Provence 7 est conçu pour vous aider à faire le meilleur choix.

 

  • Le luxe.

 

  • Le bord de mer.

 

  • La neige.

 

  • L’originalité.
    1. Depuis quelques années, une grande créativité met à la disposition du public des sites et des mises en scène remarquables.
    2. Les articles de Provence 7 dédiés  aux chambres d’hôtes doivent vous aider à vous faire plaisir dans le choix des chambres d’hôtes.
    3. Vous choisirez :
      1. Un thème.
      2. Une technique.
      3. Une couleur.
      4. Un nom.
      5. Une adresse.
      6. Une histoire, grande ou petite.
      7. Bref, vous vous ferez plaisir, car avec les chambres d’hôtes, chaque chambre est vraiment unique.

 

  • Le prix.
    1. Des sites internet mettent l’emphase sur le prix mais cette obsession est loin d’être convaincante.
    2. Pour les propriétaires, le prix bas lamine leurs marges et les transforme en « manutentionnaires ».
    3. L’obsession du chiffre d’affaires nuit aux résultats et à la valeur des fonds de commerce.
      1. Cette démarche a coûté et coûte cher à des professions nombreuses et variées et ruine – financièrement et moralement –  des pans entiers de l’économie.
      2. Les libraires, les kiosquiers, les épiciers, les vendeurs d’électroménager, les agences de voyages, les pharmacies, les agriculteurs… témoignent des effets désastreux sur des économies soumises à l’abandon de la « commercialisation » à des tiers, centrales d’achats…
    4. Pour le consommateur – loueur, la mise en avant du facteur prix est un leurre.
      1. Le plaisir de choisir est important, comme le montrent les 8 critères qui sont décrits ci-dessus.
      2. Les effets de saison montrent la limite des facteurs prix :  en saison haute, c’est la disponibilité qui compte et les marges acquises par les gros opérateurs se discutent.

 

 

La diversité et la personnalisation au cœur des Maisons d’Hôtes

 

 

  • L’hospitalité est au centre des maisons d’hôtes.
    1. Les chambres d’hôtes ne s’adressent pas à des « individus » mais elles mettent en relation des « personnes ».
  • L’accueil n’est en aucun cas standardisé.
    1. Chaque propriétaire accueille comme il l’entend.
  • Des labels ont été définis et reconnus par le Ministère du Tourisme :
  1. Bienvenue à la ferme
  2. Clévacances
  3. Fleurs de Soleil
  4. Gîtes de France
  • Il existe des labels locaux ou thématiques :
  1. Bienvenue au Château
  2. Label Clair de Lune
  3. Rando Accueil
  • Il existe d’autres labels particuliers
  1. DMH-ClésDor dont les propriétaires exercent l’activité de chambres d’hôtes au titre d’activité principale.
  • Au delà des labels, des regroupements se font à priori (par des propriétaires) ou à postériori (par des écrivains, journalistes…).
  • Des propriétaires choisissent l’indépendance. Ils se font connaître directement ou par internet.
  • Provence 7 est un portail d’accueil des chambres d’hôtes en Provence.

 

 

Comment ça marche ?

 

 

  • La réservation se fait généralement par internet et par téléphone.
  • Le propriétaire accueille ses invités dans sa maison.
  • L’accueil est totalement personnalisé.
  • La chambre est  payée à la nuitée et le petit déjeuner fait partie de l’accueil. Il est pris en commun dans la salle à manger ou la cuisine familiale.
  • Selon les propriétaires, il est possible ou non de partager d’autres repas moyennant une participation. Ce repas en commun augmente évidemment considérablement la relation.

 

 

Combien y a- t-il de chambres d’Hôtes ?

 

 

  • Le Ministère du Tourisme fournit des chiffres nationaux pour 2011
  1. 37.400 Chambres d’hôtes dont 29 182 Gites de France, 5 900 Clévacances, 1 664 Fleurs du Soleil, 624 Accueil Paysan….
  2. Le classement par viile fait apparaître Paris en tête avec 600 chambres. Les villes de Provence se positionnent très bien : Marseille 164 (2ème), Aix-en-Provence 80 (3ème)…

 

 

Le cadre règlementaire

 

 

Limitations

 

 

  • Maximum de 5 chambres pour un capacité maximale de 15 personnes.

Nature de l’activité

 

 

  • Activité située chez l’habitant : dans sa résidence, dans le même corps de bâtiment ou dans un bâtiment annexe.
  • Accueil assuré par l’habitant lui-même.
  • Location à la nuitée avec petit déjeuner.
  • Prestations en matière de fourniture de linge de maison.
  • Prestations en termes de salle d’eau et de wc.
  • Répondre aux règlementations en vigueur en matière d’hygiène, de salubrité et de sécurité.
  • Règles spécifiques aux tables d’hôtes : repas servis uniquement à des hôtes séjournant dans l’un des chambres. Licence pour boissons alcoolisées…

 

 

Pour en savoir plus : Livre

 

2012. Le Droit du Tourisme. Laurence Jegouzo. Gazette du Palais.

 

 

Chambres d’hôtes en 7 données

 

 

  •  Combien de chambres.
    1. On estime à près de 80% le nombre de chambres d’hôtes non agréées par un réseau… ce qui multiplierait par 5 le nombre réel de chambres. Il y en aurait 190.000 !
    2. 2009. Selon une enquête réalisée par l’APCE (Agence pour la Création d’Entreprise) et par Accueillir Magazine, il existerait 169 000 gîtes et plus de 24 000 chambres d’hôtes.
  • Combien ça rapporte ?
    1. Selon  l’APCE, en 2009, pour un gîte, le prix moyen de la location à la semaine est de 408 euros en haute saison et de 267 euros hors saison mais il varie beaucoup en fonction du lieu et du niveau de confort.
    2. En moyenne, une location de gîtes ruraux rapporterait 5 500 euros de chiffre d’affaires par an et par hébergement.
  • Combien ça coûte ?
    1. Le coût des travaux est variable mais il faut en moyenne compter de 50 000 euros à 100 000 euros pour un gîte rural et environ 15 000 euros pour une chambre d’hôtes (base 2009 évaluée par Côté Maisons).
  • Combien d’aides ?
    1. Selon la même source (APCE citée par Côté Maisons), les aides, sous forme de subventions, peuvent être accordées aux propriétaires de gîtes ou de chambres d’hôtes.
    2. Les aides proviennent le plus souvent des Conseils généraux et s’élèveraient globalement, d’après l’APCE, à 30% du montant hors taxe des travaux.
  • Et les frais d’affiliation ?
    1. Par exemple , pour obtenir le label Gîtes de France, il est indispensable de devenir adhérent à l’association et de payer un droit d’entrée. « Les coûts varient d’une région à l’autre et iraient de 85 euros à 500 euros par an, avec une moyenne estimée à 250 euros en 2009.
  • Quelles prestations  ?
  1. Pour 1 épi Gîte de France: Espace extérieur, salon de jardin ; une salle d’eau et wc jusqu’à 6 personnes, deuxième salle d’eau à partir de 7 personnes ; rôtissoire ou mini-four, table de cuisson, autocuiseur, réfrigérateur, ustensiles de ménage et produits de nettoyage de base, fer à repasser, siège bébé à la demande.
  2. Pour 5 épis Gîtes de France. En plus ou à la place du 4 épis, parc ou jardin paysager privatif, mise à disposition d’équipement de loisirs (tel que tennis, piscine, sauna ou jacuzzi), garage ou abri couvert ; à partir de 3 personnes, lave-vaisselle et sèche-linge électrique, chaîne hi-fi, magnétoscope…
  • Et les « Boxes » ?
    1. Le succès est réel.
    2. Les limites pour les propriétaires sont nombreuses.
    3. Les limites pour les loueurs sont indéniables.

 

 

 

Histoire de l’hospitalité

 

 

  • Antiquité grecque. Les Grecs portent à un très haut niveau la notion d’hospitalité qui est au cœur de l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. Le mot Xairé en est l’expression qui va bien au-delà de  « bienvenu ».
  • Antiquité romaine. Les personnages importants sont reçus sur recommandation chez des hôtes, partout dans l’Empire romain.
  • 817. Louis 1er développe la vocation hospitalière des monastères.
    1. Chaque monastère doit ainsi avoir au moins une « chambre d’hôtes » pour l’accueil des pauvres dans ses dépendances.
  • 19e s. Apparition des Chambres d’hôtes en Europe Centrale dans le contexte d’un tourisme rural.
    1. Le phénomène serait parti d’Allemagne (Brême) au début du 19e s. Il aurait ensuite gagné le Tyrol.
  • 1948. En France, la Commission de modernisation du Tourisme Français emploie le terme de « chambre d’hôtes » en s’adressant au Commissariat général au Plan.
  • v. 1950. Développement des gîtes ruraux.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.